Complexe Turcot - Une occasion à saisir pour améliorer la santé de la population montréalaise



    MONTREAL, le 17 juin /CNW Telbec/ - Ce soir, lors des audiences du Bureau
d'audiences publiques sur l'environnement, le directeur de santé publique de
la région de Montréal, Dr Richard Lessard, a invité le gouvernement du Québec
à revoir le projet de reconstruction du complexe Turcot de façon à améliorer
la santé de la population de la métropole. Dans son mémoire, le Dr Lessard
recommande que le projet tienne compte non seulement des orientations
gouvernementales en matière de santé publique, de développement durable et de
lutte aux changements climatiques, mais aussi des objectifs du Plan de
transport de la Ville de Montréal.

    
    Plus spécifiquement, il formule les trois recommandations principales
    suivantes :

    - En lien avec les recommandations du Vérificateur général du Québec, le
      gouvernement du Québec doit mettre en place dès maintenant un processus
      visant à doter la région métropolitaine d'une vision globale pour le
      développement des transports et de l'aménagement.

    - Il faut implanter dès maintenant les divers projets de transport en
      commun prévus au Plan de transport de Montréal et au Programme triennal
      des immobilisations 2008-2010 de l'AMT et d'autres mesures si
      nécessaires afin de diminuer le volume de la circulation en automobile
      et d'améliorer la santé de la population montréalaise.

    - Le projet de reconstruction du complexe Turcot doit être défini en
      fonction de recréer une trame urbaine dans le corridor est-ouest du
      projet si l'on souhaite réduire les impacts de l'infrastructure
      autoroutière.
    

    Les impacts sanitaires du transport à Montréal

    Les impacts du transport sur la santé de la population sont multiples à
Montréal, notamment : 259 décès prématurés par année liés à la pollution
provenant du transport, plus de 37 000 blessés de la route entre 1999 et 2003,
ainsi que plusieurs maladies découlant de l'inactivité physique et de
l'obésité (diabète, hypertension, cancer du colon et du sein). Enfin, selon le
ministère des Transports du Québec, les gaz à effet de serre, responsables des
changements climatiques, continueront d'augmenter dans la région de Montréal.
Ces changements se traduiront au Québec par une fréquence accrue des canicules
qui risquent d'entraîner le décès prématuré de nombreuses personnes âgées
atteintes de maladies chroniques.

    Une vision régionale de la place accordée à l'automobile

    Le nombre de projets autoroutiers actuellement en chantier sur l'île de
Montréal risque d'y augmenter la présence de l'automobile, surtout dans les
quartiers centraux, ce que juge inacceptable le Dr Lessard. Au cours des
dernières décennies, l'automobile a occupé une place croissante dans la région
de Montréal. Ainsi, alors que la population de la région métropolitaine
croissait entre 1987 et 2003 de 13,4 %, le parc automobile affichait une
croissance de presque trois fois plus, ou 37 %. Au cours de la même période,
les déplacements en automobile ayant pour origine ou destination l'île de
Montréal ont augmenté de 25 % (en période de pointe du matin) tandis que les
déplacements analogues en transport en commun ont diminué de 2 %.

    Les impacts des autoroutes sur les quartiers avoisinants et dans la
    région

    Les autoroutes ont aussi des impacts sur les quartiers urbains qu'elles
traversent : un appauvrissement marqué de leur population, une dépopulation et
une diminution de la cohésion sociale. D'un point de vue régional, les
autoroutes favorisent l'étalement urbain et une augmentation significative du
débit de circulation vers les quartiers centraux.

    Une quatrième recommandation pour la phase de construction

    Enfin, peu importe le projet final retenu, les travaux de construction
seront une source importante de pollution de l'air et de bruit. C'est pourquoi
certaines précisions doivent être apportées sur la phase de construction afin
que soit protégée la santé de la population vivant à proximité :

    
    - la fréquence des mesures de surveillance environnementale pendant les
      travaux de construction,
    - les mécanismes prévus pour informer la population des résultats des
      mesures effectuées.
    

    Pour consulter le mémoire et les différents documents sur le transport
produits par la Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des
services sociaux de Montréal : www.santepub-mtl.qc.ca.
    -%SU: SAN,TRN,ENV
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Marie Pinard, (514) 528-2400, poste 3471; Source:
Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de
Montréal

Profil de l'entreprise

Agence de la santé et des services sociaux de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.