Cap sur la prospérité - Le Conseil du patronat du Québec dévoile sa plateforme 2007-2009



    MONTREAL, le 1er mars /CNW Telbec/ - A l'instar des partis politiques,
les patrons québécois ont eux aussi leur plateforme, que le Conseil du
patronat du Québec (CPQ) a rendue publique aujourd'hui. Axé sur les
préoccupations communes à l'ensemble du milieu des affaires, le document
constitue le programme d'action de l'organisme pour les trois prochaines
années.
    "Au-delà de nos nombreuses interventions ponctuelles dans les débats
publics, il est important que le grand public et les décideurs saisissent la
cohérence et la vision d'ensemble qui sous-tendent ces interventions", a
déclaré d'entrée de jeu le président du conseil d'administration du CPQ, John
LeBoutillier.
    "Nous souhaitons mobiliser les Québécois autour d'un objectif de
prospérité qui repose avant tout sur l'initiative individuelle et l'entreprise
privée, a déclaré pour sa part le président de l'organisme, Michel
Kelly-Gagnon. Les politiques de nos gouvernements doivent récompenser le
travail et l'esprit d'entreprise, en conformité avec notre histoire et les
capacités entrepreneuriales des Québécois".

    Un climat d'affaires propice à la prospérité

    Présentés par Diane Bellemare, première vice-présidente et économiste en
chef du CPQ, et par Robert Borduas, vice-président-santé, sécurité et
relations du travail du même organisme, les cinq volets de cette plateforme
résument les principales préoccupations des entreprises québécoises.

    Education et main-d'oeuvre : Les entreprises doivent pouvoir compter sur
une main-d'oeuvre compétente. Le CPQ collabore donc étroitement avec
Emploi-Québec pour intensifier la reconnaissance des compétences. Il milite
également pour que le coût de cette reconnaissance soit assumé par le compte
de l'assurance-emploi. Le CPQ souhaite aussi l'adoption de mesures visant à
augmenter le nombre de diplômés dans les secteurs professionnels, techniques
et scientifiques. En matière d'éducation postsecondaire, l'organisme estime
que les universités devraient pouvoir jouir d'une plus grande latitude sur le
plan des droits de scolarité. Enfin, les gouvernements doivent mettre en place
des incitatifs pour que les Québécois choisissent de prolonger leur vie
professionnelle au lieu d'amplifier le problème avec des retraites anticipées.

    Rémunération : Le coût global de la main-d'oeuvre représente une variable
de taille dans la décision des entreprises d'investir ou non au Québec. Or, si
nos salaires sont généralement compétitifs, les cotisations sur la masse
salariale augmentent considérablement le coût total de la main-d'oeuvre
québécoise. A cet égard, le CPQ réclame, entre autres, une réduction des taux
de cotisation à l'assurance-emploi. L'organisme souhaite également un
rééquilibrage du financement du Régime d'assurance parentale afin que les
coûts de ce régime, que le CPQ appuie par ailleurs, soient partagés également
entre les employeurs et les salariés.

    Santé et sécurité du travail : Le leadership du CPQ en cette matière est
reconnu. Son président siège au conseil d'administration de la CSST et y fait
la promotion de mesures concrètes afin que le régime de réparation des lésions
professionnelles verse des indemnités justes et équitables tout en contribuant
à un retour rapide au travail du travailleur.

    Réglementation : Toute réglementation représente des coûts pour les
entreprises. Des allègements ciblés sont souhaités par le CPQ, notamment dans
l'industrie de la construction. Le CPQ poursuit également ses efforts pour
alléger les règlements en matière de formation de la main-d'oeuvre, notamment
ceux qui touchent les dépenses de formation admissibles ainsi que les
exemptions.

    Fiscalité des entreprises et des particuliers : Le CPQ estime qu'il est
urgent et prioritaire de rendre la fiscalité québécoise plus compétitive. Pour
les entreprises, l'organisme propose un plan d'élimination complète de la taxe
sur le capital d'ici 2012 et ce, sans augmentation compensatoire du taux de
l'impôt sur le revenu des sociétés. Pour les particuliers, le CPQ réclame une
fiscalité qui récompense plutôt que pénalise les contribuables qui travaillent
davantage.
    "S'il est retenu par les décideurs politiques, le programme d'action que
nous proposons aujourd'hui améliorera grandement le climat d'affaires
québécois. La productivité augmentera. L'emploi augmentera. Les gouvernements
pourront maintenir l'équilibre budgétaire et réduire la dette, car la taille
de l'économie et les recettes fiscales augmenteront. Bref, ce programme
profitera non seulement aux entreprises, mais également à l'ensemble de la
société", a martelé M. Kelly-Gagnon.

    Un appel aux partis politiques

    Non partisan, le CPQ entend demeurer neutre dans la présente campagne
électorale. Cette neutralité n'empêche toutefois pas l'organisme de suivre de
près ce que les partis politiques proposent en matière d'économie.
    Le président du CPQ a fait parvenir d'ailleurs un questionnaire aux chefs
des trois partis politiques représentés à l'Assemblée nationale. André
Boisclair, Jean Charest et Mario Dumont y sont invités à se prononcer sur les
principales préoccupations des patrons : fiscalité des entreprises et des
particuliers, éducation et main-d'oeuvre, santé et finances publiques. Le CPQ
transmettra intégralement à ses membres les réponses des partis. Elles seront
également rendues publiques dans la deuxième moitié de la campagne électorale.
    Intitulée Cap sur la prospérité du Québec, la plateforme 2007-2009 du CPQ
ainsi que le questionnaire transmis aux partis sont disponibles à
www.cpq.qc.ca .

    Le CPQ est la principale confédération patronale au Québec. L'organisme
regroupe plusieurs des plus grandes entreprises du Québec ainsi que la vaste
majorité des associations patronales sectorielles. Force incontournable, les
membres du CPQ emploient plus de 70 % de la main-d'oeuvre québécoise.




Renseignements :

Renseignements: Patrick Leblanc, Directeur des communications, (514)
288-5161, poste 226, Cellulaire: (514) 571-6400, pleblanc@cpq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.