Congrès des jeunes libéraux du Québec - Le vrai débat de la fin de semaine : l'enseignement supérieur

SHERBROOKE, QC, le 13 août 2017 /CNW Telbec/ - Les jeunes libéraux se sont réunis cette fin de semaine pour parler d'éducation et d'enseignement supérieur, dans le cadre de leur 35e Congrès-Jeunes.

Les porte-paroles du mouvement étudiant rappellent que les discussions sur la langue d'enseignement n'étaient qu'une parenthèse dans un débat bien plus complet. « Pour nous, l'enjeu de la fin de semaine, ce n'est pas la langue, c'est l'enseignement supérieur. Au Québec, les minorités linguistiques sont bien protégées » ont précisé messieurs Simon Telles, président de l'Union étudiante du Québec (UEQ) et Jason St-Amour, président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ)

En faisant de l'éducation le thème de leur congrès et en proposant au gouvernement de faire de l'enseignement supérieur une priorité nationale, la commission jeunesse met la pression au bon endroit. Notamment en prenant position sur la compensation financière des stages et en demandant un réinvestissement pour le réseau postsecondaire, les jeunes libéraux rappellent l'importance de ces sujets au gouvernement.

Sur la compensation financière des stages, le président de l'UEQ, Simon Telles, s'est dit satisfait de la décision de l'aile jeunesse : « Avant la création d'un ordre professionnel, la meilleure manière d'améliorer la qualité de l'enseignement au Québec est de revaloriser le travail de notre corps enseignant par des mesures concrètes. Un message clair doit être envoyé dès la formation des stagiaires en compensant financièrement leurs stages de prise en charge ».

Sur le réinvestissement en éducation, le président de la FECQ, Jason St-Amour, a tenu à saluer certaines prises de position. « Le gouvernement doit respecter les orientations de son aile jeunesse, nous croyons que l'enseignement supérieur saura retrouver une posture plus forte que celle des dernières années. Cela passe par un réinvestissement consacré aux services aux étudiants et par un programme d'aide financière aux études plus accessible et plus généreux ».

À propos de la FECQ et de l'UEQ 
La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) représente plus de 65 000 étudiants provenant de 23 cégeps répartis sur tout le territoire québécois. Depuis plus de 25 ans, elle contribue à l'amélioration des conditions de vie et d'études des collégiens.

L'Union étudiante du Québec a pour mission de défendre les droits et intérêts de la communauté étudiante, de ses associations membres et de leurs membres, en promouvant, protégeant et améliorant la condition étudiante et la condition des communautés locales et internationales. Elle compte plus de 75 000 membres à travers le Québec.

 

 

SOURCE Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ)

Renseignements : Dominik Boudreault Lapierre, Coordonnateur aux relations et aux communications de la FECQ, (514) 554-0576, crc@fecq.org; Alexandre Ducharme, conseiller politique de l'UEQ, (514) 497-2602, pol@unionetudiante.ca; Source Fédération étudiante collégiale du Québec et Union étudiante du Québec

LIENS CONNEXES
unionetudiante.ca
http://www.fecq.org

Profil de l'entreprise

Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ)

Renseignements sur cet organisme

Union étudiante du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.