Colombie - Un journaliste enlevé à un faux barrage routier : Reporters sans frontières s'associe à la mobilisation de ses collègues



    MONTREAL, le 22 fév. /CNW Telbec/ - Reporters sans frontières s'associe à
la mobilisation des journalistes du département de La Guajira (Nord) en faveur
de Mario Alfonso Puello, collaborateur de la station Radio Delfin, de la
chaîne TV Norte et du quotidien régional La Noticia. Les professionnels des
médias locaux doivent manifester, ce 22 février 2008, pour réclamer la
libération de leur collègue, enlevé cinq jours plus tôt sur une route avec
deux autres personnes.
    "Aucune information ne confirme pour l'instant que l'enlèvement de Mario
Alfonso Puello soit lié à ses activités. La région côtière atlantique n'en
reste pas moins une zone à très haut risque pour la presse et nous nous
associons pleinement à la mobilisation des journalistes départementaux en
faveur de leur collègue. Nous exprimons toute notre solidarité aux proches de
Mario Alfonso Puello et demandons aux autorités de tout mettre en oeuvre pour
le retrouver rapidement sain et sauf", a déclaré Reporters sans frontières.
    Mario Alfonso Puello a été enlevé vers 15h40, près de la localité de
Dibuya, sur une route reliant les villes de Santa Marta et Riohacha, non loin
de la frontière vénézuélienne. Il regagnait son domicile après une journée
d'alphabétisation en compagnie de l'universitaire Aldo Brito Carillo, du
beau-frère de ce dernier, Maicol Mendoza, et du chauffeur, Jhon Romero. Sur le
trajet, leur véhicule a dû marquer un arrêt à un barrage d'apparence militaire
(cônes fluorescents, uniformes). Les passagers ont été enlevés, sauf Aldo
Brito Carillo, qui a réussi à échapper aux ravisseurs. Celui-ci n'a fait état
d'aucune menace préalable. Les autorités ont dit ignorer si un groupe armé
pourrait être à l'origine du kidnapping. Père de dix enfants, Mario Alfonso
Puello travaillait également pour le programme d'alphabétisation destiné à des
adultes et aux communautés indigènes locales, mis en place par l'Université
ouverte et à distance (Universidad Abierta y a Distancia, Unad), dont Aldo
Brito Carillo est le recteur. Les journalistes du département affirment ne pas
croire à un enlèvement crapuleux, compte tenu des modestes ressources de leur
collègue. Ils ont prévu de défiler dans les rues, le 22 février, pour réclamer
sa libération.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4208, Télécopieur: (514) 521-7771,
rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.