Cimetière Notre-Dame-des-Neiges - Encore trois jours de débrayage !



    MONTREAL, le 12 juin /CNW Telbec/ - Les membres du Syndicat des
employé-es de bureau du cimetière Notre-Dame-des-Neiges (CSN) entameront à
compter de ce matin, 8 h 30, trois jours de débrayage, à l'entrée principale
du cimetière, 4601, Côte-des-Neiges, à Montréal. Une ligne de piquetage se
tiendra à cet endroit de 8 h 30 à 14 h 30 ce vendredi.
    Il s'agira du troisième débrayage en moins de deux semaines de la part du
syndicat qui blâme le négociateur nommé par l'employeur dans ce dossier de
vouloir retarder la négociation. De plus, l'employeur a retiré certains
éléments sur des clauses que le syndicat croyait réglées. Les parties
syndicale et patronale avaient entamé une nouvelle ronde de trois jours de
négociation en vue du renouvellement de la convention collective, en présence
d'une conciliatrice.

    Enjeux

    Le syndicat reproche à l'employeur de vouloir sabrer dans les conditions
de travail existantes. Celui-ci cherche, entre autres, à rendre les horaires
de travail plus flexibles, allant jusqu'à une plage horaire de sept jours.
Cela aurait un effet néfaste sur la conciliation famille-travail. De plus,
l'employeur ne veut pas respecter l'ancienneté dans l'octroi des postes et
dans l'ordre des mises à pied. En demande sur plusieurs autres clauses de la
convention collective, la partie patronale veut aussi diminuer la commission
des conseillers aux préarrangements. Ce groupe d'employé-es veut notamment
atteindre l'équité de traitement avec leurs confrères cols bleus. Pensons,
entre autres, à l'obtention d'une meilleure sécurité d'emploi et la création
d'un véritable régime de retraite. La convention collective des 29 salarié-es
de bureau est échue depuis le 31 décembre.

    Rappel des faits

    En février, les membres du syndicat avaient été unanimes à rejeter, à
scrutin secret, le projet de convention collective de leur employeur. Le 20
mai, le comité exécutif syndical a obtenu un mandat de recourir à la grève au
moment jugé opportun dans une proportion de 95 %. Les syndiqué-es ont débrayé
une première fois quelques heures, le lundi après-midi 1er juin. Mécontents de
leur employeur lors des négociations du 3 juin, ils ont à nouveau dressé les
piquets de grève, mais pour une période de trois jours, les 5, 6 et 7 juin.
Les salarié-es ont aussi distribué des tracts sur les enjeux de cette
négociation lors de la commémoration du 180e anniversaire de bénédiction et de
célébration de la messe dans la basilique Notre-Dame, le dimanche 7 juin.




Renseignements :

Renseignements: Sylvio Morin, Service des communications de la CSN,
(514)212-7383; Ysabelle Dufresne, présidente du syndicat, (514) 265-8644;
Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.