Cancer du sein : 8,1 M$ investis en recherche au Québec

La Fondation du cancer du sein du Québec octroie des subventions à des équipes de chercheurs grâce à la générosité et au soutien de la population québécoise

MONTRÉAL, le 15 nov. 2011 /CNW Telbec/ - Grâce aux nombreuses initiatives de collecte de fonds et aux divers partenariats mis sur pied au cours des trois dernières années, la Fondation du cancer du sein du Québec (FCSQ) peut aujourd'hui annoncer qu'elle versera 8,1 millions de dollars à plusieurs équipes de chercheurs d'ici. C'est en présence de la porte-parole de la Fondation, Mitsou Gélinas, du docteur Mario Chevrette, président de la Société de recherche sur le cancer et du ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Yves Bolduc, qu'a été annoncé cet investissement record, le plus important attribué à la communauté scientifique par la Fondation depuis sa création. Au total, ce sont plus de 23 millions de dollars qui ont été remis par l'organisme au cours des 17 dernières années en recherche, lui permettant ainsi d'appuyer concrètement la lutte au cancer du sein.

C'est par le renouvellement de son concours d'attribution de subventions à la recherche que la Fondation a pu sélectionner les projets les plus prometteurs et novateurs au Québec. Les fonds octroyés varient entre 100 000 et 300 000 $ par année, selon le domaine de recherche proposé et seront alloués sur une période de trois ans. Au total, 14 équipes de chercheurs ont été primées. Leurs études visent, entre autres, à améliorer la façon de soigner les femmes atteintes, à comprendre davantage les comportements liés au dépistage de la maladie et à identifier des altérations génétiques qui modifient la susceptibilité au cancer du sein. La Fondation a également financé trois projets de recherche supplémentaires, en collaboration avec la Société de recherche sur le cancer, représentant un investissement additionnel de 240 000 $.

« Nous sommes extrêmement impressionnés par la qualité des propositions qui nous ont été soumises cette année. Celle-ci était telle, que nous n'avons eu d'autre choix que d'aller au-delà du budget initialement prévu de 5 millions de dollars », a indiqué Nathalie Le Prohon, présidente de la Fondation du cancer du sein du Québec. « Grâce à la recherche, d'énormes progrès ont été faits au cours des dernières décennies. Le cancer est souvent détecté plus tôt, les traitements sont plus ciblés et présentent moins d'effets secondaires. Les taux de survie au cancer du sein se sont également grandement améliorés. Selon les plus récentes études publiées par Statistiques Canada, 88 % des femmes atteintes d'un cancer du sein survivent à la maladie au-delà de cinq ans alors que ce taux se chiffrait à 82 % il y a dix ans.» La Fondation a également profité de cette tribune pour annoncer un don de 1 million de dollars remis à la banque de tissus et de données, ou biobanque, un des trois axes du Réseau de recherche sur le cancer du Fonds de recherche du Québec - Santé, qui permet de conserver du matériel biologique sous diverses formes pour le rendre disponible aux chercheurs durant plusieurs années.

Processus d'évaluation scientifique par les pairs

Comme ce fut le cas en 2008, alors que 4 millions de dollars avaient été octroyés à 9 équipes de recherche, la Fondation a fait appel à l'expertise de la Société de recherche sur le cancer pour mettre en place un processus d'évaluation rigoureux et objectif. « Depuis de nombreuses années, la Société de recherche sur le cancer fait appel à des spécialistes, chercheurs et médecins, pour évaluer les demandes de subventions qu'elle reçoit. Toutes ces demandes de fonds sont analysées en profondeur par deux arbitres indépendants, puis discutées par un panel d'au moins dix scientifiques ayant l'expertise appropriée. C'est ce même processus d'évaluation par les pairs que la Société a utilisé pour permettre à la Fondation du cancer du sein du Québec de sélectionner les équipes de chercheurs qui se partageront les 8 millions de dollars investis en recherche sur le cancer du sein au Québec. La qualité des demandes de subventions attestent de l'excellence des chercheurs québécois dans ce domaine », précise Mario Chevrette, président du conseil d'administration de la SRC.

« Nous sommes heureux de pouvoir compter sur des partenaires qui partagent les mêmes priorités que nous en matière de lutte contre le cancer. En effet, grâce à l'importante contribution dans la recherche annoncée aujourd'hui, les femmes atteintes et leur famille peuvent espérer l'arrivée de nouveaux moyens de prévention, de nouveaux traitements ou de nouveaux médicaments. C'est pourquoi je veux remercier, au nom de toutes les Québécoises, la Fondation du cancer du sein du Québec, les équipes qui travailleront sur les projets de recherche retenus ainsi que la Société de recherche sur le cancer pour leur soutien dans l'amélioration de la santé de notre collectivité », conclu le ministre de la Santé et des Services sociaux

À propos de la Fondation du cancer du sein du Québec
Organisme de bienfaisance enregistré, La Fondation a pour mission de financer la recherche sur le cancer du sein, de promouvoir la santé du sein par l'éducation et la sensibilisation et de faciliter le soutien aux personnes touchées par le cancer du sein. Visitez le www.rubanrose.org pour plus d'informations.

À propos de La Société de recherche sur le cancer
Fondée en 1945, la Société de recherche sur le cancer (SRC) est un organisme national, sans but lucratif, dont la mission est de financer exclusivement la recherche sur le cancer et d'offrir des subventions de démarrage aux idées originales, aux projets et aux chercheurs les plus prometteurs à travers le Canada. Depuis les 20 dernières années, la SRC a versé plus de 100 millions de dollars à quelques 900 projets de recherche sur le cancer à travers le Canada, incluant plus de 35 millions de dollars au cours des cinq dernières années. Pour en savoir plus, visitez www.RechercheCancer.ca

SOURCE FONDATION DU CANCER DU SEIN DU QUEBEC

Renseignements :

Source : Fondation du cancer du sein du Québec

Renseignements :
Rosalie Lemelin
Morin Relations Publiques
514-289-8688, poste 231
Cell. : 514-237-8317
rosalie@morinrp.com

Profil de l'entreprise

FONDATION DU CANCER DU SEIN DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.