Cinéma et télévision - Les techniciens en faveur de moyens de pression

MONTRÉAL, le 20 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Réunis en assemblée générale hier soir, les techniciens membres de l'AQTIS ont pris connaissance du rapport de négociation de leur association avec l'Association québécoise de la production médiatique (AQPM). Constatant le refus systématique des producteurs à toutes leurs demandes d'améliorations des conditions de travail, c'est à l'unanimité qu'ils ont mandaté le comité de négociation syndical à retourner à la table de négociation avec les mêmes demandes et ont voté en faveur de l'application de moyens de pression au moment jugé opportun. Le thème retenu pour leurs demandes : Nos conditions, c'est pas de la fiction.

Comme l'a déclaré le président de l'AQTIS, Bernard Arseneau : « Les techniciens sont véritablement excédés par l'attitude méprisante et l'absence d'écoute de la part de producteurs avec qui aucune véritable négociation n'a eu lieu depuis 10 ans. En vingt ans de militantisme, jamais je n'ai vu autant de détermination et de volonté de se faire respecter sur les plateaux de tournage et en studio. Il se fait une production télévisuelle et cinématographique de qualité au Québec en grande partie grâce à la compétence et au talent des techniciens sans oublier le développement des nouvelles plateformes comme le Web. Il est temps pour les producteurs de reconnaître notre apport à sa juste valeur et de respecter la main-d'œuvre qui rend possible la création et qui permet à leurs entreprises d'être très profitables.»

« En résumé, ce que les producteurs ont mis sur la table, c'est le statu quo sur les conditions en vigueur depuis 10 ans, le rejet de toutes nos demandes et des reculs importants sur la gestion de la main-d'œuvre. En fait, ils veulent embaucher qui ils veulent quand ils veulent mettant la hache dans le système de priorisation des techniciens expérimentés qui a pourtant fait ses preuves. En ce qui concerne le monétaire : aucune proposition salariale de leur part. Bref, les producteurs sont arrivés à la table avec une attitude clairement fermée à toute amélioration, remettant même en question les bases de nos relations de travail en refusant notamment de reconnaître les nouvelles fonctions et d'harmoniser les ententes film et vidéo. Bref, une attaque frontale à laquelle les membres ont réagi par deux mandats clairs et unanimes » a indiqué de son côté le directeur des relations de travail et porte-parole à la table de négociation, Charles Paradis.

À propos de l'AQTIS
L'Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son (AQTIS) représente quelque 4 500 artisans pigistes de plus de 126 métiers liés à la conception, la planification, la mise en place ou la réalisation d'une production audiovisuelle. Elle représente, défend et soutient leurs intérêts auprès des différents interlocuteurs, leur offre un filet social et négocie des ententes collectives précisant les conditions de travail dont ils doivent bénéficier dans le cadre de leur travail.  Site web : www.aqtis.qc.ca

Bas de vignette : "Cinéma et télévision - Les techniciens en faveur de moyens de pression. (Groupe CNW/Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son (AQTIS))". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20131120_C9202_PHOTO_FR_33635.jpg

SOURCE : Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son (AQTIS)

Renseignements :

Catherine Escojido, directrice des Services aux membres et des Communications (514) 927-8807, cescojido@aqtis.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.