Cellzome reçoit son premier paiement d'étape d'Ortho-McNeil Pharmaceutical, Inc. pour le programme de traitement de la maladie d'Alzheimer



    BOSTON, MA, le 13 mars /CNW/ - Cellzome Inc. a fait savoir aujourd'hui
qu'elle avait reçu son premier paiement d'étape pour son programme Gamma
Secretase Modulator (GSM) portant sur la sélection d'un composé principal par
Ortho-McNeil Pharmaceutical, Inc. en vertu de son entente avec Cellzome.
Ortho-McNeil a conclu un accord de collaboration et un contrat de licence avec
Cellzome en mai 2005, et leur collaboration a été prolongée pour une autre
année en janvier 2007.
    Tim Edwards, chef de la direction de Cellzome, a déclaré à ce sujet : "Je
suis ravi des progrès que nous avons accomplis dans le cadre de notre
collaboration. Ce paiement d'étape reflète bien la productivité continue du
groupe de recherche sur les médicaments de Cellzome dans ses travaux, menés
avec notre collaborateur, visant à mener au développement préclinique d'un
traitement oral potentiel destiné aux patients atteints de la maladie
d'Alzheimer. De plus, ce paiement démontre l'utilité de notre technologie
protéomique chimique de premier ordre."

    Cellzome Inc. en bref

    Cellzome est une société fermée qui se consacre à la découverte de
médicaments en appliquant sa technologie de classe mondiale à l'identification
de nouveaux traitements à base de petites molécules. Cellzome commercialise
ses actifs et sa technologie en développant sa propre gamme d'inhibiteurs de
kinase à base de petites molécules pour les maladies inflammatoires, et en
collaborant avec des sociétés pharmaceutiques de premier plan.
    La gamme de nouveaux produits de Cellzome comprend un antagoniste du
récepteur Histamine H4 à petites molécules, destiné au départ au traitement de
l'asthme et de la rhinite allergique, dont les études cliniques devraient
commencer au début de 2008. De plus, Cellzome applique sa technologie
Kinobeads (MC) unique à la découverte et à la mise au point de nouveaux
inhibiteurs kinase de choix qui ciblent les médiateurs inflammatoires clés
dans le signalement de récepteurs immunitaires et la chimiotaxie, notamment
l'ITK, le ZAP70 et le PI3Kgamma.
    La société entretient aussi une importante collaboration de recherche non
exclusive avec Novartis Institutes for Biomedical Research Inc. (NIBRI),
utilisant les capacités de premier plan de Cellzome en matière de protéomique
pour trouver de nouvelles cibles de médicaments dans une foule de maladies.
Cette collaboration a récemment été prolongée jusqu'en juin 2008.
    Cellzome compte se développer de façon naturelle et par le biais de
fusions et d'acquisitions. Cellzome, société de portefeuille, est établie aux
Etats-Unis et emploie environ 80 personnes dans ses installations de
Cambridge, au Royaume-Uni, et de Heidelberg, en Allemagne. Pour en savoir plus
au sujet de Cellzome, veuillez consulter son site Internet à l'adresse
suivante : www.cellzome.com.

    A propos de la maladie d'Alzheimer

    La maladie d'Alzheimer est une maladie cérébrale dégénérative et
irréversible qui affaiblit lentement la mémoire et les capacités de
raisonnement. C'est la cause la plus fréquente de démence chez les personnes
âgées. Environ 20 millions de personnes sont atteintes de cette maladie dans
le monde et, au rythme où vont les choses, ce nombre devrait doubler d'ici
2025. Aux Etats-Unis seulement, plus de 4,5 millions de personnes sont
actuellement touchées par la maladie d'Alzheimer, ce qui entraîne des dépenses
annuelles avoisinant les 100 milliards de dollars en soins de santé. Selon les
estimations de Cellzome, ce marché thérapeutique représente aujourd'hui
environ 4,7 milliards de dollars dans les principaux marchés (Etats-Unis,
Royaume-Uni, Allemagne, France, Italie, Espagne et Japon) et devrait augmenter
de façon à atteindre les 7,8 milliards de dollars d'ici 2010.
    Les premiers symptômes de la maladie d'Alzheimer apparaissent
généralement après l'âge de 60 ans. En raison de la dégénérescence des tissus
cérébraux sains, les habiletés intellectuelles et sociales du patient
disparaissent peu à peu et, au bout d'un certain temps, il ne lui reste que de
brèves périodes de compréhension et de conscience.
    Les plaques amyloides sont la marque pathologique de la maladie
d'Alzheimer et se forment au fur et à mesure que se développe cette maladie
dans le cerveau des patients qui en sont atteints. Des études génétiques
menées au cours des dernières années ont démontré que la protéine présente
dans ces plaques, appelée bêta-amyloide ou tout simplement bêtaA, est une
partie centrale du mécanisme qui provoque la maladie. Le peptide bêtaA est
produit à partir d'une grosse protéine précurseur transmembranaire, appelée
PPA, par deux clivages protéolytiques subséquents qui surviennent près de la
membrane ou à l'intérieur de celle-ci. Le premier clivage est exécuté par une
protéase aspartique appelée bêta-secrétase (BACE) et le second clivage est
exécuté par un complexe multiprotéine appelé gamma-secrétase. Cellzome a tracé
le réseau d'interaction des protéines entourant ce processus et a identifié
plusieurs candidats cibles.





Renseignements :

Renseignements: Cellzome AG, Tim Edwards, chef de la direction,
+49-(0)-6221-137-57-100, press@cellzome.com; Relations avec les médias:
Hogarth Partnership, John Olsen, +44-(0)-207-357-9477, jolson@hogarthpr.co.uk

Profil de l'entreprise

CELLZOME INC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.