Chine/JO - Reporters sans frontières appelle au boycott de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympique de Pékin 2008



    MONTREAL, le 18 mars /CNW Telbec/ - Face aux violations grandissantes des
droits de l'homme en Chine et au manque criant de liberté dans le pays,
Reporters sans frontières appelle les chefs d'Etat, les chefs de gouvernement
et les membres de familles royales à boycotter la cérémonie d'ouverture de
Pékin 2008, le 8 août prochain.
    "La Chine n'a respecté aucune des promesses qu'elle avait faites en 2001
lorsqu'elle avait été choisie pour organiser les prochaines olympiades. Au
contraire, le gouvernement réprime dans la brutalité les manifestations
tibétaines et impose un black-out total sur l'information. Hu Jia, cet
inlassable défenseur des droits de l'homme risque d'être condamné à cinq ans
de prison au terme d'un procès expéditif et inéquitable. Les responsables
politiques du monde entier ne peuvent plus rester silencieux face à une telle
situation. Nous les appelons à exprimer leur désapprobation de la politique
chinoise en annonçant leur intention de ne pas assister à la cérémonie
d'ouverture des Jeux olympiques. Le Prince Charles, en Grande-Bretagne, a déjà
indiqué qu'il n'irait pas à Pékin le 8 août prochain. D'autres doivent
suivre", a déclaré Reporters sans frontières.
    "Appeler au boycott total des Jeux olympiques n'est pas la bonne
solution. L'objectif n'est pas de priver les athlètes de la plus grande
compétition sportive mondiale ni le public d'un tel spectacle. En revanche, il
serait scandaleux de ne pas manifester fermement son désaccord avec la
politique gouvernementale chinoise et de ne pas apporter son soutien aux
milliers de victimes de ce régime autoritaire", a ajouté l'organisation.
    "La seule amélioration constatée dans le domaine de la liberté
d'information était l'assouplissement, en janvier 2007, des règles de travail
imposées aux journalistes étrangers. Le black-out sur le Tibet et l'expulsion
des envoyés spéciaux étrangers présents sur place balaient d'un revers de la
main la seule mesure positive constatée jusque-là", a précisé Reporters sans
frontières.
    "Nous appelons également tous ceux pour qui les Jeux olympiques vont de
pair avec le respect des droits de l'homme à exiger du Comité international
olympique qu'il se mobilise à son tour. Cette instance, garante de l'esprit
olympique, n'est certes pas un instrument politique, mais face à de telles
violations caractérisées des droits fondamentaux d'un peuple, elle ne peut pas
faire preuve d'une telle passivité. Continuer dans cette voie finirait par
signifier une certaine complicité avec le gouvernement chinois", a conclu
l'organisation de défense de la liberté d'expression.
    Reporters sans frontières rappelle qu'une centaine de journalistes,
internautes et cyberdissidents sont emprisonnés en Chine simplement pour
s'être exprimés pacifiquement. Depuis le 12 mars 2008, les journalistes sont
interdits de séjour au Tibet et chassés des provinces voisines. La répression
des manifestations des Tibétains se déroule à huis clos.
    Les journalistes chinois continuent de travailler sous les diktats du
Département de la publicité (ex-Département de la propagande) qui impose la
censure sur de très nombreux sujets. L'Etat garde un contrôle général sur
l'information et dispose de lois autoritaires pour punir les contrevenants.
Les accusations de "subversion", de "diffusion de secrets d'Etat" ou
d'"espionnage" sont utilisées contre les journalistes et les cyberdissidents.
L'autocensure règne dans les rédactions. Les médias indépendants en chinois,
basés à l'étranger, sont bloqués, harcelés ou brouillés, interdisant
l'émergence d'un pluralisme de l'information.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Secrétaire générale, Reporters sans
frontières, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4208, Télécopieur: (514) 521-7771,
rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

JEUX OLYMPIQUES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.