Commission Bouchard-Taylor - La CSN prône l'adoption d'une Charte de la laicité



    MONTREAL, le 10 déc. /CNW Telbec/ - Dans son mémoire présenté à la
Commission Bouchard-Taylor, la CSN prône l'adoption d'une Charte de la
laicité. Pour la centrale, cette laicité s'exprime dans la neutralité de
l'Etat et de ses institutions. "En déconfessionnalisant son système
d'éducation, le Québec a fait un pas majeur dans l'affirmation de laicité. Il
est temps, croyons-nous, d'aller plus loin en proclamant ouvertement le
caractère laique de l'Etat en fixant son sens dans une Charte de la laicité.
Nous optons pour une laicité ouverte qui assure aux individus le droit
d'exprimer leurs opinions et leurs croyances dans la vie quotidienne et dans
l'espace public", commente Claudette Carbonneau, présidente de la CSN.
    Pour la CSN, en plus de rendre officielle la laicité du Québec, la Charte
devra définir la nécessaire neutralité qui la concrétise dans l'appareil
d'Etat, ses institutions, ses services aux citoyennes et aux citoyens ainsi
qu'auprès de ses représentants. "La confiance que le citoyen aura d'être
traité de façon objective réside dans cette neutralité", ajoute Claudette
Carbonneau.
    Sans entrer dans tous les détails que pourrait comporter cette charte,
elle devra s'établir sur des principes qui garantissent l'égalité des sexes
qui prévaut dans notre société. Les services offerts ne peuvent s'effectuer de
façon distincte selon les sexes et les individus ne peuvent refuser des
services parce qu'ils sont donnés par une personne d'un autre sexe. "La Charte
poserait donc des paramètres d'application générale de cette laicité. Cela
présente l'avantage d'éviter le développement anarchique, inégal et à la pièce
de réponses aux demandes d'accommodements ou d'ajustements pour motifs
religieux ainsi qu'une judiciarisation à outrance du processus. Des guides
d'application à l'intention des administrations publiques devraient suivre
l'adoption d'une telle charte", souligne Lise Poulin.
    Une telle charte devrait donc énoncer les éléments propres à garantir la
neutralité. Par exemple, compte tenu que le réseau de l'éducation est
maintenant déconfessionnalisé, cette neutralité devra s'appliquer aux
personnes qui y travaillent, et non aux élèves hormis pour le voile intégral,
par l'interdiction de manifester ses convictions religieuses. "En ce qui
concerne les autres institutions ou services publics, nous croyons que dans le
processus d'élaboration de la Charte de la laicité, il faudra débattre, pour
chacun d'eux, de la pertinence d'appliquer cette même règle de neutralité",
précise Lise Poulin, secrétaire générale de la CSN.

    Il est temps d'accentuer les efforts

    Outre l'adoption d'une charte de la laicité, la CSN a également proposé à
la Commission Bouchard-Taylor de renforcer les mesures d'intégration
économique, sociale et culturelle des immigrantes et des immigrants. La CSN
propose au gouvernement d'agir sur différents axes afin de réussir cette
intégration des immigrants. Ainsi, pour contrer les préjugés, l'ignorance et
la discrimination, des actions doivent se faire dans les médias, dans les
milieux d'éducation et de travail. Par exemple, dans les milieux de travail,
le gouvernement devrait favoriser des programmes de formation à la réalité
interculturelle et au racisme. Les employeurs pourraient intégrer des cours de
français dans leur plan de formation.

    Investir

    Selon un article paru dans Le Devoir le 15 septembre dernier, pour
l'année financière 2005-2006, 83 des 172 millions versés cette année-là au
gouvernement québécois - en vertu de l'entente Canada-Québec sur l'immigration
- ont été retournés au Fonds consolidé du revenu. "Nous sommes en droit de
nous demander pourquoi cet argent qui a tant fait défaut aux politiques
d'intégration a été investi ailleurs, questionne Claudette Carbonneau. Les
conséquences d'une intégration ratée risquent de coûter beaucoup plus cher à
notre société que les sommes qui auraient dû être investies", a-t-elle
poursuivi.
    Miroir de la société québécoise, la composition de plusieurs syndicats
affiliés à la CSN s'est transformée au cours des dernières années.
Aujourd'hui, la proportion des membres immigrants ou issus des communautés
culturelles se situe globalement entre 15 et 20 %.




Renseignements :

Renseignements: Jacqueline Rodrigue, Service des communications CSN,
Cellulaire: (514) 773-0060, (514) 598-2139; Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.