Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs expérimentés de 55 ans et plus - Le gouvernement accueille le rapport avec grand intérêt

QUÉBEC, le 22 sept. 2011 /CNW Telbec/ - « C'est avec grand intérêt que le gouvernement du Québec accueille le rapport de la Commission. Il s'agit d'un rapport éclairant et d'une contribution importante à la nécessaire réflexion que le Québec doit mener face aux enjeux liés au vieillissement de la population québécoise et, plus spécifiquement, de la main-d'oeuvre. Nous tenons à remercier, à cet égard, les membres de la Commission présidée par M. Gilles Demers », a déclaré aujourd'hui la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Mme Julie Boulet, à l'occasion du dépôt du rapport de la Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs expérimentés de 55 ans et plus.

Le ministre des Finances, M. Raymond Bachand, a pour sa part souligné que le rapport venait confirmer la présence d'enjeux démographiques de la plus haute importance et qui demandent des actions concrètes. « Il faut absolument agir afin de diminuer les impacts négatifs du vieillissement accéléré de la population et de la raréfaction de la main-d'œuvre sur la croissance économique. Nous sommes sensibles à cette réalité, et c'est d'ailleurs pourquoi nous avons mis en place cette commission dès le budget 2010-2011 », a rappelé le ministre.

Un défi qui concerne tous les Québécois
Les ministres ont indiqué qu'au regard des pistes de solution proposées le gouvernement demandera notamment à la Commission des partenaires du marché du travail, à la Régie des rentes du Québec, aux ministères concernés et à certains partenaires économiques d'analyser le rapport et de formuler des recommandations quant à l'approche à retenir pour atténuer l'impact des changements démographiques. « Le gouvernement du Québec entend agir pour assurer la prospérité du Québec dans un contexte d'une rareté grandissante de la main-d'œuvre. Notre volonté est de faciliter et de valoriser la contribution des travailleuses et des travailleurs expérimentés, notamment en offrant aux personnes qui le désirent les moyens de poursuivre une vie active », a indiqué la ministre Julie Boulet.

Les ministres ont également annoncé que leurs adjoints parlementaires procéderont à une tournée de consultation des régions. De plus, dans le cadre des consultations prébudgétaires, le gouvernement interrogera la population sur certaines pistes, par exemple sur des mesures visant l'accroissement de la productivité et sur la sécurité financière des aînés.

Le rapport contribuera aussi à la réflexion menant à l'élaboration d'une stratégie gouvernementale pour le maintien et l'intégration en emploi des travailleuses et travailleurs expérimentés, dont le dépôt est prévu au printemps 2012. Cette stratégie pourrait également être étudiée à l'occasion des travaux d'une commission parlementaire.

Des gestes concrets déjà posés
Le ministre des Finances a rappelé que le gouvernement agit déjà en vue de soutenir l'essor du Québec dans un contexte de vieillissement de la population, notamment avec :

  • la mise en place d'un crédit d'impôt pour les travailleurs de 65 ans ou plus, qui prendra effet dès le 1er janvier 2012;
  • la bonification des rentes de retraites tardives du régime de rentes du Québec, soit celles prises après 65 ans;
  • les travaux en cours visant à mettre en place les nouveaux régimes volontaires d'épargne-retraite qui vont contribuer à améliorer la sécurité financière des travailleurs.

« Cela étant dit, le gouvernement entend examiner, au cours des prochains mois, d'autres avenues possibles afin de favoriser le maintien en emploi des travailleurs expérimentés », a assuré le ministre Bachand.

En conclusion, les ministres ont précisé que dans le contexte économique actuel, il ne serait pas opportun d'accroître davantage les taxes sur la masse salariale des entreprises. Ces charges sont déjà élevées au Québec comparativement aux autres provinces, et elles vont augmenter au cours des prochaines années, en raison des hausses de cotisation au Régime de rentes du Québec annoncées dans le dernier budget. Dans ce contexte, les ministres ont indiqué, d'emblée, que certaines propositions ne pourront être retenues, dont celles proposant :

  • le relèvement de 1 % à 2 % du pourcentage de la masse salariale consacré à la formation de la main-d'œuvre;
  • l'exigence d'une cotisation obligatoire des employeurs et employés lors de la mise en place des nouveaux régimes volontaires d'épargne-retraite.

Les deux ministres rendent disponible le rapport de la Commission à l'adresse suivante : www.mess.gouv.qc.ca/grands-dossiers/travailleurs-experimentes.asp.

Rappelons que la Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs expérimentés de 55 ans et plus a été créée par le gouvernement du Québec, en juillet 2010, à la suite du dépôt du budget 2010-2011. Composée d'experts indépendants, la Commission avait pour mandat d'apporter un éclairage sur les enjeux liés au vieillissement de la population québécoise et de proposer des pistes de solution afin d'améliorer la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs expérimentés et l'autonomie financière des retraités.

Sources :
Nicolas Murgia
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité
sociale et ministre responsable de la région
de la Mauricie
Tél. : 418 643-4810

Catherine Poulin
Directrice de la communication
Cabinet du ministre des Finances,
ministre du Revenu et ministre responsable
de la région de Montréal
Tél. : 418 643-5270
Tél. : 514 873-5363
 

 

SOURCE Cabinet de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la région de la Mauricie

Renseignements :

Nicolas Murgia
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité
sociale et ministre responsable de la région
de la Mauricie
Tél. : 418 643-4810

Catherine Poulin
Directrice de la communication
Cabinet du ministre des Finances,
ministre du Revenu et ministre responsable
de la région de Montréal
Tél. : 418 643-5270
Tél. : 514 873-5363

Profil de l'entreprise

Cabinet de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la région de la Mauricie

Renseignements sur cet organisme

Emploi-Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.