Commission parlementaire sur l'indexation des régimes de retraite - LE DEPUTE SYLVAIN SIMARD TROUVE REGRETTABLE QUE L'AQRP INDUISE SES MEMBRES ET LA POPULATION EN ERREUR



    QUEBEC, le 5 sept. /CNW Telbec/ - Le député de Richelieu et porte-parole
du Parti Québécois pour le Conseil du trésor, Sylvain Simard, trouve
malheureux le procès d'intention que lui intente l'Association québécoise des
retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) et tient à rectifier les
faits erronés véhiculés par l'Association dans un communiqué de presse émis un
peu plus tôt aujourd'hui.
    "Il est regrettable de constater que la direction de l'AQRP, incapable de
justifier auprès de ses membres sa décision de claquer la porte du comité de
travail sur l'indexation, tente aujourd'hui de trouver un bouc émissaire pour
ses déboires. Plutôt que de se lancer dans des attaques personnelles qui ne
servent en rien l'intérêt de ses membres, l'AQRP devrait se questionner sur sa
politique de la chaise vide qui a malheureusement nui à ses membres", a
déclaré Sylvain Simard.
    M. Simard tient d'ailleurs à souligner que ce questionnement existe au
sein même de l'AQRP. "Il est évident que la démission de monsieur Bellavance
pose problème et prive l'AQRP d'avoir son représentant à la commission
parlementaire", écrivait l'AQRP-Montérégie, dans un compte rendu d'une
rencontre avec le député Simard tenue récemment.
    L'AQRP-Montérégie confirme aussi que le député de Richelieu s'est montré
ouvert à la tenue d'une consultation des associations de retraités, à la suite
de l'audition en commission parlementaire des auteurs du rapport sur
l'indexation des régimes de retraite. "Sincèrement, je m'étonne de cette
sortie de l'actuelle présidente de l'AQRP. Pas plus tard que le 22 août
dernier, j'ai eu un long entretien avec Mme Michaud pour lui faire part
clairement de mon ouverture à une telle consultation", a souligné M. Simard.
    M. Simard rappelle que les trois partis politiques ont convenu, par
motion unanime le 28 mai dernier à l'Assemblée nationale, d'entendre les
auteurs du rapport. Hier, lors d'une rencontre du comité directeur de la
commission des finances publiques, il a été décidé entre les trois partis
politiques de respecter ce processus avant d'envisager de tenir une autre
consultation sur le sujet.
    Rappelons que la création du comité sur l'indexation, dont le tiers des
membres ont été nommés par les retraités eux-mêmes, est une initiative du
député Sylvain Simard qui a présenté une motion à l'Assemblée nationale à
l'automne 2007. M. Simard se désole de voir l'AQRP tenter de faire dérailler à
nouveau le processus, notamment après avoir quitté le comité pour des raisons
qui lui appartiennent. "Alors que le Groupe de travail des associations de
personnes retraitées (GTAR), qui représente la majorité des retraités du
secteur public et parapublic au Québec, travaille avec sérieux et choisit de
poursuivre son mandat pour le bénéfice de leurs membres, une association a
choisi de pratiquer la politique de la chaise vide. C'est leur choix", a
conclu Sylvain Simard.
    -%SU: CPN,LAW
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.