Compressions budgétaires en éducation - 110 millions de dollars de moins aux commissions scolaires : inacceptable pour la FAE

MONTRÉAL, le 3 mai /CNW Telbec/ - Le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) vient d'annoncer des compressions de 80 à 110 millions de dollars aux commissions scolaires et au réseau scolaire. Des compressions sans précédent depuis 1998 qui démentent les promesses faites par le premier ministre Charest lors de son discours inaugural disant que l'éducation est une priorité pour son gouvernement. La Fédération autonome de l'enseignement (FAE) trouve inacceptable et même odieux d'avoir ainsi menti à la population.

« Comment expliquer ce double discours du gouvernement? Comment faire confiance à ce gouvernement qui, d'une part, annonce lors du discours inaugural de nouveaux investissements dans le parc technologique des écoles avec, entre autres, l'arrivée des tableaux intelligents et, d'autre part, limite par des règles budgétaires le financement des services auxquels les élèves et tout le personnel enseignant est en droit de s'attendre. Lors de la présentation de son budget, le ministre des Finances Raymond Bachand mentionnait que "l'éducation n'est pas subordonnée à l'économie. Améliorer l'éducation doit être un souci constant du gouvernement, depuis le cours primaire jusqu'aux études supérieures". Ce n'est pas en coupant les budgets qu'on fera de l'éducation une priorité de la société québécoise. D'autant qu'en présentant son budget, le gouvernement n'annonçait aucune réduction en santé et en éducation. Or, surprise, on demande maintenant aux commissions scolaires de combler un manque pouvant atteindre 110 millions de dollars. C'est inacceptable et carrément insultant d'agir ainsi au moment où les besoins sont criants pour offrir des services adéquats à tous les élèves, particulièrement aux élèves qui éprouvent des difficultés. Le gouvernement prétend que les services ne seront pas touchés par ces compressions. Cela relève de la pensée magique », a déclaré le président de la FAE, Pierre St-Germain

Bien que partageant l'inquiétude des commissions scolaires, la FAE rappelle que le gouvernement et les commissions scolaires sont également des alliés patronaux. En ce sens, la FAE les met en garde de vouloir à titre d'employeur faire subir l'impact de ces compressions par les différents personnels ou par les élèves.

« Il est ironique de constater que la Fédération des commissions scolaires laisse entendre que les compressions du gouvernement toucheront des secteurs névralgiques comme la formation professionnelle, au moment où se tiennent des consultations sur le développement de la formation professionnelle et technique. Nous rappelons au gouvernement et aux commissions scolaires qu'ils ont des obligations communes quant aux services à offrir en éducation. Nous n'accepterons pas que le fardeau des réductions budgétaires soit refilé aux enseignantes et enseignants, aux autres personnels et par voie de conséquence aux élèves », a ajouté M. St-Germain

La FAE estime que le gouvernement a la responsabilité de fournir aux commissions scolaires les ressources financières leur permettant de rencontrer leurs obligations pour assurer des services éducatifs de qualité dans le secteur de la formation des jeunes, au primaire et au secondaire, en formation professionnelle et à l'éducation des adultes. Le gouvernement doit respecter ses engagements. Et s'assurer que ses décisions ne compromettent d'aucune façon la mission de l'École Publique.

La FAE regroupe neuf syndicats de l'enseignement qui représentent quelque 32 000 enseignantes et enseignants (le tiers du personnel enseignant au Québec) du préscolaire, du primaire, du secondaire, du milieu carcéral, de la formation professionnelle et de l'éducation des adultes ainsi que le personnel scolaire des écoles Peter Hall et du Centre académique Fournier.

SOURCE FEDERATION AUTONOME DE L'ENSEIGNEMENT (FAE)

Renseignements :

Source :   Fédération autonome de l'enseignement
Renseignements :  Armand Dubois, conseiller aux communications
514 666-7763, poste 296 - bureau
514 910-1754 - cellulaire

Profil de l'entreprise

FEDERATION AUTONOME DE L'ENSEIGNEMENT (FAE)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.