Certificat de qualité des initiatives de formation - Une réglementation intelligente pour le bénéfice de l'ensemble des employeurs et des travailleurs du Québec

MONTRÉAL, le 1er sept. 2011 /CNW Telbec/ - Le Conseil du patronat du Québec, en collaboration avec la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), annonce aujourd'hui le lancement d'une vaste tournée auprès des employeurs de toutes les régions du Québec afin de faire connaître et de promouvoir le certificat de qualité des initiatives de formation (CQIF).

Rappelons qu'au Québec, la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d'œuvre (loi sur les compétences ou loi du 1 %) oblige les employeurs dont la masse salariale est de plus de un million de dollars à investir annuellement au moins 1 % de cette masse dans la réalisation d'activités de formation visant le développement des compétences de leurs employés et à déclarer la somme investie à Revenu Québec. La Loi permet cependant aux employeurs qui se voient attribuer le CQIF d'être exemptés pendant une période renouvelable de trois ans de certaines exigences fiscales et administratives en matière de comptabilisation et de déclaration de leurs dépenses de formation.

« On constate que les employeurs du Québec, de façon générale, méconnaissent le Règlement sur l'exemption prévu à la loi sur les compétences. Alors que l'accès à une main-d'œuvre disponible et de qualité constitue une priorité pour la très grande majorité d'entre eux, cette disposition de la Loi leur offre une occasion unique d'investir dans la formation de leurs employés (et donc, dans leur productivité et leur compétitivité) tout en bénéficiant d'allégements substantiels au regard de leurs obligations fiscales et administratives. Il s'agit donc d'un choix gagnant qui ne peut que contribuer à créer davantage de richesse au Québec », a déclaré le président du Conseil du patronat du Québec, M. Yves-Thomas Dorval.

Pour sa part, M. Jean-Luc Trahan, président de la Commission des partenaires du marché du travail, souligne que : « la prospérité et la compétitivité du Québec passent par la qualité de la main-d'œuvre et l'amélioration des compétences. Aussi, la formation en entreprise est-elle, dans un contexte de rareté de la main-d'œuvre, plus que jamais essentielle pour assurer la pérennité des entreprises québécoises et leur succès. Le CQIF peut donc permettre aux employeurs de remplir l'obligation légale relative à l'investissement en formation et d'instaurer une véritable culture de la formation continue dans leur entreprise, tout en bénéficiant de réels allégements administratifs. »

Le Conseil du patronat, en partenariat avec la CPMT, tiendra au cours de la prochaine année une série de rencontres d'information gratuites à l'intention des employeurs du Québec (associations patronales, entreprises, ordres professionnels, firmes de consultants) afin de présenter le fonctionnement et les avantages du CQIF et d'accompagner les participants à travers les étapes à suivre pour l'obtenir. Le Conseil du patronat profitera également de différentes tribunes publiques pour faire la promotion du CQIF.

Les employeurs et les travailleurs satisfaits, selon un sondage du Conseil du patronat

À ce jour, seulement 90 entreprises ont obtenu un CQIF. Un sondage réalisé en mai 2010 auprès d'elles par le Conseil du patronat, avec l'appui de la CPMT, révèle cependant un taux de satisfaction très élevé à l'endroit du certificat, tant auprès des employeurs qui l'ont obtenu que de leurs employés. Parmi les avantages concurrentiels mentionnés par les répondants, outre l'allégement fiscal et administratif, soulignons notamment :

  • Une meilleure communication de l'information et rétroaction de la part des employés;
  • Une participation plus active des employés dans la formation;
  • Un climat de travail plus sain;
  • Un recrutement et une rétention de main-d'œuvre qualifiée plus aisés;
  • Une image d'entreprise améliorée.

« Le sondage réalisé par le Conseil du patronat démontre que le CQIF reste un outil très utile mais encore trop méconnu, d'où l'intérêt de le faire connaître davantage afin d'inciter les employeurs à s'en prévaloir », de conclure M. Dorval.

Le sondage du Conseil du patronat sur le CQIF et les détails des séances d'information à venir sont disponibles sur le site Web de l'organisme (www.cpq.qc.ca). Par ailleurs, les employeurs intéressés à obtenir le CQIF peuvent se procurer le guide et le formulaire de demande sur le site Web d'Emploi-Québec
http://emploiquebec.net/telecharger.asp?fichier=/publications/pdf/EQ-6513D.pdf.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit également la vaste majorité des associations patronales sectorielles, en faisant ainsi la seule confédération patronale du Québec.

SOURCE CONSEIL DU PATRONAT DU QUEBEC

Renseignements :

Patrick Lemieux
Conseiller - Communications
Cell. : 438 886 9804

Profil de l'entreprise

CONSEIL DU PATRONAT DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.