Commémoration de la défaite des plaines d'Abraham - Réjean Parent reproche à Eric Caire d'être lui-même le colonisé qu'il dénonce



    MONTREAL, le 23 janv. /CNW Telbec/ - "Il y a une différence majeure entre
vouloir nier l'Histoire et vouloir célébrer nos défaites. Si le député Eric
Caire ne le comprend pas, c'est peut-être parce qu'il est lui-même trop ancré
dans cet esprit de colonisé dont il accuse les autres."
    Le président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), M. Réjean
Parent, a été renversé d'entendre le député adéquiste Eric Caire accuser les
opposants à la commémoration de la bataille des plaines d'Abraham d'être des
colonisés.
    "Il y a quelqu'un qui a déjà dit qu'à force de vivre en colonisé, on
finit par développer de l'admiration pour le colonisateur et de la haine pour
soi-même. J'ai l'impression que c'est exactement le syndrome dont souffre le
député de l'ADQ. Il n'y a personne qui suggère d'effacer la défaite des
plaines d'Abraham des manuels d'histoire, là n'est pas la question. Mais entre
le fait de l'enseigner aux Québécoises et aux Québécois et le fait de leur
demander de la commémorer, il me semble qu'il y a une limite à exiger d'un
peuple qu'il sombre dans le masochisme", dénonce M. Réjean Parent.

    L'inspiration d'un peuple ne vient pas de ses défaites

    Le président de la CSQ ajoute qu'il est aussi illogique de demander au
peuple québécois de commémorer la pire défaite de son histoire que de demander
au peuple français d'en faire autant pour souligner leur défaite contre
l'Allemagne nazie et les années d'occupation qui ont suivi.
    "Il n'y a aucun peuple digne de ce nom qui s'inspire de ses plus grandes
défaites et de leur commémoration pour puiser des valeurs à transmettre aux
générations suivantes. Ce n'est pas avec le rappel des défaites que l'on
inspire un peuple à vouloir grandir, se dépasser et prendre son avenir en
main. En fait, le jour où le Québec n'aura plus que ses défaites à commémorer,
nous devrons alors sérieusement nous inquiéter des chances de survie de notre
peuple", soutient M. Réjean Parent.

    La défaite comme inspiration autonomiste ?

    Le président de la CSQ va encore plus loin en demandant au député
adéquiste Eric Caire, dont le parti prône l'autonomie du Québec, en quoi la
commémoration de la défaite des plaines d'Abraham incitera un plus grand
nombre de Québécoises et de Québécois à vouloir devenir plus autonomes.
    "J'espère que l'ADQ a une meilleure stratégie que le rappel de nos
défaites pour nous donner le goût de l'autonomie", ironise M. Réjean Parent.

    Josée Verner fidèle à la mentalité du gouvernement Harper

    D'autre part, le dirigeant syndical n'est guère plus tendre avec la
ministre fédérale des Affaires intergouvernementales, Josée Verner, qui
insiste pour assister à la commémoration, même si elle n'est pas invitée.
    "La ministre Verner est fidèle à son chef Stephen Harper, qui a tenté de
berner les Québécoises et les Québécois avec une reconnaissance du peuple
québécois qui avait la forme d'une coquille vide, c'est-à-dire sans être prêt
à accorder aucun pouvoir supplémentaire au Québec. Pour sa part, il faut
croire qu'elle juge important pour son gouvernement que la reconnaissance du
peuple québécois passe par le rappel public aux Québécoises et aux Québécois
de leur plus grande défaite. Question, peut-être, de nous rappeler qui nous
sommes et la place que nous devrions garder à l'avenir ???", s'interroge M.
Réjean Parent.

    Des félicitations pour Jean Charest et Agnès Maltais

    En terminant, le président de la CSQ tient à féliciter le premier
ministre Jean Charest, de prendre ses distances face à cet événement, de même
que tous les parlementaires qui en feront de même, dont la députée péquiste
Agnès Maltais.

    Profil de la CSQ

    La CSQ représente près de 170 000 membres, dont plus de 100 000 dans le
secteur public. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en
éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la
santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des
loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.




Renseignements :

Renseignements: Claude Girard, Agent d'information CSQ, Cell.: (514)
237-4432, girard.claude@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.