Cibles chiffrées de réussite en éducation - La CSQ et la FSE-CSQ dénoncent un modèle de gestion encourageant des dérives

QUÉBEC, le 21 févr. /CNW Telbec/ - Au moment où bon nombre d'écoles et de centres ont entrepris le processus de signature des conventions de gestion avec leur commission scolaire, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) demandent à la ministre de l'Éducation, Mme Line Beauchamp, de retirer les cibles de réussite chiffrées qui constituent une attaque à l'autonomie professionnelle des enseignantes et enseignants.

« Héritage des contrats de performance et des plans de réussite de François Legault, la vision comptable mise de l'avant par le ministère de l'Éducation s'inspire d'un modèle propre aux entreprises privées qui ne peut tout simplement pas donner de bons résultats en éducation. L'école n'est pas une chaîne de montage, mais un milieu de vie pour des êtres humains. Si nous sommes pleinement d'accord avec une gestion transparente du réseau et un objectif national de réussite, nous dénonçons haut et fort la gangrène qu'est la gestion axée sur les résultats. Pour nous, c'est clair : ce sont les moyens concrets qui donnent des résultats, pas les cibles chiffrées », a déclaré M. Réjean Parent, président de la CSQ.

Ainsi, dans le but d'avoir une meilleure performance chiffrée et de pouvoir atteindre les cibles de réussite fixées dans les milieux, certaines pratiques douteuses encourageant des dérives dans la correction d'examens se sont accentuées ou sont apparues. Selon les milieux, on parle alors :

  • de pressions exercées par certaines directions pour que des enseignantes et enseignants soient moins sévères dans leur correction;

  • de notes qui changent toutes seules ou encore de limites imposées au personnel enseignant quant au nombre d'échecs permis dans leurs groupes;

  • de changement d'attitude lors de situation de supervision pédagogique, notamment pour qu'un enseignant justifie les résultats de son groupe;

  • de l'émergence d'une pensée magique voulant que l'amélioration de la réussite des élèves passe par la seule formation du personnel enseignant, sans ajout de ressources appropriées.

Les commissions scolaires se sont même dotées de tableaux de bord LUMIX qui ont pour but de comparer les résultats de chaque école avec la moyenne des résultats de la commission scolaire. Ce faisant, les commissions scolaires peuvent ainsi mieux cibler les établissements où la performance doit être améliorée et accroître la pression sur le personnel enseignant.

« La tendance est claire et fait reposer le poids de la réussite sur les seules épaules des enseignants, sans ajout de moyens. C'est une vision qui choque beaucoup dans les milieux puisqu'elle écorche sérieusement l'autonomie des enseignants tout en les confrontant dans leurs valeurs de faire de la réussite de l'ensemble des élèves un objectif quotidien. Sommes-nous en train de leur demander de baisser leurs exigences pour augmenter les taux de réussite fixés sur papier par le MELS, à défaut de moyens supplémentaires accordés au réseau ? », s'est indignée Mme Manon Bernard, présidente de la FSE.

« Nous avons proposé des interventions précises pour augmenter la réussite des élèves, et cela passe par une bonification des moyens que nous nous donnons collectivement. On peut penser aux services offerts pour les élèves en difficulté, à des mesures d'intervention précoce ou à la valorisation du personnel de l'éducation. Pour ce qui est des cibles chiffrées et de la gestion axée sur les résultats, qui n'apporteront rien de plus que de la pression inutile sur le système et des dérives, nous demandons au MELS de changer d'approche », ont conclu les représentants syndicaux.

Profils des organisations

La CSQ représente plus de 180 000 membres, dont près de 100 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec.

La FSE-CSQ représente quelque 60 000 enseignantes et enseignants des commissions scolaires du Québec à tous les secteurs d'enseignement, tant au préscolaire, au primaire et au secondaire qu'à la formation professionnelle et à l'éducation des adultes.

SOURCE CSQ

Renseignements :

Marjolaine Perreault
Attachée de presse CSQ
514 235-5082
perreault.marjolaine@csq.qc.net

Sylvie Lemieux
Attachée de presse FSE (CSQ)
418 563-7193
lemieux.sylvie@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.