Colloque de l'ASDCM sur les artères commerciales traditionnelles - Montréal adopte des mesures concrètes pour soutenir le commerce de proximité



    MONTREAL, le 2 juin /CNW Telbec/ - A l'occasion du premier colloque de
l'Association des sociétés de développement commercial de Montréal (ASDCM) qui
avait pour thème Les artères commerciales : plus que du commerce, notre
patrimoine collectif, le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, a réitéré la
volonté de l'administration municipale de soutenir le commerce de proximité
sur le territoire.
    "La vitalité des quartiers et des artères commerciales font la fierté des
gens qui y habitent. D'où l'importance de soutenir le développement commercial
de proximité, particulièrement en période de crise économique. Aujourd'hui,
nous nous sommes donc dotés des outils pour mieux y parvenir", a expliqué le
maire Tremblay.

    
    Bureau du développement des artères commerciales

    Ainsi, le maire a annoncé la création du Bureau du développement des
artères commerciales qui aura pour mandat :

    - de travailler, en collaboration avec ses partenaires, au développement
      et à la mise en valeur des artères commerciales;
    - de piloter un plan d'action global en matière de développement
      commercial en lien avec la nouvelle stratégie de développement
      économique;
    - d'assurer la gestion du programme réussir@montréal, volet commerce
      (PR@M - Commerce);
    - de sensibiliser, informer et conseiller les acteurs de la Ville dans
      les arrondissements et les services centraux concernés par le
      développement des artères commerciales à Montréal;
    - d'animer un comité stratégique et tracer le bilan annuel des actions
      réalisées;
    - d'établir des liens avec d'autres partenaires concernés, dont les
      ministères provinciaux et fédéraux, les experts du domaine;
    - de consolider le partenariat avec l'ASDCM en concrétisant des projets
      communs en matière commerciale et en identifiant les axes de travail
      futurs.
    

    Il s'agit d'un investissement de la Ville de 285 000 $.

    Financement de projets collectifs

    Par ailleurs, l'administration municipale a accordé un appui financier de
255 000 $ à l'ASDCM pour les années 2009 et 2010 qui permettra de soutenir des
projets collectifs qui favorisent le développement des SDC sur le territoire
de Montréal. "Le partenariat que nous avons mis en place avec l'ASDCM à
l'automne dernier est très porteur pour le développement de Montréal. Nous
nous donnons aujourd'hui les moyens de le renforcer", a ajouté le maire.

    PR@M - Commerce

    Enfin, le maire a dévoilé les 12 nouveaux secteurs qui bénéficieront, en
2009, du PR@M - Commerce. Il s'agit du Petit Maghreb, du Petit Beaubien, de la
Petite Poirier, la rue Notre-Dame Ouest, la Petite Italie et le Marché
Jean-Talon, la rue Wellington, la Place Jacques-Cartier, la rue St-Paul Est et
la rue St-Paul Ouest, la rue Saint-Jacques, la rue Chabanel et, enfin, la rue
Ste-Catherine Ouest dans Westmount.
    Ces secteurs s'ajoutent aux 28 autres sélectionnés en 2008. Rappelons que
ce programme vise la revitalisation des artères commerciales grâce à des
subventions pour la réalisation de diagnostics et de plans directeurs locaux,
pour la rénovation de bâtiments commerciaux et pour les honoraires
professionnels en design d'aménagement. Une enveloppe de 22,6 M$ est prévue à
ce programme pour les secteurs sélectionnés en 2008 et en 2009, dont 11 M$
provenant de l'enveloppe du 140 M$ consacrée au soutien du plan Montréal 2025
accordée à la Ville par le gouvernement du Québec.

    "Montréal célèbrera ses 375 ans en 2017. Nous voulons faire en sorte qu'à
cette date Montréal soit plus belle et attractive que jamais. Nous voulons
faire en sorte que tous les projets participent profondément à réinventer
Montréal, à transformer notre ville par des aménagements qui osent. Nous
voulons montrer au monde que Montréal a été nommée Ville UNESCO de design pour
son caractère profondément créateur. Nous voulons embellir notre ville pour
que nous en soyons encore plus fiers", a conclu le maire Tremblay.

    
                               PR@M - Commerce

    -------------------------------------------------------------------------

    Quelles sont les 12 artères sélectionnées en 2009?

    1.  Chabanel (Ahuntsic-Cartierville)
    2.  La Petite Italie et le marché Jean-Talon (Rosemont-La-Petite-Patrie
        et Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension)
    3.  La Petite Poirier (St-Laurent)
    4.  Le Petit Maghreb (Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension)
    5.  Place Jacques-Cartier (Ville-Marie)
    6.  Rue Beaubien (Rosemont-La-Petite-Patrie)
    7.  Rue Notre-Dame Ouest (portion Est et Ouest) (Sud-Ouest)
    8.  Rue Sainte-Catherine Ouest (Westmount)
    9.  Rue Saint-Jacques (Ville-Marie)
    10. Rue Saint- Paul Est (Ville-Marie)
    11. Rue Saint-Paul Ouest (Ville-Marie)
    12. Rue Wellington (Sud-Ouest)

    Pourquoi ce programme?

        Pour une offre commerciale attrayante et distinctive en vue d'attirer
        consommateurs et résidants
    -   Aménagements physiques, cadre bâti, design, mixité commerciale,
        occupation des locaux vacants, stabilité des entreprises

        Pour une meilleure qualité des milieux de vie
    -   Attraction et rétention de résidants, besoins de consommation,
        convivialité, sécurité et socialisation

        Pour des regroupements de commerçants mieux structurés
    -   Planification des actions concertées, support aux membres,
        développement commercial

    Quels sont les champs d'intervention du programme?

    -   Pour les diagnostics, guides et plans directeurs collectifs
    -   Pour le design d'aménagement
    -   Pour la rénovation

    Quelles sont les sommes consenties par le programme?

    -   Un soutien financier, par artère choisie, de 40 000 $ aux
        responsables locaux pour la réalisation de diagnostics, guides et
        plans directeurs
    -   Un soutien financier aux commerçants pouvant aller jusqu'à 4 000 $
        par projet de rénovation pour couvrir 50 % des honoraires en design
        d'aménagement
    -   Un soutien financier aux commerçants couvrant le tiers du coût des
        travaux admissibles jusqu'à concurrence de 33 000 $

    Combien d'artères sélectionnées au total?

    -   40 : 28 en 2008 et 12 en 2009

    Quel est le budget du programme?

    -   22,6 M$ pour les artères sélectionnées en 2008 et en 2009, dont
        11 M $ proviennent du ministère du Développement économique, de
        l'Innovation et de l'Exportation par le biais de l'enveloppe de
        140 M$ pour le soutien au plan Montréal 2025.


                           Bureau du développement
                       des artères commerciales (BDAC)

    -------------------------------------------------------------------------

    Mandat

       - Travailler, en collaboration avec ses partenaires, au développement
         et à la mise en valeur des artères commerciales
       - Piloter un plan d'action global en matière de développement
         commercial en lien avec la nouvelle stratégie de développement
         économique
       - S'assurer de la gestion du PR@M - Commerce
       - Sensibiliser, informer et conseiller les acteurs de la ville dans
         les arrondissements et les services centraux concernés par le
         développement des artères commerciales à Montréal
       - Animer un comité stratégique et tracer le bilan annuel des actions
         réalisées
       - Etablir des liens avec d'autres partenaires concernés, dont les
         ministères provinciaux et fédéraux, les experts du domaine
       - Consolider le partenariat avec l'ASDCM en concrétisant des projets
         communs en matière commerciale et en identifiant les axes de travail
         futurs

    Pourquoi un BDAC?

       - Pour accroître les retombées d'une expertise en matière de soutien à
         la fonction commerciale traditionnelle auprès des arrondissements et
         des services centraux
       - Pour développer des projets communs qui valorisent le commerce de
         proximité et le centre-ville
       - Pour développer les meilleures pratiques
       - Pour bâtir un partenariat durable avec l'ASDCM

    Ressources humaines

       - Deux conseillers

    Ressources financières

       - 130 000 $ pour 2009 et 155 000 $ pour 2010 pour l'élaboration d'un
         plan de développement commercial, pour une réflexion sur la
         valorisation urbaine intégrée, pour un soutien à la fonction
         commerciale


                    Partenariat Ville de Montréal / ASDCM

    -------------------------------------------------------------------------

    Mis en place en octobre 2008 pour initier des projets communs qui visent
    à favoriser le développement des artères commerciales (ex. : branding,
    publicité)

    Contribution municipale

       - 180 000 $ en 2009
       - 75 000 $ en 2010
    




Renseignements :

Renseignements: François Goneau, Relations avec les médias, (514)
868-5859; Source: Martin Tremblay, Cabinet du maire et du comité exécutif,
(514) 872-0274


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.