Chine - Hu Jia, 35 ans, seul en prison



    MONTREAL, le 25 juill. /CNW Telbec/ - Le 25 juillet 2008, Hu Jia a fêté
ses 35 ans, seul dans sa cellule du centre de détention de Hubai à Tianjin
(200 km de Pékin). Sa femme Zeng Jinyan, sa mère ainsi que sa soeur n'ont pas
eu l'autorisation de le voir. La police leur a confié "être trop occupée pour
faire les arrangements nécessaires". La dernière visite accordée à sa mère et
sa soeur date du 4 mai dernier.
    "L'attitude de la police est honteuse. Il est inadmissible que la famille
de Hu Jia n'ait pas pu lui rendre visite à l'occasion de son anniversaire.
Nous sommes inquiets pour sa santé, qui ne cesse de se dégrader. Très affaibli
par la cirrhose dont il est atteint après avoir contracté une hépatite, Hu Jia
n'a passé qu'une seule visite médicale depuis son incarcération. A quelques
jours de l'ouverture des Jeux olympiques, les autorités chinoises n'acceptent
même pas qu'un prisonnier d'opinion puisse voir son épouse le jour de son
anniversaire. C'est écoeurant", a déclaré l'organisation.
    Le même jour, Zeng Jinyan avait demandé à deux journalistes de l'Agence
France Presse (AFP) à Pékin de se présenter à son appartement. Ces deux
derniers en ont été empêchés par la police malgré leurs documents, attestant
qu'ils avaient le droit d'interroger les citoyens chinois durant la période
des Jeux olympiques.
    Hu Jia a été condamné, le 3 avril 2008, à trois ans et demi de prison,
pour avoir publié des informations relevant d'affaires d'Etat sur des sites
internet basés à l'étranger. Il a été arrêté, le 27 décembre 2007. Le 8 mai,
Hu Jia a été transféré vers le centre de détention de Hubai. Sa femme et leur
bébé sont de fait en résidence surveillée, à Pékin.
    Le couple a remporté le prix Reporters sans frontières - Fondation de
France spécial "Chine", début décembre 2007. Et Zeng Jinyan a été élue par le
magazine Time comme l'une des cent personnes les plus influentes dans le monde
en 2006. Le 26 novembre 2007, Hu Jia avait déclaré par webcam devant le
Parlement européen : "C'est ironique que l'un des responsables de
l'organisation des JO soit le chef du Bureau de la Sécurité publique qui est
responsable de tant de violations des droits de l'homme. Il est très grave que
les promesses officielles n'aient pas été tenues avant les Jeux olympiques".
    La Chine est la plus grande prison mondiale pour les cyberdissidents.
Actuellement, 50 y sont derrière les barreaux.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale / Secretary
General, Reporters sans frontières Canada, (514) 521 4111, rsfcanada@rsf.org,
www.rsfcanada.org

Profil de l'entreprise

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.