C'est le temps d'écouter... Et d'agir! - Activités dans le cadre de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels organisées par l'Association québécoise Plaidoyer-Victimes



    MONTREAL, le 17 avril /CNW Telbec/ - Les médias rapportent régulièrement
des cas d'agression sexuelle commis par des professionnels de la santé, qu'ils
soient médecins, chiropraticiens, travailleurs sociaux, psychologues,
psychiatres, etc. L'emphase est souvent mise sur les auteurs présumés ou les
accusés, sur les sentences auxquelles ils sont condamnés, sur les préjudices
qu'ils subissent et que subissent leurs familles, surtout lorsqu'ils sont des
professionnels qui jouissent d'une bonne réputation ou qu'ils sont des figures
connues dans leur milieu.
    Mais qu'en est-il des victimes de ce type d'abus de pouvoir et de
confiance, des séquelles profondes qu'il peut laisser, de l'onde de choc qu'il
peut provoquer au sein de l'entourage des victimes, des embûches auxquelles
ces dernières sont confrontées lorsqu'elles décident de dénoncer l'agression
aux organisations professionnelles et ou d'exercer des recours devant les
tribunaux? Force est d'admettre aujourd'hui que beaucoup de chemin reste à
parcourir afin de sensibiliser le public à cette question de santé publique et
d'informer et de former davantage les professionnels de la santé tout autant
que les acteurs du système judiciaire. Des contacts amorcés par des victimes
auprès de Plaidoyer-Victimes nous amènent aussi à constater que, malgré
quelques avancées et l'adoption par plusieurs ordres professionnels d'une
politique de "tolérance zéro" à l'égard de toute inconduite professionnelle de
nature sexuelle, leur parcours pour dénoncer l'abus en portant plainte ou pour
avoir accès à de l'information ou à des ressources demeure jalonné
d'obstacles, faisant souvent d'elles des victimes "oubliées".
    L'Association québécoise Plaidoyer-Victimes, dans le cadre de la Semaine
nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels, qui se déroulera
du 22 au 28 avril prochains sous le thème C'est le temps d'écouter, a décidé
de briser publiquement le silence entourant les victimes d'abus sexuels commis
par des professionnels de la santé. Le conférencier de renommée internationale
Gary R. Schoener, psychologue clinicien et directeur du Walk-In Counseling
Center basé à Mineapolis, prononcera une communication sur le thème le
24 avril 2007 de 8h30 à 12h00 au Holiday Inn Select de Montréal. La conférence
sera précédée du lancement de l'édition avril 2007 des Cahiers de PV - Antenne
sur la victimologie, à laquelle plusieurs spécialistes de la question d'ici et
d'ailleurs ont participé, comme Marie Valiquette, Ph.D., psychologue,
Dr. Marc Ravart, sexologue et psychologue clinicien, P. Susan Penfold,
psychiatre, Arlène Gaudreault, présidente de Plaidoyer-Victimes et
Me Hélène Guay, B.C.L., LL.M.
    Toujours avec la préoccupation d'écouter les victimes et de répondre à
leurs besoins, Plaidoyer-Victimes organise, en collaboration avec ses
partenaires, deux autres activités dans le cadre de la Semaine nationale de
sensibilisation aux victimes d'actes criminels.

    
    - Lancement du Guide d'information à l'intention des victimes
      d'agressions sexuelles et de la réédition du Dépliant des ressources
      pour les victimes d'agression sexuelle de Montréal produits par la
      Table de concertation sur les agressions à caractère sexuel de
      Montréal, le 25 avril 2007 de 9h00 à 10h30 à l'Agence de la santé et
      des services sociaux de Montréal au 3725, rue Saint-Denis à Montréal.

    - Présentation de la formation Victimisation secondaire : "C'est quoi
      l'affaire ?" et de la vidéo "Quand cesse l'écoute... La victimisation
      secondaire commence" par Céline Cyr, formatrice et intervenante, et
      Véronique Fantetti, militante, le 26 avril 2007 de 9h00 à 11h00 à la
      Maison Parent-Roback au 110, rue Sainte-Thérèse à Montréal. La
      formation et la vidéo ont été élaborées par Comité provincial sur la
      victimisation secondaire (CPV2).
    




Renseignements :

Renseignements: Katia Leroux, agente de recherche, Association
québécoise Plaidoyer-Victimes, (514) 526-9037

Profil de l'entreprise

Association québécoise Plaidoyer-Victimes

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.