Caravane du FRAPRU : le bureau de comté de la ministre Julie Boulet est transformé en logement social!

LA TUQUE, QC, le 17 févr. /CNW Telbec/ - C'est en déroulant une bannière géante recouvrant le bureau de comté de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Julie Boulet, que le Front d'action populaire en réaménagement urbain l'a symboliquement transformé en logement social, au cours d'une manifestation organisée à La Tuque. Cette action a eu lieu au quatrième jour de la caravane sur la route pour le logement social  organisée par le FRAPRU, en vue du prochain budget du gouvernement Charest. L'organisation nationale de défense du droit au logement exige que ce budget comble les vides laissés par le Plan d'action gouvernemental pour la solidarité et l'inclusion sociale 2010-2015 dont Julie Boulet est la ministre responsable.

Dans une région particulièrement affectée par la crise économique et la perte d'emplois, le FRAPRU a reproché à ce Plan, présenté en juin 2010, d'avoir laissé tomber la lutte contre la pauvreté, notamment en ne prévoyant que 3000 logements sociaux en cinq ans, et en n'augmentant pas les prestations d'aide sociale à un niveau suffisant.

Selon le coordonnateur du FRAPRU, François Saillant, « les 3000 logements annoncés sont déjà épuisés et, si le prochain budget n'annonce pas de nouveaux investissements, ça signifiera rien de moins que l'arrêt du développement de nouveaux logements sociaux au Québec et l'abandon des 260 700 ménages locataires qui ont, aux dires mêmes du gouvernement, des besoins urgents en matière de logement ». L'organisme insiste pour que ces investissements soient récurrents et qu'ils soient réellement à la hauteur des besoins. C'est la raison pour laquelle il réclame 50 000 logements sociaux en 5 ans à l'échelle du Québec.

Le FRAPRU estime également que les prestations d'aide sociale doivent être augmentées à un niveau suffisant pour que toutes les personnes, sans exception, puissent subvenir à l'ensemble de leurs besoins. Louise Armstrong, coordonnatrice du Comité de défense des droits sociaux de la Tuque, pose directement la question à la ministre Boulet: « Pouvez-vous nous expliquer comment vivre avec un chèque d'aide sociale de 599 $, comme sont obligées de le faire les personnes assistées sociales considérées sans contrainte à l'emploi? Le loyer a beau être plus bas à La Tuque, le loyer moyen d'un logement d'une chambre à coucher y est tout de même de 357 $, ce qui signifie que c'est 60 % du revenu qui passe uniquement pour le logement ».

François Saillant ajoute qu'à l'échelle du Québec, le loyer moyen des logements d'une chambre à coucher est maintenant de 593 $ par mois : « Il faudrait un revenu mensuel de 1977 $ pour payer un tel loyer, sans y consacrer plus de 30 % de ses revenus, comme le veut la norme gouvernementale. C'est 1378 $ de plus que le chèque d'aide sociale d'une personne assistée sociale considérée apte au travail! ».

Après la manifestation, les locataires participant à la caravane se sont rendus au Centre d'amitié autochtone de La Tuque pour un dîner-causerie. Le FRAPRU considère que les conditions de logement des Autochtones sont carrément inacceptables, qu'ils vivent en réserve ou en milieu urbain, comme c'est le cas à La Tuque. Dans ce dernier cas, les problèmes de discrimination et d'itinérance sont particulièrement répandus. L'organisme estime que le financement de 50 000 logements sociaux en cinq ans permettrait aussi de répondre plus adéquatement aux besoins de ces populations.

La caravane du FRAPRU se dirige maintenant vers Saguenay, puis Québec où une grande manifestation nationale aura lieu le samedi 19 février.

SOURCE FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements :

François Saillant, FRAPRU, (514) 919-2843 (cellulaire)
Louise Armstrong, CCDS La Tuque, (819) 523-4727
www.frapru.qc.ca


Profil de l'entreprise

FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.