Caravane prébudgétaire du FRAPRU : 900 logements sociaux revendiqués pour Saguenay

SAGUENAY, QC, le 18 févr. /CNW Telbec/ - C'est par le dévoilement d'un panneau géant réclamant 900 logements sociaux en cinq ans pour Saguenay que la caravane du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a marqué son passage dans cette ville. Les participants et les participantes de la caravane venus de plusieurs régions au Québec se sont joints aux membres de Loge m'entraide du Saguenay, pour un rassemblement en plein centre-ville et l'appropriation symbolique d'un terrain vacant pouvant servir à des fins de logement social. C'est à cet endroit que le panneau, fabriqué à l'image de ceux utilisés par le gouvernement québécois pour annoncer ses investissements, a été installé.

La caravane qui sillonne le Québec depuis lundi se terminera demain à Québec par une manifestation nationale à laquelle participeront notamment une vingtaine de membres de Loge m'entraide. Elle vise à accentuer la pression sur le ministre des Finances, Raymond Bachand, pour que son prochain budget comprenne des investissements en logement social qui soient récurrents et réellement à la hauteur des besoins. La demande portée par le FRAPRU est de 50 000 logements en cinq ans pour tout le Québec dont 900 qui pourraient se réaliser à Saguenay et 220 à Alma, en fonction des besoins dans ces deux municipalités.

L'organisme justifie cette demande ambitieuse par la gravité et l'urgence des problèmes de logement. Ainsi, le gouvernement québécois lui-même reconnaît que 260 700 ménages locataires québécois ont des besoins impérieux de logement et auraient, de ce fait, droit à un logement subventionné. À Saguenay, ce nombre est de 4100.

Selon la coordonnatrice de Loge m'entraide, Sonia Côté, ce nombre basé sur le recensement de 2006 est probablement plus élevé aujourd'hui : « Le loyer moyen a augmenté de 14 % à Saguenay depuis le moment où le recensement a été réalisé, la hausse ayant atteint 19 % dans le cas des logements familiaux de trois chambres à coucher et plus. Le revenu des ménages locataires n'a pas augmenté de la même façon. La preuve de cette difficulté grandissante, c'est que le nombre de causes pour non-paiement de loyer est passé de 523 en 2006-2007 à 631 en 2009-2010 au bureau régional de la Régie du logement. C'est 21 % de plus!».

François Saillant, coordonnateur du FRAPRU, estime que le logement social représente la réponse la plus adéquate aux besoins des locataires mal-logés du Saguenay et du reste du Québec : « Non seulement le loyer y respecte-t-il leur capacité de payer, mais les logements sociaux nouvellement réalisés sont de bien meilleure qualité que ce que ces locataires peuvent se payer sur le marché privé ». Il ajoute que le logement social représente de surcroît un investissement qui a des retombées économiques importantes : « Dans l'actuel programme de logement social AccèsLogis, pour chaque 1 $ investi par le gouvernement, 2,12 $ sont injectés dans l'économie, ce qui entraîne entre autres la création d'emplois dans la construction et l'industrie manufacturière. »

SOURCE FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements :

François Saillant, FRAPRU, (514) 919-2843 (cellulaire)
Sonia Côté, Loge m'entraide, (418) 543-1893
www.frapru.qc.ca

Profil de l'entreprise

FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.