Complexe hydroélectrique de la Romaine: le GRAME se réjouit



    MONTREAL, le 13 mai /CNW Telbec/ - L'hydroélectricité, une énergie
renouvelable à promouvoir. Le gouvernement québécois a annoncé aujourd'hui son
intention d'aller de l'avant avec le projet du complexe hydroélectrique de la
Romaine, au nord de Sept-Iles, Québec. Le Groupe de recherche appliquée en
macroécologie "GRAME" se réjouit de cette nouvelle, considérant ce projet
hydroélectrique comme un apport nécessaire d'énergie renouvelable.
    Le complexe de la Romaine doit être considéré comme un projet permettant
de développer 8,0 TWh d'énergie renouvelable et non intermittente de manière
économiquement et macroécologiquement rentable. De plus, les bénéfices
environnementaux et financiers seront encore plus importants pour les
prochaines générations, alors que les coûts et les impacts négatifs auront été
absorbés par la présente génération. Le réaliser représente un cadeau, un
héritage intergénérationnel en lui-même. Au-delà de la nécessité de
réhabiliter l'hydroélectricité "une importante filière renouvelable dont la
réputation a été injustement ternie", il demeure important de souligner que le
rejet du projet du complexe de La Romaine représenterait un recul
environnemental extrêmement important en termes de développement énergétique
nord-américain.
    "Les pays développés devront réduire d'environ 85 % leurs émissions de
gaz à effet de serre (GES) à l'horizon 2050 pour limiter les changements
climatiques à un seuil jugé acceptable par la communauté scientifique, avec
l'objectif de limiter la croissance de la température à 2degrees Celsius en
moyenne", précise M. Jean-François Lefebvre, enseignant et chercheur au
Département d'études urbaines de l'UQAM et collaborateur du GRAME.
    "L'ajout de production additionnelle d'énergie renouvelable permis grâce
au projet du complexe de la Romaine tombe à point sur le plan économique, mais
jouera aussi un rôle crucial afin de nous permettre de respecter nos objectifs
environnementaux, notamment en permettant de réduire la consommation
nord-américaine de combustibles fossiles" ajoute M. Jonathan Théorêt,
directeur du GRAME.

    Le Groupe de recherche appliquée en macroécologie "GRAME" a été fondé en
1989 et est une ONG basée à Montréal. Sa mission est d'oeuvrer à la promotion
du développement durable en tenant notamment compte du long terme et des
enjeux globaux, dont celui des changements climatiques, par la promotion des
énergies renouvelables, des transports durables, de l'efficacité énergétique
et de l'utilisation d'incitatifs économiques en gestion de l'environnement.
Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter Jonathan Théorêt au 514
634-7205.




Renseignements :

Renseignements: Jonathan Théorêt, Directeur, (514) 634-7205 ou (514)
216-9590, Courriel: grame@videotron.ca; www.grame.org

Profil de l'entreprise

GROUPE DE RECHERCHE APPLIQUEE EN MACROECOLOGIE (GRAME)

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.