"Combattre les préjugés sur la dépression" - LE MINISTRE PHILIPPE COUILLARD LANCE UNE PREMIERE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION ET D'INFORMATION SUR LA SANTE MENTALE



    MONTREAL, le 2 oct. /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des
Services sociaux, monsieur Philippe Couillard, a procédé aujourd'hui avec
fierté au lancement de la toute première campagne d'information et de
sensibilisation visant à combattre les préjugés sur la dépression. "La
recherche et les témoignages des personnes atteintes de dépression démontrent
clairement que les préjugés constituent un frein important à leur
rétablissement. Ces préjugés, qui associent la dépression à une faiblesse
personnelle plutôt qu'à une maladie, contrecarrent les efforts des personnes
touchées pour parler, s'informer, consulter, accepter le diagnostic et suivre
les traitements nécessaires, tout en contribuant aux risques de rechute. C'est
pourquoi notre nouvelle campagne de sensibilisation et d'information sur la
santé mentale conduit là où sont ancrés ces préjugés", a déclaré le ministre.
    La campagne se déploiera cet automne et cet hiver à la télévision, à la
radio, dans les médias écrits, dans Internet et par affichage. "Cette campagne
était prévue dans le Plan d'action en santé mentale 2005-2010 intitulé La
force des liens. La dépression est le premier thème que nous abordons et cette
démarche se poursuivra au cours des prochaines années, autour d'autres
problèmes de santé mentale", a ajouté monsieur Couillard.
    Selon l'Organisation mondiale de la santé, les troubles dépressifs
constitueront en 2020 la deuxième cause de maladie et d'incapacité, après les
maladies cardiovasculaires. La dépression est intimement liée au suicide, pour
lequel le Québec enregistre toujours des taux élevés; de fait, 80 % des gens
qui se suicident souffrent de dépression.

    Des gestes concrets

    Le ministre a rappelé les gestes concrets posés par le gouvernement
depuis 2003. "Nous avons injecté 71 millions de dollars aux budgets de la
santé mentale, dont 15 millions cette année", a-t-il précisé. Ces
investissements, ainsi que l'implantation du plan d'action, se traduisent par
des avancées dans plusieurs domaines :

    
    - mise en place d'équipes de première ligne en santé mentale, tant pour
      les adultes que pour les jeunes, dans les centres de santé et de
      services sociaux;
    - renforcement des mesures de promotion de la santé mentale et de
      prévention des troubles mentaux, particulièrement auprès des jeunes,
      par l'approche Ecole en santé;
    - mise en place de services de suivi intensif dans le milieu, et de
      soutien d'intensité variable dans la communauté, pour les personnes
      souffrant de troubles mentaux graves;
    - mise en place de projets régionaux d'intervention et d'évaluation
      auprès des hommes en situation de vulnérabilité face au suicide;
    - mise en place de réseaux de sentinelles pour détecter les signes avant-
      coureurs du suicide, notamment auprès des jeunes (financement par la
      Stratégie action jeunesse);
    - formation des gestionnaires sur le rétablissement et les services de
      première ligne;
    - élaboration d'une formation pour les pairs-aidants;
    - élaboration d'un outil clinique standardisé destiné aux équipes de
      santé mentale jeunesse;
    - mise en place d'équipes de deuxième niveau incluant une expertise en
      santé mentale dans les centres jeunesse.
    

    "Les gestes que nous posons sont cohérents et complémentaires. La mise en
place du plan d'action La force des liens et la campagne d'information et de
sensibilisation que je lance aujourd'hui confirment la priorité que nous
accordons à la santé mentale. Je profite d'ailleurs de la semaine de
sensibilisation aux maladies mentales pour souligner le travail remarquable
accompli par nos intervenants sur le terrain, en collaboration avec les
partenaires de premier plan que sont l'ensemble des groupes de soutien et
d'entraide ainsi que tous les organismes communautaires qui oeuvrent au niveau
de cette cause", a conclu monsieur Couillard.

    Pour plus de détails sur cette campagne, sur la dépression et sur la
santé mentale en générale, on peut consulter le site Web suivant :
    www.masantementale.gouv.qc.ca
    -%SU: SAN
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Isabelle Merizzi, Attachée de presse du ministre de la
Santé et des Services sociaux, (418) 266-7171; Source: Direction des
communications, Ministère de la Santé et des Services sociaux

Profil de l'entreprise

CABINET DU MINISTRE DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX, PRESIDENT DU COMITE DES PRIORITES, MINISTRE RESPONSABLE DE LA REGION DE LA CAPITALE-NATIONALE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.