Clôture du 33e Congrès du Conseil central du Montréal métropolitain (CSN)



    MONTREAL, le 10 juin /CNW Telbec/ - Après cinq jours de délibérations, le
33e Congrès du Conseil central du Montréal métropolitain (CSN) a clôturé ses
travaux par l'adoption de plusieurs propositions inspirées du thème
Responsables et solidaires pour une nouvelle démocratie. Ce congrès s'est tenu
du 4 au 8 juin au Palais des congrès de Montréal.

    L'action politique

    Considérant qu'une consolidation de la droite est de plus en plus
remarquée depuis l'arrivée au pouvoir des premiers ministres Jean Charest et
Stephen Harper et que les décisions néolibérales ont des répercussions
majeures sur les conditions de travail et de vie de l'ensemble des
travailleuses et des travailleurs du Québec, le Conseil central du  Montréal
métropolitain (CSN) a reçu le mandat de faire le suivi en assemblée générale,
lors d'élections aux paliers fédéral, provincial, municipal et scolaire, sur
la pertinence d'appuyer un parti ou une candidature dans le respect du
principe d'indépendance du conseil central à l'égard des partis politiques.
    Au niveau provincial, les délégué-es du 33e Congrès ont convenu d'appuyer
le programme de Québec Solidaire dans la mesure où celui-ci correspond aux
orientations sociales et syndicales du conseil central tout en reconnaissant
que cette organisation politique se situe en rupture avec les partis
traditionnels.
    De plus, les délégué-es ont donné le mandat au conseil central
d'intervenir sur la scène politique municipale pour les territoires qu'il
dessert, en tenant compte notamment de ses positions ou préoccupations sur
l'environnement, le transport en commun, la question du racisme et la
démocratie participative.

    L'accès des femmes à la vie politique

    Ils ont également adopté une proposition visant une participation accrue
des femmes au sein des instances décisionnelles, notamment sur la scène
politique municipale, là où les femmes ont subi des reculs importants depuis
quelques années au niveau de leur représentativité dans les postes électifs.
    En coalition avec les groupes de femmes de Montréal, le conseil central
interpellera les autorités municipales pour qu'elles mettent en place un
programme d'information et d'éducation citoyenne sur les nouvelles structures
de la Ville de Montréal et les nouveaux rôles des élu-es à chaque palier
décisionnel. Il en fera de même pour les autres paliers de gouvernement. Par
ailleurs, il entend interpeller directement les partis politiques, lors
d'élections, afin qu'ils encouragent les candidatures de femmes dans leurs
rangs.

    La guerre et la sécurité nationale

    Depuis le 11 septembre 2001, le prétexte de la lutte contre le terrorisme
et l'immigration illégale peut avoir des conséquences néfastes sur les droits
civils et sociaux de l'ensemble des citoyennes et citoyens du Canada. Dès son
élection, le gouvernement canadien s'est empressé de développer une stratégie
militaire et diplomatique à l'image du gouvernement américain. Le Conseil
central du Montréal métropolitain (CSN) s'oppose à ce mode de gouvernance et
exige le retrait des troupes canadiennes de l'Afghanistan ainsi qu'à l'envoi
de troupes armées à l'extérieur du pays, sauf dans des cas de missions
humanitaires.
    Compte tenu que cette stratégie guerrière et militaire a des conséquences
néfastes sur la reconnaissance des droits sociaux et démocratiques, il réclame
du gouvernement canadien le retrait des lois permettant les détentions
arbitraires.
    Dans l'immédiat, le conseil central réclame le développement d'un plan de
médiation acceptable pour la population afghane et demande au gouvernement
canadien d'augmenter l'aide au développement en Afghanistan aux organismes et
à un gouvernement légitimement constitué dont le suivi sera assuré par les
Nations unies.
    Le conseil central dénonce également l'accord du Partenariat
nord-américain pour la sécurité et la prospérité actuellement en négociation
car il a pour effet d'appauvrir encore davantage les travailleuses et les
travailleurs de l'Amérique du Nord. A cet effet, le conseil central entamera
en août prochain une campagne d'information et de sensibilisation sur les
conséquences pour les travailleuses et travailleurs québécois de ce
Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité.
    Dès l'automne, le conseil central participera, en coalition avec d'autres
groupes, à la campagne visant le rétablissement de l'aide financière à
l'Autorité palestinienne.

    Elections au comité exécutif

    Le 33e Congrès du Conseil central du Montréal métropolitain a élu
Gaétan Châteauneuf qui cumulera les fonctions de président du conseil central.
Il sera assisté dans ses nouvelles tâches du secrétaire général, René Charest,
de la trésorière, Manon Perron, de la première vice-présidente,
Véronique De Sève et de la deuxième vice-présidente, Dominique Daigneault. Le
nouvel exécutif est élu pour un mandat de trois ans.

    Le Conseil central du Montréal métropolitain (CSN) regroupe plus de 400
syndicats représentant 90 405 travailleuses et travailleurs de la région de
Montréal, de Laval et du Grand nord québécois.




Renseignements :

Renseignements: Gaétan Châteauneuf, (514) 236-8428; Source: Conseil
central du Montréal métropolitain (CSN)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.