Coalition pour l'accès à l'aide juridique - Le ministre Dupuis refuse de tenir parole



    MONTREAL, le 12 juin /CNW Telbec/ - Près de deux mois se sont écoulés
depuis que le ministre de la Justice, Jacques P. Dupuis, s'est engagé
publiquement à rencontrer les représentants de la Coalition pour l'accès à
l'aide juridique. Malgré plusieurs communications acheminées à ses bureaux,
rien à faire, le ministre se dit toujours trop occupé pour les rencontrer.
Pourtant, tel que le rapportent les médias aujourd'hui, le menu législatif n'a
jamais été aussi mince.
    Le 21 avril dernier, lors de l'étude des crédits du ministère de la
Justice, alors qu'il répondait à une question du député Stéphane Bédard
concernant la coalition, le ministre Dupuis avait répondu : "Je l'ai dit,
M. le président, je n'ai jamais refusé de rencontrer des gens. Alors, s'ils me
demandent de les rencontrer, je vais les rencontrer." Or, cette demande de
rencontre maintes fois formulée par la coalition a été réitérée.

    "Quand honorera-t-il sa parole ?"

    La porte-parole de la coalition, Lise Ferland, ne peut que constater :
"Ce ministre est inaccessible. Il cumule deux fonctions, la justice et la
sécurité publique, mais il délègue constamment ses responsabilités de ministre
de la Justice à son chef de cabinet quand il est question de nous rencontrer.
De là à conclure que le ministre refuse de s'entretenir avec la coalition, il
n'y a qu'un pas. Alors, quand honorera-t-il sa parole ?"
    Rappelons que sept mois après que la Coalition pour l'accès à l'aide
juridique eut rendu public l'échec de la réforme du régime d'aide juridique,
entreprise en 2006, aucun redressement de la situation n'a encore été annoncé
par le ministre. Qui plus est, l'échec de cette réforme a été confirmé par les
quelques chiffres cités par la Commission des services juridiques lors de
l'étude des crédits. Malgré ce constat, le ministre reste sourd aux
revendications des milliers de personnes qui n'ont plus accès à la justice et
refuse même de faire un réel bilan de sa réforme.
    Afin que la justice soit à nouveau accessible à des milliers de citoyens
qui en sont actuellement privés, la Coalition pour l'accès à l'aide juridique
demande que les seuils d'admissibilité à l'aide juridique soient haussés afin
de s'arrimer au salaire minimum. Présentement, une personne seule ne doit pas
gagner plus de 11 250 $ brut pour avoir accès au régime gratuitement, alors
que dans le cas d'une famille de quatre personnes, les revenus ne doivent pas
dépasser 19 674 $. Il est évident que de tels bas revenus ne peuvent couvrir
que les besoins essentiels et non défrayer les honoraires d'un avocat.

    Pour obtenir plus d'information sur la campagne d'accès à l'aide
juridique et consulter la liste des membres et celle des organismes qui
endossent les revendications de la coalition, voir le site Web :
www.servicesjuridiques.org




Renseignements :

Renseignements: Benoit Aubry, Service des communications de la CSN:
(514) 704-3297 (cellulaire); Source: Confédération des syndicats nationaux


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.