Commission parlementaire sur le projet de loi no 50: Il faudra tenir compte des difficultés causées par la pénurie de main-d'oeuvre, met en garde l'AQESSS



    QUEBEC, le 12 mars /CNW Telbec/ - L'Association québécoise
d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS) appuie le projet de
loi no 50 et du même souffle salue l'ouverture déjà faite par le ministre de
la Justice, M. Jacques Dupuis, visant à modifier le projet de loi de façon à
répondre aux préoccupations de l'Association.
    Lors de son passage en commission parlementaire, l'AQESSS a expliqué que
pour répondre aux besoins croissants de la population dans les services d'aide
et de soutien en santé mentale, il faudra, d'ici une dizaine d'années,
notamment compter sur deux fois plus de travailleurs sociaux dans les
établissements du réseau. "Rien ne nous indique que nous aurons réussi à
recruter tout ce personnel, a expliqué le président de l'AQESSS, M. Alex G.
Potter. Il faudra donc, pour répondre à la demande, regarder si des activités
réservées aux travailleurs sociaux peuvent être partagées avec les techniciens
en travail social. Nous recommandons une démarche semblable pour le partage,
avec les techniciens en éducation spécialisée (TES), des activités réservées
aux psychoéducateurs", a souligné M. Potter lors de la présentation du mémoire
de l'AQESSS devant la commission parlementaire des institutions, mercredi
après-midi, à Québec. Le projet de loi s'intéresse particulièrement aux
professions de travailleur social, thérapeute conjugal et familial,
psychoéducateur, psychologue, ergothérapeute, infirmière et conseiller en
orientation.
    Parmi les autres mesures pouvant favoriser l'accès aux services et
relâcher la pression sur les ressources humaines du réseau, l'AQESSS propose
l'introduction de mesures de transition et d'une clause grand-père. Les
mesures de transition permettraient aux professionnels en processus de
qualification pour adhérer à un ordre professionnel de continuer d'exercer,
dans l'intervalle, les activités réservées. La clause grand-père permettrait
aux intervenants exerçant des activités réservées prévues au projet de loi et
qui ne pourront se qualifier pour adhérer au système professionnel, de
continuer à exercer ces activités tant qu'ils demeureront à l'emploi d'un
établissement du réseau.
    "Dans un contexte global de pénurie de main-d'oeuvre et de problématiques
sociales qui ne cessent de se complexifier, précise la directrice générale de
l'AQESSS, Mme Lise Denis, la société québécoise ne peut se permettre de se
priver de ressources expérimentées et compétentes. L'AQESSS a la conviction
que le projet de loi no 50 sera modifié afin de prendre en compte l'ensemble
des ses recommandations, évitant ainsi des effets négatifs qui pourraient
conduire à la surcharge de travail pour le personnel en place et à la
diminution, voire à une rupture de services à la population, soutient-elle. Il
faut que les membres de la Commission des institutions et le ministre de la
Justice, M. Jacques Dupuis, saisissent l'occasion et modifient en conséquence
leur projet de loi qui, dans l'ensemble, vise des objectifs forts louables",
conclut Lise Denis.
    La délégation de l'AQESSS devant la Commission des institutions était
composée de M. Alex G. Potter, président, Mme Lise Denis, directrice générale,
M. Pierre Gagnon, directeur général du Centre hospitalier Pierre-Janet et de
M. Claude Lévesque, directeur général du CSSS de Charlevoix.

    L'AQESSS représente 135 établissements, soit l'ensemble des centres
hospitaliers, centres hospitaliers universitaires (CHU), centres hospitaliers
affiliés  (CHA), centres affiliés universitaires (CAU), instituts, centres de
santé et de services sociaux (CSSS) et CHSLD.




Renseignements :

Renseignements: Catherine Bourgault-Poulin, Responsable des relations
avec les médias, (514) 282-4252, Cell.: (514) 346-1017, www.aqesss.qc.ca;
Source: AQESSS - Direction des communications et des affaires associatives

Profil de l'entreprise

Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.