Conditions de vie des aînés hébergés - A QUOI SERT LA MINISTRE RESPONSABLE DES AINES SI ELLE N'A AUCUN POUVOIR?



    QUEBEC, le 27 mai /CNW Telbec/ - La députée de Crémazie et porte-parole
de l'opposition officielle en matière d'aînés, Lisette Lapointe, s'interroge
sur le rôle et l'utilité de la ministre des Aînés, Marguerite Blais, qui n'a
posé aucun geste pour remédier à la situation plus que préoccupante décrite
dans une enquête de La Presse et corroborée par le Rapport annuel de la
Protectrice du citoyen, déposé hier à l'Assemblée nationale.
    "Jour après jour, j'ai questionné la ministre des Aînés sur l'échec du
processus de certification des résidences privées, sur l'absence de formation
et d'expérience chez certains préposés qui doivent aider à soigner nos aînés
et la ministre a été incapable de me dire ce qu'elle va faire pour régler les
cas les plus urgents", a déclaré Lisette Lapointe.
    La députée de Crémazie a rappelé que la Protectrice du citoyen blâme le
gouvernement libéral dans son processus de certification des résidences
privées pour personnes aînées, alors qu'à ce jour, seulement 31 % de ces
résidences sont certifiées. C'est urgent que le gouvernement mette de l'ordre
dans le processus de certification pour s'assurer que tous les aînés hébergés
soient en sécurité.
    De plus, Lisette Lapointe note l'inquiétude de la Protectrice du citoyen
qui indique dans son rapport que sept CHSLD publics sur dix n'ont toujours pas
fait l'objet d'une visite d'appréciation de la qualité des services de la part
du ministère de la Santé et des Services sociaux. Le premier rapport de ces
visites d'appréciation évoque entre autres que le personnel clinique présente
des difficultés à offrir adéquatement les soins, résultat d'une formation
insuffisante. "Ce rapport date de 2004, le gouvernement libéral est donc au
courant depuis ce moment. Depuis que la ministre des Aînés est en poste, il ne
s'est rien passé. C'est inacceptable", a déclaré Lisette Lapointe.
    Or, que compte faire le gouvernement libéral? Personne ne le sait car il
demeure silencieux. "La ministre des Aînés est en poste depuis 2007. On lui a
même créé un ministère pour elle, en tenant le discours que la question des
aînés préoccupait le gouvernement. Pourtant, depuis sa nomination, les
conditions de vie des aînés les plus vulnérables sont loin de s'améliorer. Ce
n'est pas en saupoudrant des mesures ici et là qu'on règle les problèmes
fondamentaux. La ministre Blais est incapable de poser des gestes
significatifs. A quoi sert donc une ministre des Aînés sans pouvoir?", se
questionne la députée de Crémazie.
    -%SU: SAN,SOC,CPN
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.