Cégep de la Gaspésie et des Iles à Gaspé - Il est grand temps pour la ministre Courchesne d'agir



    GASPE, QC, le 1er avr. /CNW Telbec/ - Malgré l'urgence d'agir pour
assurer le maintien de l'enseignement régulier, la ministre de l'Education, du
Loisir et du Sport, Michelle Courchesne, tarde à donner des réponses
définitives qui permettront le démarrage de plusieurs programmes d'études au
Cégep de la Gaspésie et des Iles pour la prochaine année scolaire. Selon le
président du Syndicat du personnel enseignant du Cégep de la Gaspésie et des
Iles à Gaspé, François St-Laurent : "Le comité mis sur pied par le ministère
de l'Education, du Loisir et du Sport (MELS), et chargé de proposer des
solutions pour répondre aux difficultés engendrées par le sous-financement de
l'enseignement au Cégep de la Gaspésie et des Iles, devait remettre son
rapport en juin 2008. Nous venons enfin de recevoir quelques réponses, qui
pourraient s'avérer positives, mais, malheureusement, certains étudiants et
étudiantes seront encore sans nouvelles jusqu'à la fin du mois d'avril."
    Rappelons que des pistes de solution réalistes ont été proposées
conjointement par la direction du Cégep de la Gaspésie et des Iles et
l'ensemble des organisations syndicales du collège. "Essentiellement, nous
réclamons des ajustements qui permettraient de stabiliser, une fois pour
toutes, la situation du collège en garantissant un financement adapté à notre
situation et la diversification de notre offre de formation", de souligner
François St-Laurent. Il est impératif que le MELS donne rapidement des
réponses définitives afin de permettre au Cégep de la Gaspésie et des Iles de
contrer les effets de la baisse continue de l'effectif étudiant.
    Pour le président de la FAC, Jean-Claude Drapeau : "A la lumière du
récent rapport du Conseil supérieur de l'éducation, la ministre Courchesne ne
saurait hésiter davantage. Nous souscrivons entièrement à l'objectif du
Conseil d'assurer l'accessibilité et la qualité des services éducatifs en
région éloignée comme partout au Québec. Nous avons la preuve que les
innovations et les adaptations pédagogiques déjà déployées par les
enseignantes et enseignants du Cégep de la Gaspésie et des Iles pour assurer
l'accessibilité à des programmes d'enseignement de qualité ne peuvent suffire.
Le MELS, en accord avec les orientations proposées par le Conseil supérieur de
l'éducation, doit adapter ses interventions aux besoins spécifiques des
régions éloignées."
    Au Cégep de la Gaspésie et des Iles, la concertation et la mobilisation
de la communauté sont au rendez-vous pour assurer l'accessibilité à des études
supérieures de qualité. Le président de la FAC estime que "c'est maintenant à
la ministre Courchesne d'octroyer au cégep les marges de manoeuvre financières
nécessaires pour que la jeunesse gaspésienne ait accès à une offre de
programmes stimulante qui saura l'encourager à poursuivre ici ses études
plutôt que de quitter la région et de contribuer, bien malgré elle, à hausser
le déficit migratoire". "Le cégep doit également bénéficier de nouvelles
autorisations de programmes pour attirer les jeunes qui proviennent des grands
centres : s'ils viennent étudier en Gaspésie, le solde migratoire pourrait
ainsi se stabiliser", affirme François St-Laurent.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Claude, président, FAC, (514) 943-0329; François
St-Laurent, (418) 368-2201, poste 1531; Source: Guy Desmarais, vice-président
aux communications, (514) 943-9561

Profil de l'entreprise

FEDERATION AUTONOME DU COLLEGIAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.