Conférence des ministres de l'Habitation, aujourd'hui, à Saint-Jean, Terre-Neuve - Le FRAPRU déplore l'absence de la ministre fédérale Diane Finley



    MONTREAL, le 19 août /CNW Telbec/ - Le Front d'action populaire en
réaménagement urbain déplore que la ministre fédérale Diane Finley ait choisi
de briller par son absence lors de la conférence des ministres de l'Habitation
qui se tient aujourd'hui à Saint-Jean, Terre-Neuve. Selon le FRAPRU, cette
décision de la ministre Finley a non seulement transformé la rencontre
fédérale-provinciale-territoriale initialement prévue en simple rencontre
provinciale-territoriale, mais elle a aussi provoqué l'absence de plusieurs
ministres dont celui du Québec, Laurent Lessard.
    L'organisme rappelle que c'est la seconde fois en deux ans que le
gouvernement fédéral dirigé par Stephen Harper boude une rencontre des
ministres de l'Habitation. En février 2008, l'absence de l'ancien ministre
Monte Solberg lui avait valu une critique virulente de la part de ses
collègues provinciaux et territoriaux. Le coordonnateur du FRAPRU, François
Saillant, considère que "les absences répétées du fédéral de la table de
discussions illustrent le refus du gouvernement conservateur de travailler à
un plan à long terme pour faire face aux graves problèmes de logement et
d'itinérance qui affectent l'ensemble du Canada, dont le Québec".
    Le FRAPRU admet que le dernier budget présenté par le ministre
conservateur Jim Flaherty à la fin de janvier comprenait des investissements
de 1 milliard $ par année pendant deux ans dans le financement de nouveaux
logements sociaux et la rénovation des logements sociaux déjà existants. Il
s'agissait cependant d'investissements à court terme se terminant en mars
2011. C'est justement cette propension fédérale à recourir à des initiatives
sporadiques, reposant sur un financement à court terme, plutôt que sur une
stratégie à long terme, que le Rapporteur spécial de l'ONU sur le droit au
logement déplorait dans son rapport sur le Canada soumis au Conseil des droits
de l'Homme, à Genève, le 9 mars dernier.
    Selon le FRAPRU, l'absence de la ministre Finley est d'autant plus
déplorable que le Canada entre dans une période cruciale pour les 650 000
logements publics, coopératifs et sans but lucratif réalisés par le passé. Les
subventions que le gouvernement fédéral verse depuis des décennies pour ces
logements ont récemment commencé à prendre fin, le rythme étant appelé à
s'accélérer dès le début des années 2010. Or, ce sont les ménages à faible
revenu qui demeurent dans une large partie de ces logements qui souffriront le
plus de cet arrêt du financement fédéral puisque c'est lui qui leur permet
présentement de payer un loyer adapté à leur capacité de payer. Pour le
moment, le gouvernement fédéral reste insensible à ce problème et l'absence de
la ministre Finley d'une conférence qui devait aborder cette question en dit
malheureusement long à ce sujet.
    Selon les chiffres mêmes du gouvernement fédéral, 1 494 000 ménages ont
des besoins impérieux de logement au Canada, dont 324 600 au Québec. De 150
000 à 300 000 personnes sont sans-abri. Par ailleurs, la plupart des régions
métropolitaines et des centres urbains du Canada demeurent aux prises avec une
sévère pénurie de logements locatifs abordables.




Renseignements :

Renseignements: François Saillant, (514) 522-1010, (514) 919-2843
(cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.