Conférence de David Suzuki sur les changements climatiques et leur impact sur l'économie



    MONTREAL, le 19 avril /CNW Telbec/ - Plus de 500 personnes assisteront ce
soir à la conférence organisée par la Fondation du Barreau du Québec, au cours
de laquelle Dr David Suzuki invitera les professionnels et gestionnaires
oeuvrant dans les domaines du droit, des affaires et de l'industrie à
considérer les impacts économiques des changements climatiques.
    Selon Me Alain Létourneau, président de la Fondation du Barreau du
Québec : "Le thème de cette conférence illustre l'intérêt de la Fondation face
à toute problématique qui confronte la société et le fait qu'elle encourage la
mobilisation de la communauté juridique dans la recherche de solutions. La
Fondation octroie chaque année environ 100 000 $ en subventions pour la
recherche en droit. Nous nous ferons donc un devoir d'encourager au cours des
années à venir les propositions de recherche qui nous seront présentées en
droit de l'environnement."
    Au cours des deux dernières années, la Fondation a soutenu quelques
projets de recherche concernant, plus particulièrement, les enjeux
scientifiques et socio-économiques associés à la culture et à la
commercialisation d'organismes génétiquement modifiés (OGM) dans le domaine
agro-alimentaire de même que la protection des consommateurs face à
l'étiquetage des aliments biologiques au Canada.
    En guise d'introduction à sa conférence, Dr Suzuki déclarera que "les
êtres humains ont connu une incroyable trajectoire évolutive depuis leurs
origines en Afrique, il y a 150 000 ans, jusqu'à leur présente domination de
la planète. Pendant longtemps, la stratégie d'évolution incluait la
prévoyance, le regard vers l'avenir, la reconnaissance des dangers et des
opportunités ainsi que la prise de décisions en conséquence. Aujourd'hui,
quand les experts scientifiques nous avertissent des risques que nous courons
et lorsqu'ils nous suggèrent des occasions à saisir pour les éviter, nous
semblons incapables d'agir en suivant leurs conseils. Je crois que nous sommes
aveuglés parce que nous envisageons le monde tel qu'il est devenu, par un âge
moyen de plus en plus jeune et la migration vers les grandes villes, ainsi que
par l'explosion de l'information et de l'économie."
    Dr Suzuki est d'avis que le problème principal réside dans le fait que
l'économie et la croissance constante constituent actuellement les plus
grandes priorités : "Même l'analyse économique conventionnelle de Sir Nicholas
Stern indique que le coût pour minimiser l'accroissement des effets de serre
sera de 1% du PIB annuel, alors que le coût pour faire face aux problèmes
environnementaux qui résulteront du maintien de nos façons de faire mènera à
la catastrophe économique."
    Dr Suzuki abordera tous les aspects inhérents à ces questions et fera
ressortir les dangers de faire fi des avertissements des scientifiques.

    Responsabilités des avocats et des entreprises

    D'autre part, Dr Suzuki croit que les professionnels peuvent prendre
davantage de place en matière de conseils dans les différentes sphères
environnementales. Sur le plan légal, par exemple, il pose la question de la
responsabilité de ceux qui seraient conscients d'un risque et qui
n'interviendraient pas dans les limites de leurs capacités.
    Pour sa part, le Barreau du Québec rappelle que des règles sur les
valeurs mobilières et les rapports financiers obligent notamment les
entreprises à dévoiler les risques environnementaux qui découlent de leurs
activités ainsi que les risques de poursuites que ces dernières pourraient
encourir.
    Tous les avocats qui exercent la profession, entre autres les avocats qui
exercent en entreprises ou qui ont celles-ci pour clients, sont de plus tenus
de respecter le Code de déontologie des avocats, qui stipule (article
3.05.18) :

    L'avocat doit dénoncer au client tout fait dont il a la connaissance dans
    le cadre de sa prestation de services professionnels et qui, à son avis,
    peut constituer une violation d'une règle de droit par le client.
    Dans le cas d'un client autre qu'une personne physique, l'avocat fait
    cette dénonciation au représentant du client avec lequel il est en
    rapport dans le cadre de la prestation de ses services professionnels.
    S'il vient, par la suite, à sa connaissance que le client n'a pas remédié
    à la situation d'illégalité, il doit aviser l'autorité hiérarchique
    appropriée lorsqu'il s'agit :

    
    1- d'une violation importante d'une règle de droit en matière de valeurs
       mobilières ou d'une règle de droit ayant pour objet la protection des
       détenteurs de valeurs mobilières ou des membres d'une société ou d'une
       personne morale;
    2- de la violation de toute autre règle de droit, si elle est susceptible
       d'entraîner des conséquences sérieuses pour le client.
    

    Interventions du Barreau en matière de législation et lors de
    catastrophes écologiques

    Le Barreau du Québec exerce sa mission de défense de la primauté du droit
et de promotion des valeurs démocratiques en plus de jouer un rôle d'agent de
changement dans la société en prenant régulièrement position sur plusieurs
projets de lois, notamment ceux touchant l'environnement. Au cours des deux
dernières années, les projets de lois commentés concernaient :

    - le développement durable
    - la qualité de l'environnement
    - le domaine municipal
    - les ressources naturelles, la faune et les parcs
    - les véhicules hors-route et tout-terrain

    De plus, présentement, il prépare un mémoire et s'apprête à participer
aux travaux de la Commission sur l'avenir de l'agriculture.
    Ses positions peuvent être consultées en visitant son site web :
    http://www.barreau.qc.ca/fr/AgentChangement/environnement
    D'autre part, il a agi très concrètement en informant et en conseillant
gratuitement la population dans le cadre de situations d'urgence collective
suite à des catastrophes écologiques comme l'incendie de BPC à Saint-Basile et
l'incendie de pneus à Saint-Amable.

    Colloque le 4 mai

    Enfin, soulignons que, comme il le fait depuis plusieurs années, le
Barreau du Québec organise prochainement un colloque sur les développements
récents en droit de l'environnement.

    La Fondation

    La Fondation du Barreau du Québec joue un rôle de premier plan dans la
recherche juridique en soutenant aussi bien des travaux essentiels aux
professionnels du droit que la réalisation d'outils d'information destinés aux
citoyens.
    Entreprise collective ouverte sur la communauté et à l'écoute des
besoins, la Fondation se veut à la fois rassembleuse et mobilisatrice. Avec
les fonds qu'elle recueille et par ses réalisations concrètes, elle contribue
à l'avancement des connaissances et participe à construire un avenir meilleur.
    Pour plus de renseignements sur la Fondation :
www.fondationdubarreau.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Sylvie Berthiaume, Coordonnatrice des communications,
(514) 954-3400 poste 3124


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.