Coalition en faveur de la Romaine - La Côte-Nord: trop loin pour les groupes environnementaux? La Coalition dénonce le manque de considération des groupes environnementaux



    HAVRE-SAINT-PIERRE, QC, le 27 oct. /CNW Telbec/ - Monsieur Pierre
Cormier, préfet de la MRC de la Minganie, et monsieur Georges-Henri Gagné,
président de la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord (CRE), tous deux
co-présidents de la Coalition en faveur de la réalisation du complexe
hydro-électrique sur la rivière Romaine, dénoncent l'attitude des groupes
environnementaux, dont la Fondation Rivières et SVP, qui ont décidé de
boycotter les audiences du BAPE au seul prétexte qu'elles se tiennent "trop
loin", à Havre-St-Pierre.
    "L'éloignement des grands centres et les coûts qui y sont reliés, c'est
la réalité des hommes et des femmes qui occupent et qui développent ce
territoire pour l'ensemble du Québec. Alors se faire dire que les audiences ne
seront pas véritablement publiques parce qu'elles se tiendront chez nous
plutôt qu'à Montréal, c'est inacceptable", a indiqué M. Gagné.
    La plupart des représentants de ces groupes environnementaux, Roy Dupuis,
Daniel Green et Christian Simard, étaient pourtant du voyage et nombreux cet
été, à Havre-St-Pierre. "Ils n'ont pas les moyens de venir contribuer au
processus d'évaluation du BAPE? Ce sont pourtant les mêmes qui avaient les
moyens de faire une descente de la rivière, onéreuse et inaccessible pour le
commun des mortels. Ce que nous comprenons, c'est que ces groupes, financés à
même l'argent des contribuables et qui peuvent bénéficier de subventions
gouvernementales fédérales pour participer aux audiences, ont préféré le
spectacle à une véritable contribution objective à l'avancement du projet.
C'est une véritable honte", a mentionné M. Cormier.
    La Coalition est convaincue que le projet est un bon projet qui s'inscrit
dans les principes du développement durable. "Il contribuera à réduire les gaz
à effet de serre, créera de l'emploi et permettra aux municipalités et
communautés autochtones de la région de compter sur un levier de développement
majeur. Tout le monde y gagne, à commencer par les générations futures", a
indiqué Georges-Henri Gagné.
    "Nous déplorons le peu de considération des représentants de ces groupes
environnementaux pour le travail du BAPE et pour la population de la Minganie,
là où se fera le projet. C'est un affront et un manque de respect à peine
voilé envers nos communautés", a conclu Pierre Cormier.
    Le projet hydro-électrique sur la rivière Romaine prévoit la construction
de quatre centrales qui auraient une puissance totale de plus de 1 500 MW.
Estimé à 6,5 milliards de dollars, ce serait le plus grand projet jamais
réalisé sur la Côte-Nord. Jusqu'à 3 000 travailleurs, sur une période de plus
de onze ans, participeraient à sa réalisation.

    Pour que le courant PASSE...partout au Québec!




Renseignements :

Renseignements: Patric Frigon, conseiller aux communications, Conférence
régionale des élus de la Côte-Nord, (418) 296-5781, poste 222, Cellulaire:
(418) 293-2640

Profil de l'entreprise

Conférence régionale des élus de la Côte-Nord

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.