Certains acheteurs de maisons profiteront des nouvelles mesures fiscales - Les AGENTS IMMOBILIERS auraient souhaité que le budget fédéral aborde d'autres questions d'intérêt



    OTTAWA, le 30 oct. /CNW Telbec/ - Les modifications fiscales dont fait
état l'exposé économique du gouvernement fédéral sont un pas en vue d'aider
les Canadiens à devenir propriétaires d'une maison. Cependant, l'Association
canadienne de l'immeuble est d'avis que le gouvernement fédéral devrait
inclure d'autres initiatives dans le prochain budget fédéral, y compris la
promesse électorale portant sur les gains en capital, à laquelle il n'a
toujours pas donné suite.
    "La réduction du taux de la TPS d'un pour-cent aidera les acheteurs d'une
première maison à faire des épargnes", affirme le chef de la direction de
l'ACI, Pierre Beauchamp. Prenons par exemple l'échelle mobile de la TPS qui
s'applique au coût des habitations neuves. Un consommateur qui achèterait une
maison de 375 000 $ en Colombie-Britannique épargnerait 2 738 $.
    "La réduction du taux de la TPS d'un pour-cent aidera également les
Canadiens à faire des rénovations à leurs résidences, ou à acheter des meubles
ou des appareils électroménagers, ajouta M. Beauchamp. Selon une recherche
réalisée par l'ACI, les Canadiens dépensent en moyenne 7 475 $ en rénovations
lorsqu'ils se portent acquéreur d'une maison, et ils dépensent 3 950 $ de plus
en ameublement et en appareils électroménagers. D'après ces statistiques, la
réduction de la TPS représente une économie moyenne de 114 $.
    "Cependant, il y a d'autres mesures que le gouvernement auraient pu
prendre en considération pour venir en aide aux Canadiens qui désirent
s'acheter une maison", a fait remarquer Pierre Beauchamp. L'Association
canadienne de l'immeuble a proposé deux autres mesures fiscales au
gouvernement fédéral. La première profiterait aux accédants à la propriété, et
la deuxième encouragerait l'investissement dans des biens locatifs.
    L'Association a recommandé au gouvernement fédéral d'augmenter de
20 000 $ à 25 000 $ la limite d'emprunt personnelle accordée en vertu du
Régime d'accession à la propriété. La limite actuelle n'a pas été rajustée
depuis l'instauration du Régime en 1992. L'ACI est d'avis que ce rajustement
permettrait au Régime d'accession à la propriété de se tenir au pas de
l'inflation.
    Les AGENTS IMMOBILIERS demandent au gouvernement fédéral de modifier la
Loi de l'impôt sur le revenu dans le but d'accorder aux investisseurs en
immobilier le choix de changer de classes d'actif sans encourir les pénalités
financières en vigueur. Notre proposition permettrait aux investisseurs en
immobilier de reporter l'impôt sur les gains en capital et la récupération de
la déduction pour amortissement à la vente d'un bien de placement lorsque les
fonds sont réinvestis dans un autre bien de placement dans un délai prescrit.
    "Cette modification permettrait aux investisseurs d'accumuler des
intérêts, en plus de fournir une souplesse à leurs stratégies de placement, et
de les encourager à apporter des rénovations à leurs biens de placement",
ajouta Pierre Beauchamp.

    L'Association canadienne de l'immeuble (ACI), l'une des plus importantes
associations commerciales canadiennes à vocation unique, représente les
intérêts de plus de 94 000 AGENTS IMMOBILIERS, qui relèvent de plus de
100 chambres et associations immobilières. Sa mission principale consiste à
représenter les intérêts de ses membres auprès du gouvernement fédéral, et à
défendre les droits de propriété de la population.




Renseignements :

Renseignements: Bob Linney, Directeur des Communications de l'ACI, (613)
795-4346


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.