Conditions de vie des aîné-es - La CSN espère un plan d'action énergique



    MONTREAL, le 5 mars /CNW Telbec/ - Après avoir pris connaissance du
Rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés, le
vice-président de la CSN, Roger Valois estime que le gouvernement québécois
doit agir rapidement et aller de l'avant avec un plan d'action qui permettra
concrètement d'améliorer les conditions de vie des aîné-es. Cependant, il
déplore que le rapport ne comporte pas d'orientations claires.
    "Il va falloir voir quel genre de suites le gouvernement va donner à
cette consultation parce que pour le moment, on n'a pas de direction, de
pistes d'action claires. On a entendu beaucoup de bonnes idées émises par
plein de gens lors de la consultation et on se demande où elles sont passées.
En ce sens l'exercice est un peu décevant. On jugera l'arbre à ses fruits.
Ceci dit, l'amélioration des conditions de vie des aîné-es, ça presse. On
attend de la ministre Blais qu'elle présente ses orientations le plus
rapidement possible", a réagi Roger Valois.
    Pour la CSN, quatre chantiers sont prioritaires. Premièrement, la CSN
demande au gouvernement de poursuivre le développement des logements sociaux
et d'inciter le gouvernement fédéral à faire sa juste part. De plus, la
confédération souhaite la reconduction du programme Accès-logis afin de
permettre la réalisation de 20 000 nouveaux logements coopératifs et sans but
lucratif au cours des cinq prochaines années. La CSN demande aussi au
gouvernement de reconnaître et d'appuyer davantage les services d'aide aux
personnes âgées offerts dans ce type d'habitations.
    Deuxièmement, la CSN considère qu'un effort supplémentaire doit être
consenti dans les services à domicile. "Il est encourageant de voir que la
ministre a identifié les services à domicile comme une voie prioritaire. Les
résultats de la consultation montrent clairement que les aîné-es souhaitent
demeurer chez eux le plus longtemps possible. Pour que ce virage réussisse, il
faudra toutefois que le gouvernement investisse davantage dans ce secteur
qu'il ne le fait actuellement", note Roger Valois. En 2003-2004, le Québec
investissait 91,66 $ par année dans les services à domicile comparativement à
une moyenne de 105,29 $ au Canada. De plus, la CSN estime qu'un renforcement
des services à domicile doit passer par une revalorisation du travail effectué
par les auxiliaires familiales et sociales et les CLSC, et par un soutien
accru aux entreprises d'économie sociale.
    Troisièmement, la CSN souligne qu'au mois de mars 2006, quelque
5800 personnes attendaient une place en CHSLD. Bien que Roger Valois salue le
virage vers les soins à domicile il prévient qu'il ne faut pas l'opposer à un
investissement tout aussi nécessaire dans le réseau des CHSLD. La CSN a fait
valoir lors de la consultation que des efforts additionnels devraient être
consentis afin d'améliorer le taux de satisfaction de la clientèle en CHSLD.
La centrale syndicale a également appelé à une clarification de la mission des
différents types d'établissements offrant soutien et soins aux aînés.
    Enfin, la CSN souligne que le système des retraites au Québec, source
principale de la qualité de vie des aînés, mérite une réflexion en profondeur
compte tenu des transformations majeures qui y ont cours.

    Fondée en 1921, la Confédération des syndicats nationaux compte
aujourd'hui 300 000 travailleuses et travailleurs dans tous les secteurs
d'activité.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Pierre Larche, Service des communications de la
CSN, (514) 598-2264; Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.