Congrès international sur la santé mentale à New York - Les experts de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine présentent leurs résultats de recherche



    NEW-YORK, le 29 juin /CNW Telbec/ - Des experts de l'Hôpital Louis-H.
Lafontaine présenteront les résultats de leurs plus récents travaux de
recherche à l'occasion du 31e Congrès international de droit et de santé
mentale, qui se tient à New York du 28 juin au 4 juillet. Cette activité,
tenue à l'initiative de l'Académie internationale de droit et de santé
mentale, accueille aux deux ans une communauté internationale de chercheurs,
d'universitaires, d'intervenants et de professionnels, dont le vaste éventail
des perspectives contribue à brosser un tableau des questions qui touchent au
droit et à la santé mentale. La participation des chercheurs, professionnels
et infirmières de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine témoigne éloquemment de la
reconnaissance de leur expertise.

    Fusillade au Collège Dawson : deux décès, des centaines de victimes

    Une étude, réalisée par le Centre de recherche Fernand-Seguin de
l'Hôpital Louis-H. Lafontaine et le Centre universitaire de santé McGill,
révèle que deux ans après la tragédie, certains membres de la communauté du
Collège Dawson présentent encore des symptômes sévères de stress
post-traumatique, démontrant par le fait même l'importance d'offrir des
services de soutien adéquats à long terme. De plus, la peur d'être jugé et la
crainte d'être étiqueté ont freiné l'accès aux ressources de soutien
psychosocial disponibles. L'équipe de recherche, dont Alain Lesage, chercheur
au Centre de recherche Fernand-Seguin de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine et
professeur de psychiatrie à l'Université de Montréal, et Warren Steiner, chef
du Département de psychiatrie du Centre universitaire de santé McGill,
présentera les résultats préliminaires de cette recherche, la première de ce
type, qui permettra d'améliorer les interventions psychologiques réalisées
dans le cadre de plans d'intervention consécutifs à des événements
traumatisants.

    L'hébergement communautaire de personnes suivies par les services de
    psychiatrie légale

    L'Hôpital Louis-H. Lafontaine a développé, au fil des ans, un réseau de
ressources d'hébergement dans la communauté pour les personnes ayant des
problèmes de santé mentale. Ce réseau compte actuellement environ 1500 places.
Parmi les ressources qui ont été développées, l'Hôpital Louis-H. Lafontaine a
assuré la gestion et la transformation du réseau d'hébergement spécialisé à
l'intention d'une centaine de personnes ayant des troubles mentaux et qui ont
eu des démêlés avec la justice. Il s'agit de l'un des plus gros réseaux de ce
genre à l'échelle mondiale. Evidemment, la mise en place de ressources pour ce
type de clientèle pose des défis particuliers, notamment leur intégration dans
la communauté, la stigmatisation et l'organisation des services entre les
partenaires. Ce réseau d'hébergement en psychiatrie légale repose sur un
partenariat avec l'Institut Philippe-Pinel de Montréal, les services de santé
et les services sociaux, des organismes communautaires et avec le Service de
police de la Ville de Montréal. Le développement de ce réseau bénéficie
également de l'expertise de chercheurs du Centre de recherche Fernand-Seguin
(Institut Philippe-Pinel de Montréal et Hôpital Louis-H. Lafontaine).
Jean-Jacques Leclerc, directeur des services de réadaptation et d'hébergement
dans la communauté à l'Hôpital Louis-H. Lafontaine, des membres de son équipe,
leurs partenaires et des usagers exposeront notamment les collaborations qui
assurent la mise en place d'un réseau de qualité. Ils souligneront aussi
l'importance de poursuivre le développement et l'amélioration des services.

    Diminuer le recours à l'isolement et à la contention

    Une étude réalisé sous la direction de Caroline Larue, chercheuse au
Centre de recherche Fernand-Seguin de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine et
professeure adjointe à l'Ecole des sciences infirmières de l'Université de
Montréal, en collaboration avec Geneviève Ménard, directrice des soins
infirmiers à l'Hôpital Louis-H. Lafontaine, révèle que les interventions des
infirmières en matière d'isolement et de contention rejoignent les standards
de qualité. Néanmoins, il faut continuer de développer la culture de
partenariat en agissant de façon préventive et en collaborant directement avec
les patients et leurs familles.
    Ce projet de recherche s'inscrit dans le contexte de la volonté de
considérer les mesures de contention et d'isolement comme des mesures
exceptionnelles. Ainsi, les établissements de santé de la province ont été
appelés à revoir leur protocole et leurs pratiques afin de promouvoir
l'utilisation de mesures de remplacement et d'améliorer la qualité des soins.
Cette étude décrit les interventions infirmières lors des épisodes d'isolement
et les met en relation avec, d'une part, le point de vue de l'usager et,
d'autre part, avec les protocoles suggérés par les établissements et les
lignes directrices développées ailleurs en Amérique. L'importance de la
synergie entre la recherche et les services cliniques est essentielle afin
d'assurer un changement des pratiques dans un contexte d'amélioration continue
des pratiques cliniques. Le thème de l'isolement contention fera l'objet de
trois présentations de projets réalisés à l'Hôpital Louis-H. Lafontaine dont
ceux d'Eric Ahern, docteur en sciences infirmières et du Dr Alexandre Dumais.

    L'Hôpital Louis-H. Lafontaine

    L'Hôpital Louis-H. Lafontaine offre des services spécialisés et
ultraspécialisés en santé mentale. Chef de file dans son domaine, il développe
des savoirs par la recherche, l'enseignement et l'évaluation. Le Centre de
recherche Fernand-Seguin de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine est reconnu par le
Fonds de la recherche en santé du Québec. A la fine pointe des connaissances,
il est l'un des plus importants lieux de recherche en santé mentale dans le
milieu francophone canadien. L'Hôpital Louis-H. Lafontaine est membre du grand
réseau d'excellence en santé de l'Université de Montréal. www.hlhl.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Il sera possible de réaliser des entrevues avec les
chercheurs par téléphone en direct de New-York. Pour toutes demandes
d'interviews, veuillez communiquer avec: Catherine Dion, Service des
communications, Hôpital Louis-H. Lafontaine - Centre de recherche
Fernand-Seguin, (514) 251-4000, poste 2986, Cellulaire: (514) 235-4036,
catherine.dion.hlhl@ssss.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.