Chevaux de calèche : la Ville doit être plus vigilante

MONTRÉAL, le 30 juill. 2015 /CNW Telbec/ - L'Opposition officielle à l'Hôtel de ville de Montréal, Projet Montréal, s'inquiète de la situation des chevaux de calèche à Montréal alors que chaque année, des cas de chevaux épuisés ou blessés sont rapportés. « Il ne faut pas attendre que des cas déplorables soient médiatisés pour agir. La Ville doit être plus vigilante et proactive dans l'application du règlement et revoir l'encadrement de cette industrie », affirme Sterling Downey, porte-parole de Projet Montréal en matière de gestion animalière.

Hier, il a été rapporté que des chevaux de calèche circulaient dans le Vieux-Port de Montréal malgré une chaleur accablante, une situation qui aurait pu être prévenue si la Ville était intervenue. « Le règlement interdit la circulation des chevaux de calèche si la température atteint ou excède 30 degrés, sans humidex, au Bureau de météorologie de Dorval. Hier, cette température était de 29,9 degrés, sans humidex, mais la température ressentie a atteint jusqu'à 40 degrés à Montréal », ajoute Érika Duchesne, conseillère du Vieux-Rosemont. Projet Montréal demande au comité exécutif d'intervenir pour interdire la circulation de chevaux de calèche dès qu'un avertissement de chaleur accablante est émis et souhaite que la Ville soit davantage proactive dans ses inspections lors des périodes de grande chaleur plutôt que d'attendre les appels de signalement. 

Projet Montréal souhaite que la Ville de Montréal se penche sur l'étude du règlement encadrant les véhicules hippomobiles à la lumière des meilleures pratiques d'autres villes dans le monde et que les inspections préventives soient plus nombreuses. « Nous pouvons certainement nous inspirer des pratiques d'autres villes pour améliorer la condition des chevaux de calèche », ajoute Sterling Downey. Parmi les aspects qui devraient être améliorés, on compte les conditions de travail et de repos des chevaux, et la cohabitation entre les chevaux et les automobilistes sur les routes.

Projet Montréal rappelle que les cas problématiques impliquant des calèches qui sont rapportés dans les médias sont néfastes pour l'image de Montréal ainsi que pour le tourisme, dont cette industrie fait pourtant partie. « L'image de Montréal est mise à mal lorsque des animaux doivent travailler dans un îlot de chaleur comme le Vieux-Montréal lors d'une journée aussi chaude qu'hier. Force est de constater que la gestion de l'industrie des calèches à Montréal doit être améliorée. Si la Ville ne parvient pas à mieux encadrer cette industrie, alors peut-être faudra-t-il penser à une interdiction », conclut Érika Duchesne.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.