Concours Villes et villages paisibles - L'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec lance la 2e édition



    MONTREAL, le 26 avril /CNW Telbec/ - L'Ordre des orthophonistes et
audiologistes du Québec (OOAQ) lance la deuxième édition du Concours Villes et
villages paisibles qui récompense les municipalités québécoises ayant déployé
des efforts pour réduire le bruit sur leur territoire, que ce soit par une
réglementation appropriée ou par d'autres initiatives et interventions d'ordre
préventif. Ce concours s'inscrit dans le cadre des activités de
sensibilisation aux effets du bruit menées par l'OOAQ, qui viennent rappeler
les répercussions du bruit sur la santé auditive et la santé en général des
citoyens. Les municipalités peuvent dès maintenant présenter leur candidature
en remplissant le formulaire disponible sur le site Internet de l'OOAQ :
www.ooaq.qc.ca. La date limite pour s'inscrire est le 28 septembre 2007.
    Le Concours Villes et villages paisibles a deux objectifs : (1)
encourager les communautés et les décideurs locaux à prendre en compte la
variable du bruit dans la gestion de l'environnement afin d'améliorer la santé
et la qualité de vie des citoyens; et (2) souligner les initiatives
municipales, qu'elles soient de nature réglementaire ou non, visant le
contrôle et la réduction du bruit. "Cette année, les municipalités
participantes pourront se voir décerner soit le Prix Villes et Villages
paisibles, soit une Mention d'excellence Villes et Villages paisibles pour une
initiative visant à favoriser la diminution du bruit", explique M. Louis
Beaulieu, président et directeur général de l'OOAQ. "Nous voulons nous assurer
que toutes les municipalités se sentent interpellées par cette initiative et
qu'elles n'hésitent pas à poser leur candidature, peu importe l'ampleur de
leurs interventions. C'est pour cette raison que nous avons ajouté la Mention
d'excellence", ajoute M. Beaulieu, président de l'OOAQ. Trois catégories ont
été établies, Villes et villages : de moins de 2 000 habitants, de 2 000 à
50 000 habitants et de 50 000 habitants et plus. Les noms des municipalités
lauréates seront annoncés à la fin de l'automne 2007, à la suite des
délibérations d'un jury nommé par l'OOAQ et composé d'audiologistes,
professionnels de l'audition, et d'un spécialiste du droit municipal et
environnemental. Chacun des lauréats recevra une plaque honorifique et pourra
utiliser la mention Villes et villages paisibles dans toutes ses
communications, de manière à faire connaître son engagement proactif et hors
du commun à réduire le bruit pour le bien-être de la population.
    Les progrès technologiques ont créé un nouvel environnement sonore où le
bruit est de plus en plus présent à moins qu'on agisse pour le limiter. Or, au
Canada comme au Québec, la réglementation concernant le bruit dans les
communautés est souvent inadéquate ou inexistante. Pour limiter la
prolifération du bruit et ses répercussions, il faut réduire le bruit à la
source, d'abord sur une base individuelle, puis en se dotant de normes
précises qui limiteront l'utilisation d'appareils, de machineries et de
véhicules produisant un niveau de bruit trop élevé. "Une initiative soutenue
suffit pour contribuer à la réduction du bruit et bien sûr, le fait de
s'inscrire dans les deux catégories. Par exemple, une ville pourrait mettre en
place une réglementation assurant la réduction du bruit dans les zones
considérées comme sensibles, telles que celles où se trouvent les écoles, les
parcs et les établissements de santé. On pourrait également adopter un
règlement municipal quant à la tolérance vis-à-vis des tuyaux d'échappement et
moteurs de voitures ou de motocyclettes souvent trop bruyants", explique Louis
Beaulieu.
    En 2006, c'est la municipalité de Val-Joli, dirigée par M. le maire
Gilles Perron, qui s'est vue décerner une mention d'excellence pour une
initiative visant à favoriser la diminution du bruit lors de la 1re édition du
concours. Comptant moins de 2 000 habitants, elle s'est attaquée aux problèmes
engendrés par le bruit élevé causé par le passage de 150 000 véhicules lourds
qui desservent essentiellement une usine du secteur. Afin de trouver une
solution aux plaintes formulées par les citoyens, la municipalité s'est
associée à la direction de l'usine Domtar et au ministère des Transports du
Québec (MTQ) pour développer un projet pilote visant à réduire le bruit.
    Un système de surveillance routière automatisé, constitué de stations de
mesures acoustiques, a été implanté. On y indique le niveau de bruit réel
produit par les véhicules tout au long du parcours problématique en rappelant
que la charge sonore de 79 décibels ne peut être dépassée. Grâce à cette
initiative, le taux de dérogation concernant le bruit est passé de 35 % au
départ, à 5 % à la fin du projet. Tadoussac et La Tuque ont décidé d'emboîter
le pas.
    "Les gens connaissent mal les conséquences du bruit sur leur santé,
explique Louis Beaulieu. Depuis longtemps déjà, nous sommes conscients des
risques de la pollution de l'air, de l'eau ou des sols, mais nous oublions la
pollution sonore présente dans notre environnement et à laquelle nous sommes
de plus en plus exposés, jour après jour. Les répercussions du bruit, non
seulement sur l'audition mais également sur la qualité de vie, sont
insidieuses."
    L'OOAQ et ses membres incitent donc les municipalités et toute la
population à prendre conscience du bruit dans leur environnement immédiat et à
poser des gestes concrets pour le réduire. Pour obtenir plus de renseignements
sur le Concours Villes et villages paisibles, communiquez avec l'OOAQ à
info@ooaq.qc.ca, ou par téléphone au 514-282-9123 pour la région de Montréal
ou encore au numéro sans frais 1 888 232-9123.




Renseignements :

Renseignements: Maude La Roche, Simard Hamel Communications, (514)
287-9811, poste 23, m.laroche@shc.ca

Profil de l'entreprise

Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.