Cartes de crédit et marges de crédit : Canadiens, qu'en savez-vous, combien devez-vous?

Comme le révèle une étude sur l'emprunt de la Banque Scotia :

  • Cinquante-six pour cent des Canadiens n'ont pas de solde reporté à leur compte de carte de crédit et 40 pour cent n'ont pas de solde reporté sur leur marge de crédit.
  • Les Canadiens qui ont un solde reporté ont un solde impayé moyen de 6 938 $ sur leur carte de crédit et de 28 753 $ sur leur marge de crédit.
  • Les Canadiens connaissent bien les produits d'emprunt.

TORONTO, le 29 juin 2011 /CNW/ - La Banque Scotia a diffusé aujourd'hui les résultats d'une étude récente sur le niveau et les pratiques d'emprunt des consommateurs et sur l'opinion qu'ont les Canadiens de leur dette personnelle.

Cette étude menée par Harris/Decima avait pour but d'évaluer les habitudes d'emprunt des Canadiens. Plus de la moitié (56 pour cent) des Canadiens sont d'avis que leur niveau de dette est gérable; une autre tranche de 27 pour cent n'ont pas de dettes. Une proportion plus restreinte de Canadiens (17 pour cent des répondants) déclarent se sentir écrasés par leur dette; beaucoup de ces personnes ont un solde reporté de carte de crédit ou de marge de crédit.

« Nous savons que l'idée d'avoir un plan qui assure leur santé financière et les aide à tirer le meilleur parti possible de leur argent intéresse la majorité des Canadiens », a déclaré Mike Henry, premier vice-président et chef, Paiements, dépôts et crédits aux particuliers, Banque Scotia. « Qu'il s'agisse de rénover leur résidence, de financer les études de leurs enfants ou de planifier leur retraite, le fait de disposer d'un plan financier assorti d'une stratégie d'emprunt gérable aide les Canadiens à planifier et gérer le rôle que joue la dette dans l'atteinte de leurs objectifs personnels et financiers. »

Actuellement, beaucoup de Canadiens n'ont pas de solde impayé sur leur compte de carte de crédit ou leur marge de crédit (56 pour cent et 40 pour cent respectivement). En fait, quatre répondants sur dix (41 pour cent) ne reportent jamais de solde sur leur carte de crédit et près du tiers (31 pour cent) ne reportent jamais de solde sur leur marge de crédit. Une autre tranche de consommateurs, soit un Canadien sur cinq, utilisent leur carte de crédit ou leur marge de crédit (18 pour cent et 22 pour cent respectivement) uniquement en cas d'urgence.

D'après d'autres constatations, plus du tiers (36 pour cent) des Canadiens ont actuellement un solde impayé de carte de crédit et une proportion presque égale (32 pour cent) sont dans la même situation avec leur marge de crédit. Ces particuliers ont actuellement un solde impayé moyen de 6 938 $ sur leur carte de crédit et de 28 753 $ sur leur marge de crédit.

« Notre recherche nous indique aussi que malgré le désir qu'ont en commun les Canadiens de se libérer de leurs dettes, 40 pour cent d'entre eux n'ont pas de plan de gestion de leurs besoins d'emprunt », a déclaré M. Henry. « Nous encourageons les Canadiens à en parler au personnel de nos succursales, partout au pays, afin de mettre à profit notre expertise en planification pour les aider à concevoir des plans financiers gérables et durables qui répondent à leurs besoins individuels. »

Par ailleurs, les Canadiens connaissent très bien les ressemblances et les différences entre une carte de crédit et une marge de crédit : la majorité d'entre eux savent en effet que les deux sont remboursables en tout temps (62 pour cent), qu'une carte de crédit offre souvent des primes de fidélité (88 pour cent) et que la marge de crédit offre généralement un taux d'intérêt plus bas (81 pour cent) et une limite de crédit plus élevée (57 pour cent) que la carte de crédit.

« Le fait de bien savoir distinguer les caractéristiques d'une carte de crédit et d'une marge de crédit aide les gens à utiliser chacun de ces outils à bon escient; ces résultats sont donc très encourageants », d'ajouter M. Henry. « Les cartes de crédit et les marges de crédit ont des fins différentes et, comme pour n'importe quel instrument financier, nous voulons nous assurer que nos clients utilisent le produit qui répond le mieux à leurs besoins. »

Pour plus de détails sur la façon d'emprunter pour pouvoir, visitez le site www.quelepargnecommence.com.

À propos du sondage
L'étude sur l'emprunt de la Banque Scotia a été menée en ligne à l'aide du panel en ligne de Harris/Decima. Au total, 1 003 Canadiens ont été interrogés entre le 11 et le 21 mars 2011. Les sondages ont été réalisés auprès d'un échantillon aléatoire de membres du panel de tout le Canada.

Il s'agissait d'un sondage standard réalisé au moyen d'un échantillon aléatoire composé de membres canadiens du panel de Harris/Decima. Comme c'est le cas pour un sondage par téléphone, les adresses électroniques des membres du panel ont été tirées au hasard en fonction de spécifications précises afin que l'étude soit représentative de la population canadienne par région et par sexe. Les répondants ne connaissaient pas l'objet de l'étude lorsqu'on leur a demandé s'ils désiraient participer à un sondage. Harris/Decima contrôle l'accès au sondage au moyen de mots de passe pour s'assurer que les répondants n'y participent qu'une seule fois. À la fin de l'étude, les données ont été pondérées par région, âge et sexe.

Banque Scotia
La Banque Scotia est l'une des principales institutions financières en Amérique du Nord et la plus internationale des banques canadiennes. Forts de leur effectif de plus de 70 000 employés, le Groupe Banque Scotia et ses filiales comptent environ 18,6 millions de clients dans une cinquantaine de pays. Outre des services bancaires d'investissement, la Banque Scotia offre une vaste gamme de produits et de services aux particuliers, aux petites et moyennes entreprises ainsi qu'aux grandes sociétés. L'actif de la Banque Scotia est supérieur à 571 milliards de dollars (au 30 avril 2011). Les actions de la Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (BNS) et à New York (BNS). Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.banquescotia.com.

SOURCE Banque Scotia

Renseignements :

Karen Heath, Relations avec les médias, Banque Scotia, 416-866-7238, karen_heath@scotiacapital.com

Profil de l'entreprise

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.