Conception de véhicules plus écologiques et technologies médicales de pointe



    Le gouvernement McGuinty favorise la collaboration scientifique mondiale

    MELBOURNE, Australie, le 19 fév. /CNW/ - Le gouvernement McGuinty
investit 150 000 $ pour appuyer la collaboration scientifique entre
l'université McMaster et la Monash University à Melbourne, en Australie.
    Les chercheurs et chercheuses des deux universités partageront
connaissances, idées et ressources, y compris le microscope électronique Titan
de l'université McMaster, un des microscopes les plus puissants du monde.
    M. John Wilkinson, ministre de la Recherche et de l'Innovation, a annoncé
cette nouvelle aujourd'hui à Melbourne, en Australie, où il a pris part à un
événement qui célébrait le partenariat.
    L'investissement d'aujourd'hui, qui relève du Programme de collaboration
stratégique à l'échelle internationale de l'Ontario, appuiera le travail
avant-gardiste accompli par les chercheurs et chercheuses au Canadian Centre
for Electron Microscopy (CCEM) de l'université McMaster.

    
    Le nouveau financement va:

    -   Aider McMaster à établir un programme mondial destiné à mettre le
        CCEM à l'avant-scène de la recherche internationale en microscopie
        électronique.

    -   Aider les chercheurs et chercheuses à concevoir de nouvelles
        techniques d'utilisation du puissant microscope pour une recherche
        sur les matériaux qui conduira à des produits de pointe, allant de
        voitures légères et éconergiques à des technologies médicales avant-
        gardistes aidant à mieux comprendre les cellules cancéreuses et
        certaines maladies.

    -   Tirer parti des 7,15 millions que l'Ontario a déjà investis dans les
        programmes de microscopie électronique de McMaster.
    

    "L'Ontario rassemble certains des plus brillants cerveaux qui font
connaître Hamilton comme centre d'activité international et chef de file
mondial dans ce domaine des compétences scientifiques, a déclaré Mme Sophia
Aggelonitis, députée de Hamilton-Mountain. Aujourd'hui, nous tirons parti des
points forts de McMaster dans le domaine de la nanorecherche, car il en
découlera d'intéressants avantages économiques pour Hamilton, ainsi que
d'excellentes possibilités de commercialisation et de croissance de l'emploi."
    "L'appui de la recherche de classe mondiale fait partie intégrante de la
stratégie du gouvernement McGuinty consistant à s'affirmer et à s'imposer dans
l'économie mondiale axée sur le savoir, a déclaré M. Wilkinson. La population
ontarienne bénéficiera de nouvelles technologies, de meilleurs soins de santé
et d'un nombre accru de possibilités de réussite."
    Le ministre Wilkinson est en Australie, où il représente le premier
ministre Dalton McGuinty au sein d'une délégation du Canada qui assiste au
sommet de l'Australian Council of the Federation, où il dirigera un débat sur
l'innovation. Des représentants et représentantes de six provinces du Canada
rencontrent leurs homologues d'Australie pour renforcer les relations et
définir de nouvelles possibilités de collaboration.
    "Cette collaboration entre McMaster et Monash - ainsi que notre réseau en
expansion de partenaires internationaux -- crée un lien pour le partage de
connaissances, d'instruments, de compétences et de nouvelles idées, a fait
observer M. Elbestawi, vice-président à la Recherche et aux affaires
internationales de l'université McMaster. Signalons que McMaster dispose du
microscope électronique le plus puissant du monde : Grâce à ce programme, nous
pouvons dès maintenant réunir les plus brillants cerveaux et les meilleurs
idées du monde pour ouvrir la voie aux découvertes de demain."
    "La Monash University se félicite d'établir une nouvelle collaboration en
recherche avec l'université McMaster, grâce à cet investissement du
gouvernement de l'Ontario, a déclaré la professeure Edwina Cornish,
vice-chancelière adjointe (Recherche) de la Monash University, à Melbourne. En
matière de physique des nanoparticules, la Monash University rassemble
certains des meilleurs chercheurs et chercheuses du monde, qui apporteront à
ce projet leurs connaissances, leurs données de recherche et leur créativité,
ingrédients qui sont tous d'une importance capitale pour les découvertes de
pointe de la nanorecherche."

    Pour en savoir plus sur le Programme de collaboration stratégique à
l'échelle internationale

    Pour en savoir plus sur le Canadian Centre for Electron Microscopy de
McMaster

    Pour s'informer de la Monash University

    
    Available in English


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

                   CONCEPTION DE VEHICULES PLUS ECOLOGIQUES
                     ET TECHNOLOGIES MEDICALES DE POINTE
    

    Conception dès aujourd'hui des matériaux avant-gardistes de demain
    ------------------------------------------------------------------
    L'Ontario investit 150 000 $ pour appuyer une collaboration
internationale entre des chercheurs et chercheuses ontariens à l'université
McMaster et des chercheurs et chercheuses australiens à la Monash University,
afin de concevoir la nouvelle génération de matériaux avant-gardistes destinés
à des véhicules plus écologiques et de créer des technologies qui pourront
aider les médecins à mieux comprendre des maladies comme le cancer.
    La recherche sera dirigée par des scientifiques au Canadian Centre for
Electron Microscopy (CCEM) de McMaster, centre avant-gardiste équipé de
certains des microscopes électroniques les plus puissants du monde.

    Les chercheurs et chercheuses à l'université McMaster et à la Monash
    University collaboreront à la création de techniques et de solutions pour
    l'utilisation des nanomatériaux
    -------------------------------------------------------------------------
    La nanotechnologie est l'application de la science et du génie à
l'échelle atomique. Elle facilite la création de nouveaux matériaux et
dispositifs, en manipulant les atomes et les molécules individuels,
composantes de base de la nature. La nanotechnologie permet la conception et
la fabrication atome par atome de structure minuscules, de 1 à 100 nanomètres
(un nanomètre est égal à un milliardième de mètre). Ces structures possèdent
de nouvelles propriétés et offrent de puissantes applications en médecine et
en biotechnologie, en énergie et en environnement, en informatique et en
télécommunications.
    Comme on se sert de plus en plus de nanomatériaux dans la fabrication
courante, nombre d'industries sont présentes sur le marché pour des
technologies d'imagerie à résolution ultra-élevée. Par exemple, les
constructeurs de l'aérospatiale et de l'automobile comptent sur des matériaux
à haut rendement, qui doivent être de plus en plus légers et robustes pour
l'amélioration du rendement et de l'économie de carburant. Les matériaux qui
découlent de la nanotechnologie joueront un rôle décisif.
    L'investissement d'aujourd'hui tire parti de ce point fort, en permettant
aux chercheurs et chercheuses de l'université McMaster de collaborer avec
leurs homologues australiens, afin de partager des compétences et de créer des
techniques pour l'utilisation du microscope électronique Titan, de McMaster.
    La recherche servira à mettre au point des matériaux avant-gardistes
qu'on utilisera dans des produits allant de voitures légères et éconergiques à
des technologies médicales de pointe, comme les marqueurs fluorescents qui
aideront les chercheurs et chercheuses à mieux comprendre les cellules
cancéreuses et certaines maladies.
    Ensemble, les chercheurs et chercheuses concevront des méthodes destinées
à former la prochaine génération de scientifiques en microscopie électronique,
en établissant un programme mondial de cours et d'ateliers qui placera le CCEM
à l'avant-scène de la recherche internationale en microscopie électronique.

    
    Faits clés
    ----------
    -   L'appui de l'Ontario provient du Programme de collaboration
        stratégique à l'échelle internationale du gouvernement McGuinty,
        programme qui encourage des partenariats de recherche de classe
        mondiale entre les établissements de recherche de l'Ontario et les
        milieux mondiaux de la recherche.

    -   L'investissement d'aujourd'hui vient s'ajouter aux 7,15 millions de
        dollars que l'Ontario a déjà investis dans les programmes de
        microscopie électronique de McMaster.

    -   Cette initiative de recherche en commun donne lieu à une grande
        diversité d'applications commerciales :

        -  Nouveaux matériaux écologiques, comme pour les piles à combustible
           et l'entreposage de l'hydrogène, pour améliorer la protection de
           l'environnement
        -  Matériaux ultralégers pour les applications de l'automobile
        -  Substances destinées à la santé, comme la nanomédecine, les
           systèmes de délivrance des médicaments, les marqueurs fluorescents
           pour les cellules cancéreuses et les biocapteurs des maladies et
           des agents toxiques
        -  Membranes de purification de l'eau et autres matériaux de
           protection de l'eau
        -  Equipement électronique et de télécommunications

    Programme de collaboration stratégique à l'échelle internationale
    ------------------------------------------------------------------
    L'objectif du Programme de collaboration stratégique à l'échelle
internationale consiste à améliorer les débouchés économiques à long terme de
l'Ontario, en attirant et en conservant les meilleurs et les plus brillants
spécialistes en recherche. Le programme vise à :

    -   Faciliter la recherche d'intérêt scientifique
    -   Accroître les débouchés économiques à long terme de l'Ontario
    -   Attirer et conserver les meilleurs spécialistes internationaux en
        recherche
    -   Rehausser le profil de l'Ontario dans les milieux internationaux de
        la recherche.

    Pour en savoir plus sur le Programme de collaboration stratégique à
l'échelle internationale

    Pour en savoir plus sur le Canadian Centre for Electron Microscopy de
McMaster

    Pour en savoir plus sur la Monash University Lectures complémentaires sur
la Nanotechnologie


    Available in English

                          www.ontario.ca/innovation
    





Renseignements :

Renseignements: Perry Blocher, Ministère de la Recherche et de
l'Innovation, (416) 326-7717; Sandra Watts, Bureau du ministre, (416)
314-7067

Profil de l'entreprise

MINISTERE DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION DE L'ONTARIO

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.