Connaissances limitées en matière de finances : un obstacle au remboursement des dettes

Selon un sondage sur l'endettement mené pour la Banque Manuvie du Canada, un nombre important de Canadiens ne possèdent pas les connaissances de base en matière de finances

  • Plus de un propriétaire canadien sur trois du groupe d'âge des 30 à 39 ans ne sait pas que les taux d'intérêt n'ont presque jamais été aussi bas.

WATERLOO, ON, le 12 sept. 2011 /CNW/ - Les jeunes propriétaires canadiens ne sont pas conscients que la situation actuelle est des plus favorables, selon le plus récent sondage réalisé pour le compte de la Banque Manuvie du Canada. En effet, leur perception erronée selon laquelle les taux d'intérêt actuels sont dans la moyenne, voire un peu élevés, pourrait les amener à vivre ultérieurement des difficultés financières. Ainsi leur optimisme quant à l'âge auquel ils seront libérés de leurs dettes n'est pas fondé sur la réalité.

Lorsqu'on leur demande comment se comparent les taux d'intérêt actuels aux normes historiques, plus de un Canadien sur trois âgé de 30 à 39 ans répond incorrectement que les taux actuels sont à peu près dans la moyenne ou relativement élevés. Parallèlement, plus de la moitié des personnes de ce groupe pensent qu'elles n'auront plus de dettes à l'âge de 50 ans, alors que moins de un répondant sur cinq du groupe des 50 à 59 ans déclare ne plus avoir de dettes.

« Il est inquiétant de constater que de nombreux jeunes propriétaires pensent que les taux d'intérêt actuels sont dans la moyenne alors qu'en fait, ils n'ont presque jamais été aussi bas, déclare Doug Conick, président et chef de la direction de la Banque Manuvie du Canada. Ces jeunes propriétaires contractent peut-être une dette trop élevée, qu'ils auraient de la difficulté à rembourser si les taux d'intérêt augmentaient. Bien que rien ne laisse entrevoir des taux semblables à ceux qui étaient en vigueur dans les années 80, une hausse de quelques points pourrait avoir des effets importants sur la situation financière de cette jeune génération de Canadiens. »

Le remboursement des dettes demeure une importante priorité, mais le manque de connaissances de base en matière de finances est criant

Le sondage trimestriel sur l'endettement de la Banque Manuvie, dont les résultats sont publiés aujourd'hui, comprenait plusieurs questions visant à comprendre les attitudes et le comportement des Canadiens en matière de dettes. De plus, neuf questions visaient à évaluer leur niveau de connaissances, ainsi que les divergences entre les différents groupes d'âges.

Les résultats révèlent des lacunes sur le plan des connaissances, dans tous les groupes d'âges, notamment au sujet du niveau actuel des taux d'intérêt, des facteurs qui ont une incidence sur la cote de crédit, de l'utilité de la consolidation des dettes et de la capacité de calculer les paiements d'intérêt. Par exemple, lorsqu'on a demandé quelle somme pouvait être empruntée pour une maison de 200 000 $ sans qu'une assurance hypothécaire soit obligatoire, seuls 33 pour cent des répondants ont choisi la bonne réponse. Seulement 15 % des répondants savent que les intérêts sur un prêt affecté à la souscription d'un placement non enregistré sont généralement déductibles aux fins de l'impôt. De plus, près de deux personnes sur trois croient à tort que si elles changent d'emploi, cela aura un effet sur leur cote de crédit.

« On croit souvent que la gestion des dettes et des finances quotidiennes est plus facile et moins complexe que d'autres aspects de la planification financière personnelle, souligne M. Conick. Cependant, le manque de connaissances mis en lumière par le sondage explique en partie pourquoi les Canadiens parviennent difficilement à réduire leur endettement, même s'ils déclarent toujours que la réduction de leurs dettes est une grande priorité pour eux. Si l'on ne possède pas les connaissances de base en matière de finances personnelles, il est certainement difficile de faire de bons choix financiers. »

Le sondage de la Banque Manuvie démontre que seulement 48 pour cent des répondants avaient réduit leurs dettes au cours des 12 mois précédents, comparativement à 57 pour cent des répondants au sondage du trimestre précédent. Comme on pouvait s'y attendre, un peu moins de la moitié des répondants ont indiqué qu'ils étaient très satisfaits de la façon dont ils avaient géré leurs dettes et leurs finances quotidiennes au cours de la dernière année.

La réduction des dettes demeure une priorité des propriétaires de tous âges; en effet, 75 pour cent des répondants ont affirmé que le remboursement de leurs dettes était l'une de leurs priorités financières. À cette question, nous avons également constaté chez les jeunes Canadiens une hausse de 13 points de pourcentage par rapport aux résultats du sondage trimestriel précédent, 77 pour cent d'entre eux affirmant maintenant que le remboursement de leurs dettes est une priorité.

Nécessité de consulter des professionnels?

Fait à souligner : la plupart des Canadiens ne consultent pas un professionnel pour élaborer une stratégie de réduction de l'endettement. Plus de la moitié des personnes interrogées ont affirmé ne pas avoir consulté leur conseiller financier au sujet de la gestion de leurs dettes et de leurs finances quotidiennes au cours de la dernière année. Pourtant, lorsqu'on leur demande vers quelle personne ils se tourneraient pour obtenir des conseils financiers, la grande majorité d'entre eux indique qu'ils se tourneraient vers leur conseiller financier.

« Globalement, les résultats du sondage démontrent que les Canadiens se concentrent sur les bons aspects de leurs finances, mais qu'ils manquent de connaissances ou d'information sur les principaux concepts de la gestion des dettes, ce qui rend plus difficile l'atteinte de leurs objectifs, explique M. Conick. Pour les personnes qui sont déterminées à réduire leurs dettes, un entretien avec un conseiller financier pourrait changer bien des choses. En effet, grâce à leur formation et à leur expérience, les conseillers financiers peuvent fournir une expertise complète et des conseils en matière de finances personnelles et de produits financiers qui pourront mener à une gestion efficace et stratégique des dettes. »

Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés de 30 à 59 ans dont le ménage a un revenu supérieur à 50 000 $. Il a été réalisé en ligne par la société Research House entre le 25 juillet et le 6 août 2011. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Manuvie Un, demandez à votre conseiller de vous adresser à un conseiller en services bancaires de Manuvie ou consultez le site www.manuvieun.ca pour obtenir les coordonnées de celui qui se trouve le plus près de chez vous.

À propos de la Banque Manuvie
Créée en 1993, la Banque Manuvie a été la première banque de droit fédéral à être fondée par une société d'assurance au Canada. Banque à charte fédérale de l'annexe I et filiale en propriété exclusive de la Financière Manuvie, elle est la première banque au Canada à exercer ses activités par l'entremise de conseillers. Son actif s'élève à plus de 19 milliards de dollars et ses clients sont répartis dans tout le pays. La Banque Manuvie estime qu'une gestion efficace des dettes est un élément essentiel de la santé financière et qu'en ayant recours aux services d'un conseiller financier pour établir un plan financier personnalisé prenant en compte la gestion des dettes et des liquidités, bon nombre de Canadiens pourraient économiser, se libérer de leurs dettes plus rapidement et atteindre un plus grand nombre de leurs objectifs financiers. C'est pour cette raison que la Banque Manuvie offre des produits de dépôt et de prêt novateurs par l'intermédiaire d'un réseau de conseillers financiers indépendants en vue d'aider les clients à tirer le maximum de leur plan financier. La Banque Manuvie a mis en place une équipe de spécialistes répartis dans tout le pays qui aident les propriétaires et les conseillers financiers à élaborer des stratégies de gestion des liquidités plus efficaces et plus souples. Pour en savoir davantage sur les produits de la Banque Manuvie, veuillez communiquer avec votre conseiller financier ou visiter le site banquemanuvie.ca. Pour en savoir davantage sur le produit Manuvie Un ou pour trouver un spécialiste de la Banque Manuvie dans votre région, demandez à votre conseiller de vous recommander auprès d'un conseiller en services bancaires ou visitez le site manuvieun.ca.

À propos de la Financière Manuvie
La Financière Manuvie, groupe canadien et chef de file des services financiers, exerce ses activités dans 22 pays et territoires. Depuis plus de 120 ans, nos clients ont recours aux solutions solides, fiables, sûres et avant-gardistes qu'offre Manuvie pour prendre leurs décisions financières les plus importantes. Notre réseau international d'employés, d'agents et de partenaires de distribution offre nos produits et services de protection financière et de gestion de patrimoine à des millions de clients partout dans le monde. Nous proposons des services de gestion d'actif à nos clients institutionnels du monde entier ainsi que des solutions de réassurance, particulièrement dans le secteur de la rétrocession vie et accident. Au 30 juin 2011, les fonds gérés par la Financière Manuvie et ses filiales se chiffraient à 481 milliards de dollars canadiens (498 milliards de dollars américains). La Société exerce ses activités sous le nom de Financière Manuvie au Canada et en Asie, et principalement sous le nom de John Hancock aux États-Unis. La Société Financière Manuvie est inscrite aux bourses de Toronto (TSX), de New York (NYSE) et des Philippines (PSE) sous le symbole « MFC », et à la Bourse de Hong Kong (SEHK) sous le symbole « 945 ». La Financière Manuvie est présente sur le Web, à l'adresse www.manuvie.com.

SOURCE Financière Manuvie

Renseignements :

Communications avec les médias :
Michael May
Vice-président adjoint, Relations avec les médias
Division canadienne de la Financière Manuvie
519 594-2660

Profil de l'entreprise

Financière Manuvie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.