Canaccord Capital Inc. annonce ses résultats du premier trimestre de 2009



    (Tous les montants en dollars sont en dollars canadiens, sauf indication
    contraire.)

    VANCOUVER, le 8 août /CNW/ - Les produits de Canaccord Capital Inc. pour
le premier trimestre de l'exercice 2009 terminé le 30 juin 2008 se sont
établis à 172,7 millions $, en baisse de 29,8 % par rapport au trimestre
record de l'exercice précédent. Le bénéfice net du premier trimestre s'est
élevé à 16,5 millions $, un recul de 57,8 %, et le résultat dilué par action
de 0,31 $ a baissé de 61,3 % par rapport à la même période de l'exercice
précédent. Dans ses commentaires sur les résultats, Paul Reynolds, président
et chef de la direction, a déclaré : "Nous sommes heureux de l'amélioration
séquentielle réalisée par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2008;
toutefois, nous prévoyons que l'environnement d'affaires demeurera difficile
jusqu'à la fin de l'année. Nous continuerons de mettre l'accent sur la
création de valeur pour nos actionnaires. Nous avons l'intention de nous
concentrer sur plusieurs éléments importants, notamment la réduction ou le
contrôle des dépenses, la mise au point de stratégies visant à révéler la
valeur ajoutée des activités de Canaccord et la poursuite de grandes idées
pour nos clients."

    
    Points saillants des résultats du premier trimestre de l'exercice 2009
    (période de trois mois terminée le 30 juin 2008) en comparaison des
    résultats du premier trimestre de l'exercice 2008 (période de trois mois
    terminée le 30 juin 2007)

    -   produits de 172,7 millions $, en baisse de 73,2 millions $, ou
        29,8 %, par rapport à 245,9 millions $;
    -   charges de 149,2 millions $, en baisse de 20,3 %, ou 38,0 millions $,
        contre 187,2 millions $;
    -   bénéfice net de 16,5 millions $, en baisse de 57,8 %, ou
        22,6 millions $, en regard de 39,0 millions $;
    -   RPA dilué de 0,31 $, en baisse de 0,49 $, ou 61,3 %, comparativement
        à 0,80 $;
    -   rendement des capitaux propres ("RCP") de 15,7 %, en baisse
        comparativement à 41,2 %;
    -   fonds de roulement de 333,3 millions $, en hausse de 7,0 % en
        comparaison de 311,4 millions $;
    -   valeur comptable par action ordinaire (nombre dilué) de 7,66 $ à la
        fin de la période, en baisse de 0,30 $, ou 3,8 %, contre 7,96 $;
    -   le 7 août 2008, le conseil d'administration a approuvé un dividende
        trimestriel de 0,125 $ par action, payable le 10 septembre 2008 aux
        actionnaires inscrits le 29 août 2008.

    Points saillants des résultats du premier trimestre de l'exercice 2009
    (période de trois mois terminée le 30 juin 2008) en comparaison des
    résultats du quatrième trimestre de l'exercice 2008 (période de trois
    mois terminée le 31 mars 2008), compte non tenu des charges non
    récurrentes liées au papier commercial adossé à des actifs ("PCAA")(1)

    -   produits de 172,7 millions $, en hausse de 20,4 %, ou
        29,3 millions $, par rapport à 143,4 millions $;
    -   charges de 149,2 millions $, en hausse de 13,4 %, ou 17,6 millions $,
        en regard de 131,6 millions $;
    -   bénéfice net de 16,5 millions $, en hausse de 129,2 %, ou
        9,3 millions $, par rapport à un bénéfice net de 7,2 millions $;
    -   RPA dilué de 0,31 $, une augmentation de 0,16 $ comparativement à
        0,15 $.

    Points saillants de l'exploitation

    -   Canaccord Adams, notre équipe des marchés des capitaux, a été chef de
        file dans 33 opérations(2) à l'échelle mondiale, qui ont mobilisé des
        produits totaux de plus de 907,4 millions $ au cours du premier
        trimestre de 2009;
    -   au cours du premier trimestre de 2009, Canaccord Adams a dirigé ou
        codirigé les opérations sur actions suivantes :
        -  une opération de 172,4 millions $ à la Bourse de croissance TSX
           pour le compte de Archangel Diamond Corporation,
        -  une opération de 60,0 millions $ à la Bourse de Toronto pour Aura
           Minerals Inc.,
        -  une opération de 60,0 millions $ à la Bourse de croissance TSX
           pour le compte de Lero Gold Corp.,
        -  une opération de 54,0 millions $ sur AMEX pour Cano Petroleum
           Inc.,
        -  une opération de 46,2 millions $ à la Bourse de Toronto pour Arise
           Technologies Corp.;
    -   Canaccord Adams a pris part à 68 opérations(2) au total, y compris
        les opérations dirigées et codirigées susmentionnées, qui ont permis
        de mobiliser plus de 6,3 milliards $ au cours du premier trimestre de
        2009 à l'échelle mondiale. Sur ces opérations :
        -  le secteur du Canada a participé à 50 opérations, qui ont mobilisé
           3,9 milliards $,
        -  le secteur du Royaume-Uni a participé à 7 opérations, qui ont
           mobilisé 1,9 milliard $,
        -  le secteur américain a participé à 11 opérations, qui ont mobilisé
           0,5 milliard $;
    -   Canaccord Adams a agi à titre de conseiller financier dans le cadre
        des opérations suivantes :
        -  conseiller de Metallica Resources Inc. dans le cadre du
           regroupement d'entreprises d'une valeur de 1,6 milliard $ avec New
           Gold Inc. et Peak Gold Ltd.;
        -  conseiller pour Oriel Resources Plc dans le cadre de son
           acquisition par Mechel OAO, pour un montant de 1,5 milliard $;
        -  conseiller pour Lero Gold Corp. dans le cadre de son acquisition
           par European Minerals Corp., une opération de 65,1 millions $;
        -  conseiller pour Copley Controls Corp. dans le cadre de son
           acquisition par Analogic Corporation, une opération de
           68,9 millions $;
    -   actifs sous administration ("ASA") de 14,7 milliards $, en baisse de
        6,4 % par rapport à la même période de l'exercice précédent, mais en
        hausse de 2,8 % en regard du quatrième trimestre de 2008;
    -   actifs sous gestion ("ASG") de 747,0 millions $, en baisse de 8,3 %
        par rapport à la même période de l'exercice précédent, mais en hausse
        de 2,3 % en regard du quatrième trimestre de 2008;
    -   au 30 juin 2008, Canaccord comptait 354 équipes de conseillers, soit
        19 de moins qu'à la même période de 2007, et le même nombre qu'au
        quatrième trimestre de 2008; au quatrième trimestre de 2008, nous
        avons modifié notre façon de présenter le nombre de conseillers en
        placement, lesquels sont dorénavant désignés comme des équipes de
        conseillers de façon à exclure les équipes qui sont dirigées par un
        conseiller en placement ou qui comprennent un conseiller en placement
        qui détient son permis depuis moins de trois ans;
    -   comme il a été annoncé en mai 2008, Canaccord a émis 6 733 250
        actions ordinaires, pour un produit total, montant net, de
        69 millions $, qui sera affecté au développement des affaires et aux
        fins générales de l'entreprise.

    -----------------------------------
    (1) Au T4/08, une charge de 58,2 millions $ au titre du programme de
        secours de Canaccord, ainsi qu'un ajustement à la juste valeur du
        PCAA détenu en trésorerie par Canaccord ont été comptabilisés. Les
        résultats du T4/08 qui figurent dans le présent rapport à des fins
        de comparaison excluent ces charges non récurrentes et ces
        ajustements.
    (2) Opérations de plus de 1,5 million $
    


    MESSAGE AUX ACTIONNAIRES

    Etant donné les difficultés auxquelles de nombreux acteurs du secteur des
services financiers ont été confrontés l'an dernier, de façon générale nous
sommes satisfaits des résultats de Canaccord pour les trois premiers mois de
l'exercice 2009. La comparaison peu éloquente des résultats actuels de
Canaccord avec ceux du trimestre correspondant du trimestre correspondant du
dernier exercice, l'une des meilleures périodes de trois mois que Canaccord
ait jamais connue, ne devrait toutefois pas entraver les progrès que nous
réalisons à l'égard de notre objectif qui consiste à faire de Canaccord une
entreprise plus dynamique, plus efficace et plus concurrentielle sur nos
marchés de prédilection.

    Points saillants financiers

    Pour les trois premiers mois de l'exercice 2009, le total des produits a
reculé de 29,8 % par rapport à la même période de l'exercice 2008, pour
s'établir à 172,7 millions $. L'importante baisse de nos activités sur les
marchés des capitaux, au Canada comme au Royaume-Uni ainsi que dans notre
groupe canadien de Services aux particuliers, a contribué à ce recul sur douze
mois. Les produits plus élevés du groupe de preneurs fermes et les nouveaux
mandats de services de financement de sociétés ont permis à nos activités
américaines de maintenir le niveau de leurs produits, en dépit d'une
conjoncture éprouvante.
    Dans l'ensemble toutefois, nous sommes heureux d'avoir enregistré une
augmentation des produits de 20,4 % par rapport au quatrième trimestre de
2008, en dépit des difficultés sur le marché qui ont persisté tout au long du
trimestre. Cette augmentation séquentielle a été en grande partie attribuable
à l'augmentation des produits tirés des commissions et des services de
financement de sociétés. Les produits ont également progressé dans toutes nos
régions géographiques, en raison de l'augmentation du nombre de mandats de
financement et de consultation. Le bénéfice net a plus que doublé, passant de
7,2 millions $ au quatrième trimestre de 2008 (compte non tenu des charges et
de l'ajustement liés au PCAA) à 16,5 millions $ au premier trimestre de 2009.
    La baisse de la rémunération au rendement s'est traduite par une
diminution sur un an de 20,3 % du total des charges, qui a reculé à
149,2 millions $ pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2008. Aucun
autre ajustement à la juste valeur du PCAA autodétenu par Canaccord n'a été
effectué. Le bénéfice net a chuté de 57,8 % pour les trois mois
comparativement à la période précédente de l'exercice précédent, pour se fixer
à 16,5 millions $. Le résultat dilué par action a perdu 61,3 %, passant du
record de 0,80 $ inscrit au premier trimestre de 2008 à 0,31 $ par action.
    Au début du trimestre, nous avons annoncé et publicisé à grande échelle
le programme de secours de Canaccord qui permettra aux clients qui détiennent
du PCAA d'une valeur d'un million $ ou moins de recouvrer la totalité du
principal et de l'intérêt de leur placement ainsi que les coûts connexes. Nous
croyons être parvenus presque à la fin de ce long processus, au cours duquel
la protection des intérêts de nos clients a été notre principale
préoccupation. Signe que nous accordons la priorité à nos clients, les
contrats d'achat du PCAA admissible sont prêts et entièrement financés et nous
n'attendons que l'approbation finale du tribunal à l'égard du processus de
restructuration. Une fois que nous l'aurons obtenue, nous prévoyons qu'il nous
faudra entre cinq et six semaines pour remettre les fonds aux clients.

    Succès accomplis par l'équipe des marchés des capitaux

    L'une des forces de la culture de Canaccord est son engagement profond à
concevoir et à mettre en oeuvre de grandes idées, peu importe l'environnement
d'affaires au sein duquel nous évoluons. Malgré les incertitudes qui ont
continué de secouer les marchés des capitaux mondiaux au cours du trimestre,
nous avons poursuivi nos activités de fusion et d'acquisition et de
consultation aux banquiers à l'égard d'importantes opérations dans le secteur
des ressources, notamment la triple fusion de Metallica Resources, de Peak
Gold et de New Gold et le regroupement de Lero Gold et de European Minerals.
Nous avons également dirigé des activités de financement de plus de
900 millions $ à l'échelle mondiale au cours du trimestre, y compris Archangel
Diamond, Aura Minerals et Cano Petroleum.
    L'opération visant Cano Petroleum a été la deuxième prise ferme aux
Etats-Unis au cours du dernier exercice, ce qui dénote l'efficacité de
l'équipe étendue de services de financement de sociétés de Canaccord Adams,
dirigée par Jamie Brown, le nouveau président de nos activités américaines.
Nos nouvelles activités américaines de preneurs fermes tirent également parti
des idées gagnantes de nos activités canadiennes et d'une plus grande
intégration à ces dernières. En juin, l'équipe de négociation d'actions a
inscrit ses meilleurs résultats mensuels depuis l'acquisition d'Adams
Harkness, il y a deux ans et demi. En outre, nos activités de consultation
dans le cadre de l'acquisition de Copley Controls par Analogic ont également
porté leurs fruits.
    Au premier trimestre de l'exercice 2009, les produits de nos activités du
Royaume-Uni et d'autres établissements étrangers ont reculé de 33,4 %
comparativement aux niveaux records du premier trimestre de 2008. Ils ont
cependant dépassé les produits enregistrés au trimestre précédent de
l'exercice 2008. Par nature, les produits au Royaume-Uni ont tendance à
fluctuer en raison de l'importance accordée aux mandats de financement de
sociétés et de consultation. Dans le but d'accroître la stabilité de nos
résultats dans cette région, nous avons amélioré nos activités de tenue de
marché et de prise ferme et les intégrons davantage à nos activités
nord-américaines. De plus, les membres de la direction de Londres forment une
équipe dynamique qui continue de s'engager à accroître la présence et la
performance de Canaccord sur cet important marché mondial.

    Progression des Services aux particuliers

    Les produits du groupe Services aux particuliers, bien qu'ayant reculé de
24,0 % par rapport au solide premier trimestre de l'exercice précédent, se
sont améliorés par rapport au dernier trimestre de l'exercice 2008. Nous avons
constitué un petit groupe d'action visant la clientèle au détail, chargé de
gérer efficacement les activités quotidiennes de la division. Nous sommes
également heureux du nombre et de la qualité des candidats qui ont fait part
de leur intérêt à piloter le groupe Services aux particuliers qui amorce sa
nouvelle phase de croissance et de création de valeur. Nous prévoyons pourvoir
ce poste, ainsi que celui de chef du groupe des titres à revenu fixe, au début
de l'automne 2008.

    Notre programme de 120 jours

    Canaccord a établi sa culture et sa réputation en offrant ses meilleures
idées et un service hors pair à ses clients. Ces principes seront toujours au
coeur de nos valeurs. Nous prévoyons que les marchés financiers mondiaux
continueront d'être contraignants et, dans le but d'accroître la valeur pour
nos actionnaires, nous devons renforcer notre engagement à mener à bien de
grandes idées qui répondent non seulement aux besoins de nos clients, mais
également à ceux de notre entreprise.
    A la mi-juin, nous avons lancé un programme de 120 jours, dans le but
d'accroître les marges et la rentabilité de Canaccord et, ultimement, de créer
davantage de valeur pour les actionnaires. Le programme touche tous les
aspects de la Société, de la salle des transactions à l'arrière-guichet, et
constitue un virage évolutif vers des activités plus durables. Nous examinons
les sources de produits existantes de Canaccord et ses nouvelles sources,
ainsi que la possibilité de contrôler les coûts et de réduire les coûts
opérationnels en vue de permettre à Canaccord d'être plus concurrentielle en
présence de marchés baissiers et de nous positionner en vue de la croissance
future.
    Notre programme de 120 jours requiert la participation des employés à
tous les niveaux de l'organisation, qui doivent travailler à repérer des
occasions d'exercer nos activités plus efficacement. Nous avons mis en place
de nouvelles politiques de réduction ou de contrôle des dépenses
discrétionnaires, notamment les frais de voyage, de représentation et de
recrutement et les salaires, dans le but de diminuer les dépenses
structurelles de la Société. A moyen terme, nous avons l'intention de révéler
la valeur des secteurs de notre entreprise qui ne sont pas pris en compte dans
le cours de notre action. Nous avons également l'intention d'améliorer nos
marges en nous assurant que le prix fixé pour nos services à la clientèle est
concurrentiel et que nos services de gestion de patrimoine génèrent des
produits récurrents.
    Au moment de la publication du présent message, nous sommes presque
parvenus à la moitié de la durée du programme de 120 jours. Je peux affirmer
que la la direction de Canaccord s'est engagée à réaliser d'importants gains
de valeur pour les actionnaires, les clients et les employés grâce à ce
programme. Nous sommes tous des actionnaires importants, et nous connaissons
le potentiel énorme de Canaccord et de sa franchise.
    Ce potentiel réside dans une culture imprégnée de grandes idées et de
valeurs absolues. Il tire sa substance d'une solide base de capitaux d'environ
440 millions $ et de la croissance de notre part de marché en termes de
mandats de financement de sociétés. Ces éléments constituent les composantes
de base de la rentabilité et de la valeur au sein du secteur des services
financiers et nous avons l'intention d'en faire bénéficier tous les
actionnaires, quelle que soit la conjoncture du marché.

    Paul D. Reynolds
    Président et chef de la direction


    ACCES AUX RESULTATS FINANCIERS TRIMESTRIELS

    Les investisseurs, les représentants des médias et les autres parties
intéressées peuvent consulter le présent communiqué sur les résultats
trimestriels et des informations financières additionnelles à l'adresse
www.canaccord.com/investor/financialreports.

    CONFERENCE TELEPHONIQUE ET WEBEMISSION

    Les parties intéressées peuvent écouter en direct notre conférence
portant sur nos résultats du premier trimestre de l'exercice 2009 avec des
analystes et des investisseurs institutionnels, ou à partir des archives, par
Internet ou en utilisant notre ligne sans frais. La tenue de la conférence
téléphonique est prévue le vendredi 8 août 2008 à 8 h 30 (heure du Pacifique),
11 h 30 (heure de l'Est) et 16 h 30 (heure du Royaume-Uni). Les membres de la
haute direction commenteront alors les résultats du premier trimestre de
l'exercice 2009 et répondront aux questions des analystes et des investisseurs
institutionnels.
    La conférence est accessible en direct et archivée sous forme de fichier
audio à l'adresse Internet suivante : www.canaccord.com/investor/webcast
    Les analystes et investisseurs institutionnels peuvent se joindre à la
conférence en composant l'un des numéros suivants :

    
    -   416 644-3423 (à Toronto)
    -   1 800 594-3615 (sans frais, de l'extérieur de Toronto)
    -   00 800 2288-3501(sans frais du Royaume-Uni)
    

    Une version en différé de la conférence sera accessible après 10 h 30
(heure du Pacifique), 13 h 30 (heure de l'Est) et 18 h 30 (heure du R.-U.) le
8 août 2008, jusqu'à 23 h 59 (heure du Pacifique), 2 h 59 (heure de l'Est) et
7 h 59 (heure du R.-U.) le 15 août 2008, au 416 640-1917 ou au 1 877 289-8525
au moyen du code 21277855 suivi du carré.

    CANACCORD CAPITAL INC.

    Par l'entremise de ses principales filiales, Canaccord Capital Inc. (TSX
et AIM : CCI), courtier en valeurs mobilières de plein exercice indépendant et
de premier plan au Canada, mène des activités sur les marchés des capitaux au
Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Canaccord est cotée à la Bourse de Toronto et à
l'AIM, branche de la Bourse de Londres. Canaccord exerce ses activités dans
deux des principaux segments du secteur des valeurs mobilières : les Marchés
des capitaux et les Services aux particuliers. Ensemble, ces activités offrent
une vaste gamme de produits de placement complémentaires, de services de
courtage et de services de financement de sociétés à la clientèle de Canaccord
composée de particuliers, d'institutions et de sociétés. Canaccord compte
environ 1 698 employés à l'échelle mondiale dans 30 bureaux, dont 23 bureaux
de Services aux particuliers situés au Canada. Canaccord Adams, la division
internationale des marchés des capitaux, mène des activités à Toronto, à
Londres, à Boston, à Vancouver, à New York, à Calgary, à Montréal, à San
Francisco, à Houston et à la Barbade.

    
    RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES

    Médias de l'Amérique du Nord :
    Scott Davidson
    Directeur général, chef du service du
    marketing et des communications mondial
    Téléphone : 416 869-3875,
    courriel : scott_davidson@canaccord.com

    Médias de Londres :
    Bobby Morse ou Ben Willey
    Buchanan Communications (Londres)
    Téléphone : +44 (0) 207 466-5000,
    courriel : bobbym@buchanan.uk.com

    Renseignements sur les relations avec
    les investisseurs :
    Katherine Young
    Vice-présidente, Relations avec les
    investisseurs
    Téléphone : 604 643-7013,
    courriel : katherine_young@canaccord.com

    Conseiller et courtier désigné :
    Tom Hulme ou Simon Bridges
    Landsbanki Securities (UK) Limited
    Téléphone : +44-0-207-426-9000,
    courriel : tom.hulme@landsbanki.com

    -------------------------------------------------------------------------
    Aucune information publiée sur le site Web www.canaccord.com n'est
    réputée avoir été intégrée par renvoi dans les présentes.
    -------------------------------------------------------------------------
    


    Rapport de gestion

    Premier trimestre de l'exercice 2009, période de trois mois terminée
    le 30 juin 2008 - Document daté du 8 août 2008

    Le rapport de gestion suivant de Canaccord Capital Inc. ("Canaccord")
vise à aider le lecteur à évaluer les changements importants survenus dans
notre situation financière et les résultats d'exploitation de la période de
trois mois terminée le 30 juin 2008 par rapport à la période correspondante de
l'exercice précédent. La période de trois mois terminée le 30 juin 2008 est
également désignée sous le nom de premier trimestre de 2009, de T1/09 et de T1
de l'exercice 2009 dans le présent rapport de gestion. Le rapport de gestion
doit être lu avec les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés
pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2008, qui commencent à la
page 31 du présent rapport, la notice annuelle datée du 30 juin 2008 et le
rapport de gestion annuel de 2008, y compris les états financiers consolidés
vérifiés pour l'exercice terminé le 31 mars 2008, qui se trouvent dans le
rapport annuel de Canaccord daté du 8 juillet 2008 ("rapport annuel"). Aucune
modification importante n'a été apportée à l'information qui figure dans le
rapport de gestion annuel pour l'exercice 2008, sauf indication contraire dans
le présent rapport de gestion. L'information financière de Canaccord est
exprimée en dollars canadiens, à moins d'indication contraire. L'information
financière présentée dans le présent document est préparée selon les principes
comptables généralement reconnus ("PCGR") du Canada, à moins d'indication
contraire. Le présent rapport de gestion est fondé sur les états financiers
consolidés intermédiaires non vérifiés et les états financiers consolidés
annuels vérifiés préparés selon les PCGR du Canada.

    Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

    Le présent document contient certains énoncés prospectifs. Ces énoncés
ont trait à des événements futurs ou au rendement futur, et ils reflètent les
attentes ou croyances de la direction à l'égard d'événements futurs, y compris
la conjoncture commerciale et économique ainsi que la croissance, les
résultats d'exploitation, le rendement, les perspectives commerciales et les
possibilités d'affaires de Canaccord. Ces énoncés prospectifs reflètent les
croyances actuelles de la direction et reposent sur des renseignements dont
elle dispose actuellement. Dans certains cas, l'utilisation de termes tels que
"peut", "sera", "devrait", "prévoir", "projeter", "anticiper", "croire",
"estimer", "prédire", "éventuel", "continuer", "cible", "avoir l'intention",
"entendre" ou l'utilisation négative de ces expressions ou d'autres
expressions semblables indiquent des énoncés prospectifs. Par nature, les
énoncés prospectifs comportent des incertitudes et risques généraux et
particuliers inhérents, et plusieurs facteurs pourraient faire en sorte que
les faits ou les résultats réels diffèrent considérablement de ceux dont il
est question dans les énoncés prospectifs. Lorsqu'ils évaluent ces énoncés,
les lecteurs devraient expressément tenir compte de divers facteurs qui
peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des
énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent, sans toutefois s'y limiter, les
conditions du marché et la conjoncture économique, la nature du secteur des
services financiers et les risques et incertitudes décrits de temps à autre
dans les états financiers consolidés intermédiaires et annuels de Canaccord et
dans son rapport annuel et sa notice annuelle déposés dans le site sedar.com.
Les énoncés prospectifs sont donnés à la date du présent document, et
Canaccord ne s'engage pas à les mettre à jour ou à les réviser pour refléter
de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances.

    Mesures non conformes aux PCGR

    Certaines mesures non conformes aux PCGR sont utilisées par Canaccord
comme mesures du rendement financier. Les mesures non conformes aux PCGR n'ont
pas de signification normalisée prescrite par les PCGR et ne sont donc pas
comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés.
    Le capital de Canaccord est constitué des capitaux propres attribuables
aux actionnaires ordinaires et, par conséquent, la direction se sert du
rendement des capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires ordinaires
("RCP") comme mesure du rendement.
    Les actifs sous administration ("ASA") et les actifs sous gestion ("ASG")
sont des mesures des biens des clients non conformes aux PCGR, mesures qui
sont communes aux aspects de la gestion du patrimoine du secteur Services aux
particuliers. Les ASA représentent la valeur marchande des biens du client qui
sont administrés par Canaccord et dont elle tire des commissions ou des
honoraires. Cette mesure englobe les fonds détenus dans des comptes clients,
de même que la valeur marchande globale des positions acheteur et vendeur. La
méthode qu'emploie Canaccord pour calculer les ASA peut différer des méthodes
utilisées par d'autres sociétés et, par conséquent, pourrait ne pas être
comparable. La direction utilise cette mesure pour évaluer le rendement
opérationnel du secteur des Services aux particuliers. Les ASG comprennent
tous les actifs gérés de manière discrétionnaire dans le cadre de nos
programmes appelés Programme Alliance et Gestion privée des placements. Les
services fournis comprennent la sélection des placements et les conseils en
placement. Les ASG sont également administrés par Canaccord et sont donc
inclus dans les ASA.

    Vue d'ensemble

    Par l'entremise de ses principales filiales, Canaccord Capital Inc. (TSX
et AIM : CCI), courtier en valeurs mobilières de plein exercice indépendant et
de premier plan au Canada, mène des activités sur les marchés des capitaux au
Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Canaccord est cotée à la Bourse de Toronto et à
l'AIM, branche de la Bourse de Londres. La Société exerce ses activités dans
deux des principaux segments du secteur des valeurs mobilières : les Marchés
des capitaux et les Services aux particuliers.
    Les activités de Canaccord sont cycliques, et les produits et le bénéfice
connaissent de grandes variations d'un trimestre à l'autre et d'un exercice à
l'autre en raison de facteurs qui ne dépendent pas de la Société. Nos
activités sont touchées par la situation générale sur les marchés des actions
nord-américains et européens, y compris les variations saisonnières.

    Environnement d'affaires

    Au cours du premier trimestre de l'exercice 2009, les marchés des
capitaux mondiaux ont été aux prises avec de nombreuses difficultés. La crise
du crédit persistante qui a éclaté au troisième trimestre de l'année civile
2007 a fait chuter les actions des sociétés de services financiers à l'échelle
mondiale à des creux jamais atteints depuis de nombreuses années. La crise du
marché de l'habitation des Etats-Unis s'est accentuée et a récemment soulevé
l'inquiétude au sujet de la viabilité de deux grandes entreprises parrainées
par le gouvernement des Etats-Unis. Le prix du pétrole brut a atteint des
niveaux records. La hausse du prix de l'essence, l'incertitude entourant
l'emploi et le taux sans cesse croissant de saisies immobilières ont émoussé
la confiance des consommateurs américains. L'économie est devenue la
principale cible des mesures adoptées par le gouvernement américain.
    L'économie canadienne a été freinée par la faiblesse des dépenses de
consommation aux Etats-Unis, plus particulièrement dans l'industrie
automobile. Le recul continu de l'activité manufacturière dans la région
centrale du Canada a endigué l'élan de l'économie canadienne. La demande de
matériaux et d'énergie sur les marchés émergents a profité à de nombreuses
régions qui étaient auparavant économiquement faibles et a soutenu le dollar
canadien.
    L'inflation, en dépit de l'activité économique déclinante, préoccupe
toutes les banques centrales des pays développés. Entre autres exemples de
cette décélération économique, citons le Royaume-Uni, dont le marché de
l'habitation et les services financiers sont en crise, et l'Allemagne, où
l'économie s'essouffle du fait de l'accélération des prix à la production, de
la hausse des taux d'intérêt et de l'importante érosion de la confiance des
entreprises. L'inflation est plus importante dans les économies des pays
émergents mais n'a, jusqu'à ce jour, suscité que des réactions tièdes de la
part des autorités monétaires.
    La surabondance des liquidités qui ont servi à financer le gouvernement
et les dettes personnelles aux Etats-Unis au cours des dernières années s'est
dissipée, ce qui atténue actuellement l'effet de levier. Au cours de la
prochaine année, nous devrions assister à une décélération de la croissance et
de l'inflation mondiales. Cette perspective comporte les risques suivants :
l'élargissement de la crise du crédit, d'autres hausses du prix des
marchandises et une nouvelle montée d'insatisfaction à l'égard du dollar
américain qui pourrait perturber les marchés des devises.
    D'une manière générale, la persistance du ralentissement de la croissance
économique mondiale nuira aux différentes activités de Canaccord. Bien que
nous ne pensions pas qu'une récession à l'échelle mondiale soit envisageable,
nous continuons d'aborder le secteur des marchandises de façon constructive.
Cependant, même si la croissance ralentit, l'activité de services-conseils en
fusions et acquisitions continue d'offrir des possibilités intéressantes. Par
conséquent, les entreprises bien gérées et dotées d'une structure de
financement adéquate pourraient tenter d'améliorer leur productivité par le
truchement de la technologie, recherchant des occasions d'acquisitions
stratégiques rentables afin de rétablir leurs marges bénéficiaires et leur
compétitivité sur le plan des prix. Bien que les services-conseils en fusions
et acquisitions aient toujours été un secteur de croissance pour Canaccord,
ils constituent en général une source de revenus irrégulière, en raison de la
nature transactionnelle de ces activités. Néanmoins, nous prévoyons que
l'activité s'intensifiera dans ce secteur à l'avenir.

    Données sur le marché

    Sur un an, les volumes de négociation sur actions ont grimpé à la Bourse
de croissance TSX et à l'AIM, mais ils sont demeurés relativement stables à la
Bourse de Toronto et ont reculé sur le NASDAQ. Tour à tour, l'Amérique du Nord
et le Royaume-Uni se sont partagé les volumes de négociation. Les valeurs de
financement sur la Bourse de Toronto, la Bourse de croissance TSX et le NASDAQ
ont toutes enregistré une forte baisse par rapport au T1/08, mais se sont
accrues comparativement au T4/08. La valeur totale du financement de chacun
des secteurs cibles de Canaccord sur l'AIM a considérablement reculé sur un
an, tandis que la valeur de la majorité des secteurs s'est améliorée
séquentiellement. Les valeurs de financement de nos secteurs cibles ont
également fondu sur les Bourses canadiennes au T1/09 par rapport au T1/08,
tandis que la plupart des secteurs ont progressé séquentiellement en regard
entre le T4/08 et le T1/09.

    
    Volumes de négociation par Bourse (en milliards d'actions)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                                   Variation
                                                                 par rapport
                                              T1 de    Variation    au T4 de
                      Avril   Mai  Juin  l'exercice  par rapport  l'exercice
                       2008  2008  2008        2009     au T1/08        2008
    -------------------------------------------------------------------------
    Bourse de Toronto   8,3   8,5   8,1        24,9         0,4 %     (2,4) %
    Bourse de
     croissance TSX     4,2   4,5   5,2        13,9         3,7 %      20,9 %
    AIM                15,1  12,7  11,4        39,2         7,7 %       2,9 %
    NASDAQ             18,5  18,0  20,3        56,8       (5,8) %      18,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Source : Statistiques de la Bourse de Toronto, statistiques de LSE AIM,
    Thomson One


    Valeur totale du financement par Bourse
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       Variation   Variation
                                                     par rapport par rapport
                                              T1 de     au T1 de    au T4 de
                      Avril   Mai  Juin  l'exercice   l'exercice  l'exercice
                       2008  2008  2008        2009         2008        2008
    -------------------------------------------------------------------------
    Bourse de Toronto
     et Bourse de
     croissance TSX (en
     milliards $ CA)    2,6   3,8   4,9        11,3       (37,3)%      9,5 %
    AIM (en milliards
     de livres
     sterling)          0,6   0,4   1,0         2,0       (71,4)%     81,8 %
    NASDAQ (en
     milliards $ US)    1,1   2,1   1,9         5,1       (67,5)%     75,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Source : Statistiques de la Bourse de Toronto, statistiques de LSE AIM,
    Equidesk


    Valeur du financement dans les secteurs d'activité pertinents sur l'AIM
    -------------------------------------------------------------------------
                                                        Variation   Variation
    (en millions de                                   par rapport par rapport
     livres sterling,                          T1 de     au T1 de    au T4 de
     sauf les        Avril    Mai   Juin  l'exercice   l'exercice  l'exercice
     pourcentages)    2008   2008   2008        2009         2008        2008
    -------------------------------------------------------------------------
    Pétrole et gaz   162,1   92,8   53,5       308,4      (17,9)%      22,2 %
    Mines            232,3   55,2  170,4       457,9      (48,7)%     117,6 %
    Biotechnologie    17,0   20,4    1,2        38,6      (42,6)%     181,8 %
    Médias             9,7    7,5    1,3        18,5      (97,3)%     (61,9)%
    Technologie       11,5    6,5  116,3       134,3      (54,5)%   1 205,0 %
                  -----------------------------------------------------------
    Total (pour
     tous les
     secteurs
     pertinents)     432,6  182,4  342,7       957,7      (58,6)%      78,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Source : Statistiques LSE AIM


    Valeur du financement dans les secteurs d'activité pertinents sur la
    Bourse de Toronto et la Bourse de croissance TSX
    -------------------------------------------------------------------------
                                                         Variation  Variation
                                                               par        par
    (en millions                                           rapport    rapport
     de $, sauf                                   T1 de   au T1 de   au T4 de
     les            Avril      Mai     Juin  l'exercice l'exercice l'exercice
     pourcentages)   2008     2008     2008        2009       2008       2008
    -------------------------------------------------------------------------
    Pétrole et gaz  699,8  1 568,1  1 070,7     3 338,6    (28,4)%    289,8 %
    Mines           250,3    212,1    915,6     1 378,0    (70,7)%    (68,0)%
    Biotechnologie   59,3     33,9     25,5       118,7    (69,9)%     12,2 %
    Médias            0,0      0,0      0,0         0,0   (100,0)%      0,0 %
    Technologie       3,6      5,2     52,2        61,0    (80,2)%     19,6 %
                  -----------------------------------------------------------
    Total (pour
     tous les
     secteurs
     pertinents)  1 013,0  1 819,3  2 064,0     4 896,3    (51,6)%     (7,9)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Source : FPInformart
    

    Activités de Canaccord

    Les activités de Canaccord Capital Inc. sont divisées en deux secteurs
d'affaires : Canaccord Adams (nos activités sur les marchés des capitaux) et
le groupe Services aux particuliers. Ensemble, ces activités offrent un vaste
éventail de services bancaires de placement complémentaires, de produits de
placement et de services de courtage aux institutions, aux sociétés et aux
particuliers clients de Canaccord. Le secteur administratif de Canaccord est
désigné sous le nom de Non sectoriel et autres.

    Canaccord Adams

    Canaccord Adams offre aux sociétés et aux institutions du marché
intermédiaire partout dans le monde une plateforme intégrée transparente pour
la recherche sur les actions, les ventes, la négociation et le financement de
sociétés, reposant sur des activités d'envergure au Canada, aux Etats-Unis et
au Royaume-Uni.
    
    -  Les analystes en recherche de Canaccord ont une connaissance
       approfondie de plus de 550 sociétés de petite à moyenne capitalisation
       dans huit secteurs cibles : mines et métaux, énergie, technologie,
       sciences de la vie, produits de consommation, immobilier, croissance
       industrielle et développement durable.
    -  Notre bureau de vente et de négociation exécute les opérations en
       temps voulu pour plus de 1 500 clients institutionnels partout dans
       le monde et fonctionne comme une équipe intégrée sur une plateforme
       commune.
    -  Grâce à notre effectif de plus de 100 spécialistes en financement de
       sociétés, Canaccord Adams fait bénéficier ses clients de sa
       connaissance approfondie du secteur, de sa vaste expérience des
       opérations sur actions et de ses services-conseils en fusions et
       acquisitions.
    

    Les produits de Canaccord Adams sont tirés des commissions et des
honoraires gagnés dans le cadre du financement de sociétés, des ventes
institutionnelles et des activités de négociation ainsi que des gains et
pertes nets de négociation provenant des activités de négociation à titre de
contrepartiste et des activités internationales de négociation.

    Services aux particuliers

    Chef de file parmi les courtiers en valeurs indépendants, le groupe
Services aux particuliers de Canaccord a assis sa réputation sur la qualité de
ses idées de placement. Nous sommes conscients que la complexité croissante de
la situation financière de nombreux clients nécessite les services d'équipes
de conseillers chevronnés qui peuvent proposer des solutions et des idées qui
répondent aux besoins des clients. Bon nombre de nos conseillers ont reçu une
formation pour l'obtention de titres professionnels liés au secteur, tels
qu'analyste financier agréé ou directeur des placements agréé. Nous continuons
d'offrir une formation continue à nos conseillers, afin de nous assurer que
les clients de Canaccord bénéficient de conseils en placement complets.
    Les produits tirés des Services aux particuliers proviennent des services
classiques de courtage à la commission, de la vente de produits et de services
tarifés, des intérêts liés aux clients et des honoraires et commissions gagnés
par les équipes de conseillers en financement de sociétés et en opérations
mettant en jeu du capital de risque de particuliers.

    Non sectoriel et autres

    Le secteur administratif, désigné sous le nom de Non sectoriel et autres,
englobe les services de courtage de correspondance, les services bancaires et
les autres intérêts, ainsi que les produits et les charges libellés en devises
qui ne sont pas précisément attribuables à Canaccord Adams ou aux Services aux
particuliers. Ce secteur comprend également les groupes de services
d'exploitation et de soutien de Canaccord, qui sont chargés des systèmes de
technologie de l'information de guichet et d'arrière-guichet, de la conformité
et de la gestion des risques, de l'exploitation, des finances et de toutes les
autres fonctions administratives.

    
    RESULTATS D'EXPLOITATION CONSOLIDES

    Sommaire des données du premier trimestre de 2009 et
    de l'exercice 2009(1)
    -------------------------------------------------------------------------
                                         Trois mois terminés    Augmentation
                                             les 30 juin        (diminution)
                                                                 par rapport
                                                                au trimestre
    (en milliers de $ CA, sauf les                             correspondant
     montants par action, le nombre                            de l'exercice
     d'employés et les pourcentages)        2008       2007        précédent
    -------------------------------------------------------------------------
    Canaccord Capital Inc.
      Produits
      Commissions                         71 996 $   85 775 $        (16,1)%
      Financement de sociétés             76 147    128 625          (40,8)%
      Négociation à titre
       de contrepartiste                   5 911      6 813          (13,2)%
      Intérêts                            12 329     16 310          (24,4)%
      Divers                               6 325      8 347          (24,2)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des produits                   172 708 $  245 870 $        (29,8)%
      Charges
      Rémunération au rendement           82 727 $  121 406 $        (31,9)%
      Charges de personnel                15 443     14 269            8,2 %
      Autres charges indirectes(2)        51 009     51 545           (1,0)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des charges                    149 179 $  187 220 $        (20,3)%
    Bénéfice avant impôts sur
     les bénéfices                        23 529     58 650          (59,9)%
    Bénéfice net                          16 459     39 029          (57,8)%
    Résultat par action ("RPA") - dilué     0,31       0,80          (61,3)%
    Rendement des capitaux propres
     moyens attribuables aux
     actionnaires ordinaires ("RCP")        15,7 %     41,2 %      (25,5)p.p.
    Valeur comptable par action à
     la fin de la période                   7,66       7,96           (3,8)%
    Nombre d'employés                      1 698      1 657            2,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les données sont considérées comme des mesures conformes aux PCGR,
        sauf le RCP, la valeur comptable par action et le nombre d'employés.
    (2) Désigne les frais de négociation, les frais liés aux locaux et au
        matériel, les frais liés aux communications et à la technologie, les
        intérêts, les frais d'administration, l'amortissement et les frais de
        développement.
    p.p. : point de pourcentage


    Répartition géographique des produits pour le premier trimestre de
    l'exercice 2009(1)
    -------------------------------------------------------------------------
                                         Trois mois terminés      Diminution
                                             les 30 juin         par rapport
                                                                au trimestre
                                                               correspondant
    (en milliers de $ CA, sauf                                 de l'exercice
     les pourcentages)                      2008       2007        précédent
    -------------------------------------------------------------------------
    Canada                               108 878 $  162 093 $        (32,8)%
    Royaume-Uni                           33 718     47 501          (29,0)%
    Etats-Unis                            25 641     26 422           (3,0)%
    Autres établissements étrangers        4 471      9 854          (54,6)%
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Pour obtenir une description de la répartition géographique des
        activités de Canaccord, se reporter à la section intitulée
        "Activités de Canaccord" à la page 12.
    

    Comparaison du premier trimestre de 2009 avec le premier trimestre
    de 2008

    Sur une base consolidée, les produits proviennent de cinq activités : les
commissions et les honoraires liés à l'activité de prise ferme et de gestion
du patrimoine de particuliers, le financement de sociétés, la négociation à
titre de contrepartiste, les intérêts et autres. Les produits pour la période
de trois mois terminée le 30 juin 2008 se sont élevés à 172,7 millions $, une
baisse de 29,8 %, ou 73,2 millions $, par rapport à la même période de
l'exercice précédent.
    Pour le premier trimestre de l'exercice 2009, les produits tirés des
commissions ont reculé de 13,8 millions $ en regard de la même période de
l'exercice 2008, pour s'établir à 72,0 millions $, surtout en raison des
commissions au titre des activités canadiennes, qui ont diminué de
15,5 millions $, ou 21,8 %, pour se fixer à 55,8 millions $ pour le trimestre
considéré. Cette diminution a été en partie contrebalancée par une
augmentation des commissions générées par les activités américaines et du
Royaume-Uni. Le T1/08 s'est avéré un trimestre record pour la Société et il
était difficile d'atteindre des résultats similaires au T1/09, étant donné la
volatilité qui prévaut sur le marché actuellement, qui s'est traduite par une
baisse des commissions générées par les activités canadiennes, par rapport au
T1/08.
    Les produits tirés du financement de sociétés se sont établis à
76,1 millions $, en baisse de 52,5 millions $, ou 40,8 %, en raison
essentiellement du ralentissement des activités sur les marchés boursiers du
Canada et du Royaume-Uni. Les produits découlant des activités de négociation
à titre de contrepartiste se sont chiffrées à 5,9 millions $, en baisse de
0,9 million $, ou 13,2 %, en raison du fléchissement des marchés. Les intérêts
créditeurs ont atteint 12,3 millions $, soit 4,0 millions $, ou 24,4 %, de
moins qu'au même trimestre de l'exercice précédent, en raison surtout de la
faiblesse relative des taux d'intérêt. Les produits divers ont diminué de
2,0 millions $, ou 24,2 %, du fait principalement de la baisse des gains de
change réalisés pour le trimestre considéré.
    Les produits du premier trimestre au Canada ont été de 108,9 millions $,
une diminution de 53,2 millions $, ou 32,8 %, par rapport à la même période de
l'exercice précédent. Nos activités ont souffert de l'affaiblissement des
marchés boursiers canadiens en comparaison du T1/08.
    Au Royaume-Uni, les produits ont atteint 33,7 millions $, une diminution
de 29,0 %, ou 13,8 millions $, par rapport à la même période de l'exercice
précédent. Les activités au Royaume-Uni ont connu un premier trimestre record
à l'exercice 2008, record qui n'a pas été égalé au cours de la période
considérée, en raison de la volatilité qui régnait sur les marchés des
capitaux. Les produits tirés des autres établissements étrangers ont totalisé
4,5 millions $, un recul de 5,4 millions $, ou 54,6 %, attribuable à la baisse
des produits tirés des activités de financement de sociétés.
    Aux Etats-Unis, les produits se sont chiffrés à 25,6 millions $, soit
0,8 million $, ou 3,0 %, de moins qu'au T1/08. En dépit de la conjoncture
difficile aux Etats-Unis, les activités américaines ont maintenu les produits
à un niveau correspondant à celui du T1/08.

    
    Pourcentage des charges par rapport aux produits
    -------------------------------------------------------------------------
                                         Trois mois terminés    Augmentation
                                             les 30 juin        (diminution)
                                                                 par rapport
                                                                     au même
                                                                trimestre de
                                                                  l'exercice
                                            2008       2007        précédent
    -------------------------------------------------------------------------
    Rémunération au rendement               47,9 %     49,4 %      (1,5)p.p.
    Charges de personnel                     8,9 %      5,8 %       3,1 p.p.
    Autres charges indirectes(1)            29,6 %     20,9 %       8,7 p.p.
                                        -------------------------------------
    Total                                   86,4 %     76,1 %      10,3 p.p.
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Désigne les frais de négociation, les frais liés aux locaux et au
        matériel, les frais liés aux communications et à la technologie,
        les intérêts, les frais d'administration, l'amortissement et les
        frais de développement.
    p.p. : point de pourcentage
    

    Comparaison du premier trimestre de 2009 avec le premier trimestre
    de 2008

    Pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2008, les charges ont
été de 149,2 millions $, une baisse de 20,3 %, ou 38,0 millions $, par rapport
au même trimestre de l'exercice précédent.
    La charge de rémunération au rendement s'est élevée à 82,7 millions $
pour le trimestre, une diminution de 31,9 %, ou 38,7 millions $, attribuable
au recul des produits ouvrant droit à la rémunération au rendement. La charge
de rémunération au rendement consolidée, exprimée en pourcentage du total des
produits, a été de 47,9 %, en baisse de 1,5 point de pourcentage.
    Pour le premier trimestre de l'exercice 2009, les charges de personnel
ont totalisé 15,4 millions $, une augmentation de 8,2 % en regard de la même
période de l'exercice 2008. Cette progression a été attribuable à l'ajout de
41 employés à l'échelle de l'entreprise.
    La charge de rémunération totale (rémunération au rendement et salaires),
en pourcentage des produits consolidés du T1/09, a atteint 56,8 %, soit
1,6 point de pourcentage de plus que le pourcentage de 55,2 % du T1/08.

    
    Autres charges indirectes
    -------------------------------------------------------------------------
                                         Trois mois terminés    Augmentation
                                             les 30 juin        (diminution)
                                                                 par rapport
                                                                     au même
                                                                trimestre de
    (en milliers de $ CA, sauf                                    l'exercice
     les pourcentages)                      2008       2007        précédent
    -------------------------------------------------------------------------
    Frais de négociation                   6 321 $    6 958 $         (9,2)%
    Locaux et matériel                     5 785      5 259           10,0 %
    Communications et technologie          6 163      5 739            7,4 %
    Intérêts                               3 959      6 168          (35,8)%
    Frais d'administration                19 277     18 271            5,5 %
    Amortissement                          2 042      1 977            3,3 %
    Frais de développement                 7 462      7 173            4,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des autres charges indirectes   51 009 $   51 545 $         (1,0)%
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Comparaison du premier trimestre de 2009 avec le premier trimestre
    de 2008

    Les autres charges indirectes ont reculé de 1,0 %, ou 0,5 million $, pour
se fixer à 51,0 millions $ au premier trimestre de l'exercice 2009. La
diminution de l'ensemble des autres charges indirectes découle de la baisse de
0,6 million $, ou 9,2 %, des frais de négociation, parallèlement au recul des
commissions. Les intérêts créditeurs ont également reculé de 35,8 %, ou
2,2 millions $, du fait de taux d'intérêt plus faibles au cours du trimestre
considéré qu'au T1/08.
    Les frais d'administration ont progressé de 5,5 %, ou 1,0 million $.
Cette montée pour le T1/09 a été attribuable à des honoraires de
services-conseils non récurrents pour la mise à niveau de l'infrastructure
interne.
    Le bénéfice net du T1/09 s'est chiffré à 16,5 millions $, soit 57,8 %, ou
22,6 millions $, de moins qu'à la même période de l'exercice précédent. Le RPA
dilué a été de 0,31 $, en baisse de 0,49 $, ou 61,3 %. Pour le T1/09, le RCP a
atteint 15,7 % comparativement à 41,2 % pour le même trimestre de l'exercice
2008. Cette baisse du RPA a découlé en grande partie du recul du bénéfice net
et de l'émission de 6 733 250 actions ordinaires dans le cadre du financement
par action en mai 2008. La valeur comptable par action diluée pour le T1/09 a
perdu 3,8 %, pour passer à 7,66 $.
    Les impôts sur les bénéfices se sont établis à 7,1 millions $ pour le
trimestre, compte tenu d'un taux d'imposition effectif de 30,0 %, en baisse de
3,5 points de pourcentage, par rapport au taux de 33,5 % du trimestre
correspondant de l'exercice précédent. La baisse du taux d'imposition effectif
reflète la réduction du taux d'imposition fédéral au Canada, qui est passé de
22,1 % à 19,0 %, et au Royaume-Uni, où le taux de 30,0 % a été réduit à
28,0 %.

    
    FAITS SAILLANTS DE L'EXPLOITATION

    Canaccord Adams(1)
    -------------------------------------------------------------------------
                                          Trois mois terminés   Augmentation
                                              les 30 juin       (diminution)
                                                                 par rapport
                                                                au trimestre
                                                               correspondant
    (en milliers de $ CA, sauf le nombre                       de l'exercice
     d'employés et les pourcentages)        2008       2007        précédent
    -------------------------------------------------------------------------
    Canaccord Adams
    Produits                             104 793 $  155 023 $        (32,4)%
    Charges
    Rémunération au rendement             52 529 $   76 203 $        (31,1)%
    Charges de personnel                   4 223      4 019            5,1 %
    Autres charges indirectes             28 268     26 127            8,2 %
                                        -------------------------------------
    Total des charges                     85 020    106 349          (20,1)%
    Bénéfice avant impôts sur
     les bénéfices(2)                     19 773     48 674          (59,4)%
    Nombre d'employés                        545        534            2,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les données sont considérées comme étant conformes aux PCGR, sauf
        le nombre d'employés.
    (2) Le bénéfice avant impôts sur les bénéfices ne tient pas compte des
        autres charges indirectes qui sont comprises dans les charges du
        secteur Non sectoriel et autres.
    

    Les produits de Canaccord Adams sont tirés des commissions et des
honoraires gagnés dans le cadre du financement de sociétés, des ventes
institutionnelles et des activités de négociation, ainsi que des gains et
pertes nets de négociation provenant des activités de négociation à titre de
contrepartiste et des activités internationales de négociation.

    Comparaison du premier trimestre de 2009 avec le premier trimestre
    de 2008

    Au T1/09, Canaccord Adams a inscrit des produits de 104,8 millions $,
soit 32,4 %, ou 50,2 millions $, de moins qu'à la même période de l'exercice
précédent, en raison de la faiblesse des marchés des capitaux mondiaux à
l'échelle de toutes les régions.

    Produits tirés des activités au Canada

    Au Canada, Canaccord Adams a généré des produits de 42,0 millions $ au
T1/09, en baisse de 41,9 %, ou 30,4 millions $, par rapport au T1/08. La
diminution des produits dans cette région géographique a été en grande partie
attribuable à la perte de vitesse de l'activité de financement sur le marché
des actions canadiennes au T1/09. Les produits canadiens de Canaccord Adams de
42,0 millions $ correspondent à 40,1 % (46,7 % au T1/08) du total des produits
de Canaccord Adams.

    Produits tirés des activités au Royaume-Uni

    Les activités de Canaccord Adams Limited au Royaume-Uni comprennent les
ventes institutionnelles et la négociation, le financement de sociétés et la
recherche. Les produits de cette entreprise ont totalisé 33,7 millions $, en
baisse de 13,8 millions $, ou 29,0 %, comparativement à la même période de
l'exercice précédent, en raison du ralentissement de l'activité du marché au
cours du trimestre. Les produits de 33,7 millions $ générés au Royaume-Uni
correspondent à 32,2 % (30,6 % au T1/08) du total des produits de Canaccord
Adams.

    Produits tirés des activités aux Etats-Unis

    Les activités aux Etats-Unis rendent compte des activités de Canaccord
Adams Inc. sur les marchés des capitaux américains. Au premier trimestre de
2009, les produits générés par Canaccord Adams aux Etats-Unis se sont élevés à
24,6 millions $ (25,3 millions $ au T1/08), soit 23,4 % (16,3 % au T1/08) du
total des produits de Canaccord Adams. Les produits tirés des activités
américaines sont demeurés stables en dépit de la conjoncture de marché
difficile aux Etats-Unis, grâce aux services-conseils en fusions et
acquisitions fournis, à l'expansion de la couverture de la région et à
l'amélioration de notre plateforme de négociation d'actions.

    Produits générés par les autres établissements étrangers

    Les produits attribuables aux autres établissements étrangers ont été
générés en grande partie par l'activité de financement de sociétés. Au T1/09,
les produits ont atteint 4,5 millions $ (9,9 millions $ au T1/08), soit 4,3 %
(6,4 % au T1/08) du total des produits de Canaccord Adams. La baisse des
produits a principalement découlé de la diminution des opérations de
financement de sociétés.

    Charges

    Les charges du T1/09 ont été de 85,0 millions $, en baisse de
21,3 millions $, ou 20,1 %. Cette diminution était essentiellement imputable à
la baisse de la rémunération au rendement de 23,7 millions $, ou 31,1 %, du
fait du recul des produits ouvrant droit à la rémunération au rendement au
cours du trimestre. Les charges de personnel du trimestre ont progressé de
0,2 million $, ou 5,1 %, en raison de l'augmentation du nombre d'employés. La
charge de rémunération totale en pourcentage des produits du trimestre a
atteint 54,2 %, soit 2,5 points de pourcentage de plus que le pourcentage de
51,7 % du T1/08.
    La baisse de la charge de rémunération au rendement a été neutralisée par
la montée de 0,6 million $, ou 32,9 %, des honoraires professionnels qui a
découlé des coûts plus élevés engagés pour la mise à niveau de
l'infrastructure interne.
    Le bénéfice avant impôts sur les bénéfices pour le trimestre a été de
19,8 millions $, en baisse de 28,9 millions $, ou 59,4 %, en regard du même
trimestre de l'exercice précédent. La diminution du bénéfice avant impôts sur
les bénéfices a essentiellement découlé de la baisse des produits
susmentionnée.

    
    Services aux particuliers(1)
    -------------------------------------------------------------------------
                                          Trois mois terminés   Augmentation
                                              les 30 juin       (diminution)
    (en milliers de $ CA, sauf les ASG                           par rapport
     et les ASA, qui sont en millions                           au trimestre
     de $ CA, le nombre d'employés et                          correspondant
     d'équipes de conseillers et                               de l'exercice
     les pourcentages)                      2008       2007        précédent
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits                              57 853 $   76 083 $        (24,0)%
    Charges
      Rémunération au rendement           26 950 $   37 680 $        (28,5)%
      Charges de personnel                 3 781      4 049           (6,6)%
      Autres charges indirectes           13 952     15 419           (9,5)%
                                        -------------------------------------
    Total des charges                     44 683 $   57 148 $        (21,8)%
    Bénéfice avant impôts sur
     les bénéfices(2)                     13 170     18 935          (30,4)%
    Actif sous gestion ("ASG")               747        815           (8,3)%
    Actif sous administration ("ASA")     14 695     15 701           (6,4)%
    Nombre d'équipes de conseillers          354        373           (5,1)%
    Nombre d'employés                        760        757            0,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les données sont considérées comme étant conformes aux PCGR, à
        l'exception des ASG, des ASA, du nombre d'équipes de conseillers et
        du nombre d'employés.
    (2) Le bénéfice avant impôts sur les bénéfices ne tient pas compte des
        autres charges indirectes qui sont comprises dans les charges du
        secteur Non sectoriel et autres.
    

    Les produits tirés des Services aux particuliers proviennent des services
classiques de courtage à la commission, de la vente de produits et de services
tarifés, des intérêts liés aux clients et des honoraires et commissions gagnés
par les équipes de conseillers en financement de sociétés et en opérations
mettant en jeu du capital de risque de particuliers.

    Comparaison du premier trimestre de 2009 avec le premier trimestre
    de 2008

    Les Services aux particuliers ont inscrit des produits de
57,9 millions $, soit 18,2 millions $, ou 24,0 % de moins qu'au T1/08, en
raison du ralentissement de l'activité de négociation attribuable à la
volatilité du marché. Les ASA ont diminué de 6,4 %, ou 1,0 milliard $, en
comparaison du T1/08, pour s'établir à 14,7 milliards $, du fait des valeurs
marchandes plus basses. Les ASG ont reculé de 8,3 % sur un an. A la fin du
premier trimestre de l'exercice 2009, l'effectif comptait 354 équipes de
conseillers, soit 19 de moins qu'au premier trimestre de l'exercice précédent.
Les honoraires gagnés par Canaccord représentaient 15,7 % du total des
honoraires des Services aux particuliers pour le T1/09, contre 12,0 % au
T1/08.
    Les charges du T1/09 ont été de 44,7 millions $, en baisse de
12,5 millions $, ou 21,8 %. Pour le trimestre considéré, c'est la charge de
rémunération au rendement qui a connu la plus importante baisse, soit 28,5 %,
ou 10,7 millions $. Cette diminution correspondait à la baisse des produits au
cours de la période. De plus, les intérêts créditeurs ont reculé de 42,4 %, ou
2,1 millions, du fait de taux d'intérêt plus faibles. Ce recul a été
partiellement neutralisé par l'accroissement des frais d'administration de
33,5 %, ou 1,0 million $, qui était lié à l'augmentation des honoraires
professionnels de 0,6 million $.
    Le bénéfice avant impôts sur les bénéfices pour le trimestre a été de
13,2 millions $, en baisse de 30,4 % en regard de la même période de
l'exercice précédent. Cette baisse a découlé du fait que les produits ont été
moins élevés au T1/09 qu'au T1/08, comme il a été mentionné ci-dessus.

    
    Non sectoriel et autres(1)
    -------------------------------------------------------------------------
                                          Trois mois terminés   Augmentation
                                              les 30 juin       (diminution)
                                                                 par rapport
                                                                au trimestre
                                                               correspondant
    (en milliers de $ CA, sauf le nombre                       de l'exercice
     d'employés et les pourcentages)        2008       2007        précédent
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits                              10 062 $   14 764 $        (31,8)%
    Charges
      Rémunération au rendement            3 248 $    7 523 $        (56,8)%
      Charges de personnel                 7 439      6 201           20,0 %
      Autres charges indirectes            8 789      9 999          (12,1)%
                                        -------------------------------------
    Total des charges                     19 476 $   23 723 $        (17,9)%
    Perte avant impôts sur les bénéfices  (9 414)    (8 959)           5,1 %
    Nombre d'employés                        393        366            7,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les données sont considérées comme étant conformes aux PCGR, sauf
        le nombre d'employés.
    

    Le secteur administratif de Canaccord, désigné sous le nom de Non
sectoriel et autres, englobe les services de courtage de correspondance, les
services bancaires et les autres intérêts, ainsi que les produits et les
charges libellés en devises qui ne sont pas précisément attribuables à
Canaccord Adams ou aux Services aux particuliers. Ce secteur comprend
également les groupes de services d'exploitation et de soutien de Canaccord,
qui sont chargés des systèmes de technologie de l'information de guichet et
d'arrière-guichet, de la conformité et de la gestion des risques, de
l'exploitation, des finances et de toutes les autres fonctions
administratives.

    Comparaison du premier trimestre de 2009 avec le premier trimestre
    de 2008

    Les produits pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2008 se
sont élevés à 10,1 millions $, une baisse de 31,8 %, ou 4,7 millions $, par
rapport à la même période de l'exercice précédent. Cette variation a en partie
découlé de la diminution des gains de change par rapport au trimestre
correspondant de l'exercice précédent. Ces gains ont baissé de 1,5 million $,
ou 32,9 %, au cours du trimestre, pour passer à 3,1 millions $. Les intérêts
créditeurs ont également baissé de 2,5 millions $, ou 33,4 %, en regard de la
même période de l'exercice 2008. Ce recul a été imputable aux taux d'intérêt
plus faibles pour le trimestre considéré en comparaison du trimestre
correspondant de l'exercice précédent.
    Les charges du T1/09 ont été de 19,5 millions $, en baisse de
4,2 millions $, ou 17,9 %. La baisse la plus importante a été enregistrée à
l'égard de la rémunération au rendement, qui a reculé de 56,8 %, ou
4,3 millions $, en raison de la rentabilité moindre du groupe de sociétés.
Cette baisse a été contrebalancée par l'augmentation de 1,2 million $, ou
20,0 %, des charges de personnel au cours du trimestre, du fait de l'embauche
par le segment Non sectoriel et autres des activités canadiennes de 27
employés de plus qu'à la même période de l'exercice précédent. La plupart des
nouveaux employés ont été recrutés pour améliorer nos services d'exploitation
et de soutien. Les autres charges indirectes ont chuté de 12,1 %, ou
1,2 million $, en raison surtout du recouvrement des taxes à la consommation
au cours du trimestre.
    Dans l'ensemble, la perte avant impôts sur les bénéfices s'est chiffrée à
9,4 millions $ pour le trimestre considéré, soit 5,1 %, ou 0,5 million $, de
plus qu'au même trimestre de l'exercice précédent.

    SITUATION FINANCIERE

    Certains postes du bilan ont enregistré les variations suivantes :

    Actif

    La trésorerie et les équivalents de trésorerie ont atteint 555,0 millions
$ au 30 juin 2008, contre 435,6 millions $ au 31 mars 2008. Pour de plus
amples renseignements, se reporter à la section "Situation de trésorerie et
sources de financement" ci-après.
    La valeur des titres détenus a atteint 117,0 millions $ en comparaison de
92,8 millions $ au 31 mars 2008.
    Les débiteurs ont totalisé 1,5 milliard $, contre 1,4 milliard $ au
31 mars 2008. La variation découlait principalement de l'accroissement des
montants à recevoir des clients.
    Les autres actifs ont été moins élevés de 10,6 millions $ qu'au 31 mars
2008, du fait surtout de la diminution des impôts futurs, qui a été
partiellement contrebalancée par l'augmentation des impôts sur les bénéfices à
recevoir.

    Passif

    Les découverts bancaires et les emprunts remboursables à vue utilisés par
Canaccord peuvent varier considérablement d'un jour à l'autre puisqu'ils sont
directement liés aux opérations sur titres. Le 30 juin 2008, la dette bancaire
de la Société s'établissait à néant, en comparaison de 15,0 millions $ le
31 mars 2008.
    Les créditeurs se sont élevés à 1,8 milliard $, contre 1,7 milliard $ au
31 mars 2008, une hausse de 0,1 milliard $ attribuable surtout à
l'augmentation des montants à payer aux courtiers en valeurs mobilières.
    Les autres passifs se sont accrus de 18,5 millions $ en comparaison du
31 mars 2008, en raison de l'augmentation des titres négociables vendus à
découvert.

    ARRANGEMENTS HORS BILAN

    Au 30 juin 2008, Canaccord disposait de facilités de crédit auprès de
banques au Canada, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni pour un total de
492,5 millions $. Ces facilités de crédit, consistant en emprunts
remboursables à vue, en lettres de crédit et en facilités de découvert d'un
jour, sont garanties, quand elles sont utilisées, par des titres non réglés ou
des titres détenus par la Société. Une filiale de la Société a également
obtenu des lettres de crédit de soutien irrévocables d'une institution
financière d'un total de 2,3 millions $ (2,3 millions $ US) à titre de
garantie de location pour ses locaux loués à Boston, à New York et à San
Francisco. Au 30 juin 2008, aucun solde n'était impayé en vertu de ces lettres
de crédit de soutien.
    Dans le cadre du programme de secours de Canaccord, la Société a obtenu
deux lettres de crédit en avril 2008 afin de faciliter le financement du
programme de secours. Sous réserve de certaines modalités, des prélèvements
seront effectués sur les lettres de crédit à la conclusion fructueuse du
programme de secours de Canaccord.

    SITUATION DE TRESORERIE ET 

SOURCES DE FINANCEMENT La structure de capital de Canaccord englobe le capital social, les bénéfices non répartis et le cumul des autres éléments du résultat étendu. La trésorerie et les équivalents de trésorerie, déduction faite des emprunts remboursables à vue, ont connu une hausse de 134,4 millions $, pour passer de 420,6 millions $ au 31 mars 2008 à 555,0 millions $ au 30 juin 2008. Au cours du trimestre terminé le 30 juin 2008, les activités de financement ont généré des fonds totalisant 65,8 millions $, en raison surtout de l'émission d'actions ordinaires dans le cadre d'un financement par action en mai 2008. Les activités d'investissement ont utilisé des fonds d'un montant de 0,7 million $ pour l'acquisition de matériel et pour les améliorations locatives. Les activités d'exploitation ont généré des fonds d'un montant de 70,2 millions $, ces rentrées de fonds étant attribuables à l'augmentation, montant net, des éléments hors caisse du fonds de roulement, du bénéfice net et des éléments sans incidence sur la trésorerie. Une diminution de la trésorerie de 1,0 million $ a été attribuée à l'incidence du change sur les soldes de trésorerie. Au total, la trésorerie, montant net, a progressé de 134,4 millions $, en comparaison du 31 mars 2008. Cette progression est grandement attribuable aux flux de trésorerie d'exploitation et au financement par action au cours du premier trimestre de l'exercice 2009. Les activités de Canaccord nécessitent des capitaux aux fins de l'exploitation et de la réglementation. Les actifs à court terme figurant au bilan de Canaccord sont très liquides. La plupart des positions dans des titres détenus sont facilement négociables, et sont comptabilisées à leur valeur marchande. La juste valeur marchande de ces titres fluctue chaque jour, car des facteurs comme des changements dans les conditions du marché, la conjoncture économique et les perspectives pour les investisseurs influent sur les prix du marché. Les débiteurs sont garantis par des titres facilement négociables et font l'objet d'un examen quotidien pour déceler toute baisse de valeur et déterminer leur recouvrabilité. Les montants à recevoir des courtiers et des agents et à payer à ceux-ci ont trait à : des opérations ouvertes à court terme, qui se règlent généralement dans le cycle normal de règlement de trois jours, des titres garantis qui sont empruntés ou prêtés dans le cadre d'opérations qui peuvent être conclues sur demande en quelques jours, et des soldes pour le compte des remisiers qui représentent les soldes nets liés aux comptes clients. Canaccord s'engage à verser des loyers minimums pour des locaux et du matériel au cours des cinq prochains exercices. Le tableau ci-après présente le sommaire des montants approximatifs des obligations contractuelles à long terme consolidées de Canaccord au 30 juin 2008. ------------------------------------------------------------------------- Obligations contractuelles, calendrier des échéances par période Exercices Exercices Exercice 2011 - 2013 - Par la (en milliers de $ CA) Total 2010 2012 2014 suite ------------------------------------------------------------------------- Contrats de location- exploitation relatifs aux locaux et au matériel 138 681 22 023 36 208 31 196 49 254 ------------------------------------------------------------------------- DONNEES SUR LES ACTIONS EN CIRCULATION ------------------------------------------------------------------------- Nombre d'actions en circulation aux 30 juin ------------------------------------------------------------------------- 2008 2007 ------------------------------------------------------------------------- Actions émises, compte non tenu des actions dont les droits ne sont pas acquis(1) 50 068 905 45 183 714 Nombre d'actions émises et en circulation(2) 54 590 583 47 864 234 Nombre d'actions émises et en circulation - dilué(3) 57 465 952 48 872 327 Nombre moyen d'actions en circulation - de base 47 518 618 45 170 532 Nombre moyen d'actions en circulation - dilué 52 720 457 48 859 145 ------------------------------------------------------------------------- (1) Exclut 2 895 551 actions en circulation dont les droits ne sont pas acquis relativement aux prêts destinés à l'achat d'actions en vertu des programmes de recrutement et de maintien en poste, 1 576 127 actions dont les droits ne sont pas acquis par la fiducie pour les avantages sociaux des employés dans le cadre du RILT et 50 000 actions ordinaires autodétenues. (2) Inclut 2 895 551 actions en circulation dont les droits ne sont pas acquis relativement aux prêts destinés à l'achat d'actions en vertu des programmes de recrutement et de maintien en poste, 1 576 127 actions dont les droits ne sont pas acquis par la fiducie pour les avantages sociaux des employés dans le cadre du RILT et 50 000 actions ordinaires autodétenues. (3) Inclut des engagements à l'égard de l'émission de 2 875 369 actions. Au 30 juin 2008, Canaccord avait 54 590 583 actions ordinaires émises et en circulation, soit 6 726 349 actions ordinaires de plus qu'au 30 juin 2007, en raison de l'incidence, montant net, de l'émission d'actions dans le cadre du financement par action de mai 2008, ainsi que dans le cadre du régime de rémunération à base d'actions et de l'annulation d'actions. Le 2 mai 2008, la Société a conclu un financement entièrement souscrit de 5 855 000 actions ordinaires à un prix de 10,25 $ l'action pour un produit brut total de 60,0 millions $. Le 22 mai 2008, les preneurs fermes ont exercé une option pour attribution excédentaire relative au financement en vue de l'achat d'un nombre additionnel de 878 250 actions ordinaires à un prix de 10,25 $ l'action pour un produit brut de 9,0 millions $. Le produit net du placement servira au développement des affaires et aux fins générales de l'entreprise. La Société a renouvelé son OPR dans le cours normal des affaires en décembre 2007 et a le droit d'acquérir, à compter du 31 décembre 2007 jusqu'au 30 décembre 2008, jusqu'à 2 391 753 de ses actions, qui représentaient 5 % de ses actions en circulation au 21 décembre 2007. Au cours du trimestre considéré, 50 000 actions ont été acquises dans le cadre de l'OPR dans le cours normal des affaires et ont été annulées par la suite en juillet 2008. La fiducie pour les avantages sociaux des employés a acquis un total de 468 529 actions pour le régime d'intéressement à long terme ("RILT") entre le 21 décembre 2007 et le 30 juin 2008, ce qui a réduit le nombre d'actions admissibles à l'OPR dans le cours normal des affaires. Au 30 juin 2008, le nombre d'actions pouvant être achetées en vertu de l'OPR dans le cours normal des affaires était de 1 873 224 actions. En juillet 2008, la Société a fait l'acquisition de 50 000 actions ordinaires supplémentaires aux fins d'annulation, dans le cadre de l'OPR dans le cours normal des affaires. Au total, la Société avait 54 490 583 actions ordinaires émises et en circulation en date du 8 août 2008. REMUNERATION A BASE D'ACTIONS Adams Harkness Dans le cadre de l'acquisition d'Adams Harkness Financial Group Inc. ("Adams Harkness"), un programme de maintien en poste a été créé. Le 3 janvier 2006, Canaccord a réalisé l'acquisition d'Adams Harkness (qui porte désormais le nom de Canaccord Adams Inc.), une entreprise privée de courtage de valeurs pour investisseurs institutionnels, dont le siège social est à Boston, au Massachusetts. Un programme de maintien en poste a été établi, qui prévoit l'émission d'un maximum de 1 118 952 actions ordinaires à l'issue d'une période d'acquisition des droits de trois ans. Le nombre total d'actions dont les droits seront acquis est également fondé sur les produits réalisés par Canaccord Adams Inc. après la date d'acquisition. Le paiement lié au maintien en poste est comptabilisé progressivement dans les frais de développement à mesure que les niveaux de produits ouvrant droit aux actions sont atteints au cours de la période d'acquisition des droits, et le nombre correspondant d'actions de maintien en poste est inclus dans le nombre dilué moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation. Compte tenu des déchéances des droits, le nombre d'actions visées par le programme de maintien en poste s'élève à 774 768 actions. Options sur actions Le 16 mai 2007 et le 14 juin 2008, la Société a attribué des options sur actions à cinq administrateurs indépendants, donnant à chacun la possibilité d'acheter jusqu'à concurrence de 50 000 actions ordinaires de la Société. Les droits rattachés aux options sur actions s'acquièrent sur une période de quatre ans et viennent à échéance sept ans après la date d'attribution. Le prix d'exercice moyen pondéré des options sur actions est de 16,31 $. Régime d'intéressement à long terme En vertu du RILT, les unités d'actions temporairement incessibles dont les droits s'acquièrent sur trois ans sont attribuées aux participants admissibles. Pour les employés du Canada, une fiducie pour les avantages sociaux des employés (la "fiducie") a été constituée et : a) la Société y versera des fonds qu'un fiduciaire utilisera pour acheter sur le marché libre des actions ordinaires de la Société qu'il détiendra en fiducie jusqu'à l'acquisition des droits rattachés aux unités d'actions temporairement incessibles; ou b) la Société émettra des actions ordinaires à même le capital autorisé aux participants à la suite de l'acquisition des droits rattachés aux unités d'actions temporairement incessibles. Pour les employés des Etats-Unis et du Royaume-Uni, au moment de chaque attribution d'unité d'action temporairement incessible, la Société attribuera des actions ordinaires qu'elle émettra à même le capital autorisé au moment de l'acquisition des droits s'y rattachant pour chaque participant. Les actions émises dans le cadre du RILT seront généralement contrebalancées par les achats effectués dans le cadre de l'OPR dans le cours normal des affaires. CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX Canaccord est membre du International Financial Centre Vancouver qui fournit certains avantages financiers et fiscaux en vertu de la International Financial Business (Tax Refund) Act de la Colombie-Britannique et de la Loi sur les centres financiers internationaux du Québec. Ainsi, le taux d'imposition global de Canaccord est inférieur à celui qui s'appliquerait autrement. CHANGE Canaccord gère son risque de change en couvrant périodiquement ses règlements en devises en attente. Les gains et les pertes réalisés et latents ayant trait à ces opérations sont constatés dans les résultats au cours de l'exercice. Le 30 juin 2008, les contrats à terme en cours visant la vente des dollars américains avaient un notionnel de 18,0 millions $ US, en baisse par rapport à 19,3 millions $ US au même trimestre l'an dernier. Les contrats à terme en cours visant l'achat des dollars américains avaient un notionnel de 13,3 millions $ US, en baisse par rapport à 18,8 millions $ US au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La juste valeur de ces contrats était minime. Certaines des opérations de Canaccord à Londres, en Angleterre, sont libellées en livres sterling; toutefois, tout risque de change à l'égard de ces opérations est généralement limité, étant donné que les règlements en attente des deux côtés de l'opération sont habituellement libellés en livres sterling. OPERATIONS ENTRE PARTIES LIEES Les opérations sur titres effectuées pour le compte d'employés, de dirigeants et d'administrateurs de Canaccord sont menées selon les mêmes modalités que celles utilisées pour le compte de tous les clients. Les produits tirés des commissions sur le total de ces opérations ne sont pas importants par rapport à ceux provenant de l'ensemble des activités de Canaccord. ESTIMATIONS COMPTABLES CRITIQUES La présente section est un sommaire des estimations comptables critiques de Canaccord. Les conventions comptables de Canaccord sont conformes aux PCGR du Canada et sont présentées à la note 1 afférente aux états financiers consolidés annuels vérifiés. Les conventions comptables décrites ci-dessous requièrent des estimations et des hypothèses qui influent sur les montants des actifs, des passifs, des produits et des charges comptabilisés aux états financiers. En raison de leur nature, les estimations nécessitent l'exercice du jugement fondé sur l'information disponible. Les résultats ou montants réels pourraient différer des estimations, et cette différence pourrait avoir une incidence importante sur les états financiers. Constatation des produits et évaluation des titres Les titres détenus et vendus à découvert, y compris les bons de souscription d'actions et les options d'achat d'actions, sont classés comme étant détenus à des fins de transaction conformément aux recommandations du chapitre 3855, "Instruments financiers - comptabilisation et évaluation", du Manuel de l'Institut Canadien des Comptables Agréés ("ICCA"), et sont comptabilisés à la juste valeur, les gains et les pertes latents étant constatés dans le bénéfice net. En ce qui a trait aux titres cotés, la juste valeur est déterminée selon les prix du marché obtenus de sources indépendantes, comme les cours du marché ou les prix de courtiers. Des ajustements sont apportés aux prix du marché au titre de la liquidité compte tenu de l'importance de la position, des périodes de détention et d'autres restrictions de revente, le cas échéant. Les placements dans des titres non cotés ou non liquides classés comme détenus à des fins de transaction sont évalués à la juste valeur calculée selon un modèle d'évaluation. L'estimation des facteurs qui peuvent influer sur la valeur et l'estimation des valeurs en général comporte inévitablement un degré d'incertitude et d'imprécision. L'importance des écarts entre les estimations et les résultats réels aura une incidence sur le montant des produits ou des pertes comptabilisés pour une position particulière au cours d'une période donnée. Comme le portefeuille de titres de Canaccord se compose principalement de titres cotés, et étant donné nos procédures d'obtention de cours du marché auprès de sources indépendantes, la validation des estimations au moyen du règlement réel d'opérations et l'application uniforme de notre stratégie d'une période à l'autre, nous croyons que les estimations des justes valeurs comptabilisées sont raisonnables. Papier commercial adossé à des actifs ("PCAA") Une grande incertitude entoure l'estimation du montant et de l'échéance des flux de trésorerie du PCAA détenu par la Société. La Société estime la juste valeur du PCAA qu'elle détient en actualisant les flux de trésorerie futurs prévus selon une approche fondée sur des pondérations probabilistiques et selon les meilleures données disponibles. Etant donné que la juste valeur du PCAA est basée sur l'évaluation par la Société des conditions actuelles, les montants présentés peuvent varier considérablement dans les périodes subséquentes. Pour de plus amples renseignements, se reporter à la note 7 afférente aux états financiers consolidés annuels vérifiés. Provisions Canaccord comptabilise des provisions pour les litiges en cours ou en attente et pour les créances douteuses liées aux débiteurs, aux prêts, aux avances et autres créances. Les provisions relatives aux litiges sont établies selon le jugement de la direction en consultation avec le conseiller juridique, en tenant compte de divers facteurs comme le montant de la réclamation, la possibilité de méfaits de la part d'un employé de Canaccord et les antécédents. Habituellement, les débiteurs sont garantis par des titres et, en conséquence, toute réduction de valeur est en général évaluée après avoir tenu compte de la valeur marchande de la garantie. Les provisions relatives à d'autres créances douteuses sont habituellement fondées sur l'évaluation par la direction de la probabilité du recouvrement et du montant recouvrable. Les provisions sont aussi comptabilisées à l'aide de facteurs d'actualisation relativement à la participation d'un consortium. Impôts Pour établir les montants des passifs d'impôts, la direction doit formuler des estimations et exercer son jugement en ce qui a trait au résultat final de la production des déclarations de revenus et des cotisations. Les résultats réels pourraient différer de ces estimations. Canaccord exerce ses activités dans différents pays de domiciliation fiscale et y est assujettie à l'impôt. La production des déclarations de revenus peut comporter des questions complexes dont le règlement peut nécessiter beaucoup de temps s'il y a un différend ou un redressement par les administrations fiscales. Canaccord croit que des provisions pour impôts sur les bénéfices adéquates ont été comptabilisées pour tous les exercices. Ecart d'acquisition et autres actifs incorporels Dans le cadre des acquisitions d'Adams Harkness et d'Enermarket, Canaccord a acquis des écarts d'acquisition et d'autres actifs incorporels. L'écart d'acquisition est l'excédent du coût des sociétés acquises sur la juste valeur de leurs actifs nets, y compris les autres actifs incorporels, à la date d'acquisition. Pour l'identification et l'évaluation des autres actifs incorporels, la direction a utilisé des estimations et formulé des hypothèses. L'écart d'acquisition fait l'objet d'un test de dépréciation au moins une fois l'an, ou chaque fois qu'une perte de valeur éventuelle peut survenir par suite d'un événement ou d'un changement de situation, afin d'assurer que la juste valeur de l'unité d'exploitation à laquelle l'écart d'acquisition a été attribué est supérieure ou au moins égale à sa valeur comptable. La juste valeur sera calculée en utilisant des modèles d'évaluation qui tiennent compte de facteurs comme le bénéfice projeté, les multiples cours-bénéfice, les taux d'actualisation, d'autres informations externes disponibles et des éléments comparables des marchés. Pour calculer la juste valeur, la direction doit poser des jugements touchant le choix des modèles d'évaluation ainsi que les hypothèses et les estimations à utiliser dans ces modèles et les calculs de valeurs. Ces jugements influent sur le calcul de la juste valeur et toute charge pour dépréciation qui peut en découler. Les autres actifs incorporels sont amortis sur leur durée de vie utile estimative et font l'objet d'un test de dépréciation régulièrement ou chaque fois qu'une dépréciation éventuelle peut survenir par suite d'un événement ou d'un changement de situation. La direction doit exercer son jugement et utiliser des estimations et des hypothèses pour établir la durée de vie utile estimative des autres actifs incorporels et les calculs de valeur sur une base régulière. Consolidation des entités à détenteurs de droits variables La Société consolide les entités à détenteurs de droits variables ("EDDV") conformément aux directives de la note d'orientation concernant la comptabilité 15 ("NOC-15"), Consolidation des entités à détenteurs de droits variables, de l'ICCA. Selon la OC-15 une EDDV s'entend d'une entité dont les investissements en instruments de capitaux propres à risque ne sont pas suffisants pour lui permettre de financer ses activités sans un soutien financier subordonné additionnel ou dont les détenteurs des instruments de capitaux propres à risque ne réunissent pas les caractéristiques d'une participation financière conférant le contrôle. L'entreprise qui consolide une EDDV est appelée le principal bénéficiaire de cette dernière. Une entreprise doit consolider une EDDV lorsqu'elle détient un droit variable qui l'amènera à assumer la majorité des pertes prévues de l'entité ou à recevoir la majorité des rendements résiduels prévus de l'entité. La Société a constitué une fiducie pour les avantages sociaux des employés afin de remplir ses obligations envers ses employés, qui découlent de son régime de rémunération à base d'actions. La fiducie pour les avantages sociaux des employés a été consolidée conformément à la NOC-15, puisqu'elle répond à la définition d'une EDDV et que la Société en est le principal bénéficiaire. Rémunération à base d'actions La rémunération à base d'actions correspond aux coûts liés aux attributions à base d'actions octroyées aux employés. La Société utilise la méthode de la juste valeur pour comptabiliser ces attributions. Selon cette méthode, la Société évalue la juste valeur des attributions à base d'actions à la date d'attribution et comptabilise les coûts à titre de charge sur la période d'acquisition applicable avec une augmentation correspondante du surplus d'apport. Si l'acquisition des droits dépend également de critères de rendement, les coûts sont comptabilisés sur la période d'acquisition des droits en fonction du taux d'atteinte des critères de rendement (déduction faite des taux de déchéance estimatifs). Sinon, les coûts sont comptabilisés de façon graduelle. Lorsque les droits sont acquis, le surplus d'apport est réduit du montant applicable et le capital social est augmenté du même montant. PRISES DE POSITION COMPTABLES RECENTES Ecart d'acquisition et actifs incorporels L'ICCA a publié une nouvelle norme comptable dans le chapitre 3064 du Manuel de l'ICCA, "Ecarts d'acquisition et actifs incorporels", qui précise les critères pour la comptabilisation des dépenses à titre d'actifs incorporels et donne des directives supplémentaires à l'égard de la comptabilisation et de l'évaluation de l'écart d'acquisition et des actifs incorporels générés en interne. La Société appliquera cette nouvelle norme à partir du 1er avril 2009. A l'heure actuelle, la Société évalue l'incidence de l'adoption de ce chapitre. Normes internationales d'information financière Le Conseil des normes comptables du Canada a maintenant confirmé que l'utilisation des Normes internationales d'information financière ("IFRS") serait exigée à compter de 2011 pour les entreprises à but lucratif ayant une obligation publique de rendre des comptes. Les IFRS remplaceront les PCGR du Canada actuels suivis par la Société. La Société sera tenue de commencer à présenter ses informations financières selon les IFRS pour l'exercice se terminant le 31 mars 2012 et devra fournir les informations conformément aux IFRS pour les périodes correspondantes présentées. La Société évalue présentement quelle sera l'incidence de l'adoption des IFRS. MODIFICATION DE CONVENTIONS COMPTABLES Le 1er avril 2008, la Société a adopté les dispositions du chapitre 3862, "Instruments financiers - informations à fournir et présentation", du chapitre 3863, "Instruments financiers - comptabilisation et évaluation", du chapitre 1535, "Informations à fournir concernant le capital", et du chapitre 1400, "Normes générales de présentation des états financiers", du Manuel de l'ICCA. Informations à fournir concernant le capital Aux termes de cette nouvelle norme, la Société est tenue de fournir des informations qualitatives et quantitatives sur le capital de la Société et sur sa façon de le gérer. Ces informations figurent à la note 14, qui a été ajoutée dans les états financiers consolidés intermédiaires au 30 juin 2008. Instruments financiers - informations à fournir et présentation Conformément à deux nouvelles normes, la Société est tenue de fournir davantage d'informations à l'égard de la nature et de l'ampleur des risques découlant des instruments financiers et de la façon de gérer ces risques. L'information supplémentaire figure à la note 4 des états financiers consolidés intermédiaires au 30 juin 2008, y compris une analyse quantitative du risque découlant des instruments financiers, notamment le risque de crédit, le risque d'illiquidité et le risque de marché. Normes générales de présentation des états financiers Le chapitre 1400 du Manuel de l'ICCA, "Normes générales de présentation des états financiers", décrit les exigences supplémentaires en matière d'évaluation de la capacité d'une entité de poursuivre son exploitation et à l'égard de l'information à fournir. Le 1er avril 2008, la Société a adopté cette nouvelle norme, qui n'a aucune incidence sur les états financiers consolidés intermédiaires au 30 juin 2008. PAPIER COMMERCIAL ADOSSE A DES ACTIFS Au 30 juin 2008, la Société détenait du PCAA d'une valeur nominale de 42,7 millions $ et d'une juste valeur estimative de 29,9 millions $. Aux dates auxquelles la Société a acquis le PCAA, celui-ci était coté R1 (élevé) par Dominion Bond Rating Services ("DBRS"), la note de crédit la plus élevée pour le papier commercial. Le PCAA n'a pas été réglé à l'échéance, en raison des problèmes de liquidité avec lesquels le marché du PCAA était aux prises. Le PCAA n'a pas été négocié sur un marché actif depuis la mi-août 2007. Un plan de restructuration établi par le Comité pancanadien des investisseurs dans le PCAA structuré a été approuvé par la majorité des porteurs de PCAA et par la Cour supérieure de l'Ontario. Par la suite, une ordonnance a été émise. La décision est assujettie à la décision définitive de la Cour d'appel de l'Ontario. L'ordonnance offre à la Société l'immunité à l'égard des poursuites liées au PCAA, sauf les réclamations fondées sur la fraude (au sens où l'entend l'ordonnance) formulées selon les procédures décrites dans l'ordonnance. Le plan ne permet pas aux clients de la Société qui ont reçu un paiement conformément au programme de secours de Canaccord d'intenter une poursuite pour fraude contre la Société. Aux termes du plan de restructuration, la Société recevra des billets, des billets subordonnés et des billets reflets (se reporter à la note 7 des états financiers consolidés annuels vérifiés) en échange du PCAA qu'elle détient. La Société estime la juste valeur du PCAA qu'elle détient en actualisant les flux de trésorerie futurs prévus selon une approche fondée sur des pondérations probabilistiques et selon les meilleures données disponibles. Les hypothèses utilisées pour établir la juste valeur estimative reflètent les détails compris dans le document d'information publié par le comité. Une grande incertitude entoure l'estimation du montant et de l'échéance des flux de trésorerie du PCAA. La Société a comptabilisé un ajustement à la juste valeur de 12,8 millions $ au cours de l'exercice terminé le 31 mars 2008. Aucun ajustement à la juste valeur n'a été comptabilisé pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2008. CONTROLES ET PROCEDURES DE COMMUNICATION DE L'INFORMATION FINANCIERE ET CONTROLE INTERNE A L'EGARD DE L'INFORMATION FINANCIERE Contrôles et procédures de communication de l'information La direction de Canaccord, y compris le chef de la direction et le vice-président à la direction et chef des finances, a conçu des contrôles et procédures de communication de l'information afin de fournir l'assurance raisonnable que tous les renseignements pertinents sont communiqués au comité de divulgation pour que des décisions adéquates soient prises en temps opportun sur l'information à publier. Changements dans le contrôle interne à l'égard de l'information financière Il n'y a eu aucun changement dans le contrôle interne à l'égard de l'information financière effectué au cours du trimestre terminé le 30 juin 2008 qui ait influé de façon notable, ou qui risque d'influer de façon notable, sur le contrôle interne à l'égard de l'information financière de Canaccord. POLITIQUE EN MATIERE DE DIVIDENDES Les dividendes devraient être déclarés et payés trimestriellement, mais le conseil d'administration en déterminera le montant et le moment à son entière discrétion, en fonction de la conjoncture économique générale et compte tenu de la situation financière, des résultats d'exploitation et des besoins en capital de Canaccord, ainsi que d'autres facteurs qu'il jugera pertinents. DECLARATION DE DIVIDENDES Pour le premier trimestre de l'exercice 2009, le conseil d'administration a approuvé un dividende trimestriel de 0,125 $ par action. Ces dividendes sont payables le 10 septembre 2008 aux actionnaires inscrits le 29 août 2008. Les dividendes sur actions ordinaires aux actionnaires ordinaires totaliseront quelque 6,6 millions $, ou environ 40,1 % du bénéfice net du premier trimestre. Canaccord a l'intention de verser un dividende sur action ordinaire trimestriel régulier de 0,125 $ pour chaque trimestre de l'exercice 2009. INFORMATIONS TRIMESTRIELLES HISTORIQUES Les produits de Canaccord tirés d'une opération de prise ferme ne sont comptabilisés que lorsque l'opération est conclue. Par conséquent, la date de constatation des produits peut avoir une incidence notable sur les résultats trimestriels de Canaccord. La structure des charges des activités de Canaccord est axée sur la prestation de services et de couverture dans le contexte actuel du marché. Si l'activité générale des marchés des capitaux ralentissait considérablement, Canaccord pourrait subir des pertes. Le tableau suivant présente les principales informations financières trimestrielles pour les neuf trimestres les plus récents qui se sont terminés le 30 juin 2008. Ces informations ne sont pas vérifiées, mais elles reflètent tous les ajustements récurrents qui sont, de l'avis de la direction, nécessaires à une juste présentation des résultats d'exploitation pour les périodes présentées. Les comparaisons d'un trimestre à l'autre des résultats financiers ne sont pas nécessairement utiles et ne doivent pas être considérées comme une indication du rendement futur. ------------------------------------------------------------------------- Exercice Exercice 2008 -------- ------------- (en milliers de $ CA, sauf 2009 les montants par action) ---- ------------------------------------------------------------------------- T1 T4 T3 T2 T1 ------------------------------------------------------------------------- Produits Canaccord Adams 104 793 77 965 109 583 89 071 155 023 Services aux particuliers 57 853 54 463 61 166 57 415 76 083 Non sectoriel et autres 10 062 11 018 12 605 12 383 14 764 ------------------------------------------------------------------------- Total des produits 172 708 143 446 183 354 158 869 245 870 Bénéfice net 16 459 (35 154) 15 048 12 411 39 029 --------------------------------------------- RPA - de base 0,35 (0,80) 0,34 0,28 0,86 RPA - dilué 0,31 (0,80) 0,31 0,26 0,80 ------------------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- Exercice 2007 (en milliers de $ CA, sauf ------------- les montants par action) ---------------------------------------------------------------- T4 T3 T2 T1 ---------------------------------------------------------------- Produits Canaccord Adams 130 151 101 427 93 033 125 106 Services aux particuliers 75 876 68 831 55 626 72 286 Non sectoriel et autres 10 416 8 055 7 372 8 735 ---------------------------------------------------------------- Total des produits 216 443 178 313 156 031 206 127 Bénéfice net 26 016 23 692 17 806 25 942 ------------------------------------ RPA - de base 0,57 0,51 0,39 0,57 RPA - dilué 0,54 0,49 0,37 0,54 ---------------------------------------------------------------- RISQUES Le secteur des valeurs mobilières et les activités de Canaccord sont, de par leur nature, assujettis à de nombreux risques inhérents. La situation économique, la concurrence et les facteurs du marché, comme la volatilité des marchés canadiens et internationaux, les taux d'intérêt, le prix des marchandises, les cours du marché, les volumes d'opérations et la liquidité, auront une incidence importante sur la rentabilité de Canaccord. Un placement dans des actions ordinaires de Canaccord comporte de nombreux risques, dont certains, y compris le risque de marché, le risque d'illiquidité, le risque de crédit, le risque opérationnel, le risque lié à la réglementation et le risque juridique, pourraient être importants et sont inhérents aux activités de Canaccord. Canaccord est également directement exposée au risque de prix du marché, au risque d'illiquidité et au risque de volatilité en raison de ses activités de négociation de titres de participation comme contrepartiste, et au risque de taux d'intérêt du fait de ses activités de négociation de titres à revenu fixe comme contrepartiste. Les produits tirés des Services aux particuliers sont liés aux volumes de négociation et, à ce titre, à l'importance de l'activité sur les marchés et au degré de confiance des investisseurs. Les produits de Canaccord Adams dépendent de l'activité de financement par les entités émettrices et de la volonté des clients institutionnels de négocier des opérations sur les marchés des capitaux et d'y participer activement. Il peut également exister un écart entre les fluctuations du marché, l'évolution de la conjoncture et le niveau d'activité de Canaccord sur le marché, et l'incidence que ces facteurs ont sur les résultats d'exploitation et la situation financière de Canaccord. Qui plus est, Canaccord peut ne pas réaliser ses plans de croissance liés à l'acquisition et à l'intégration d'Adams Harkness Financial Group, Inc. Le cadre de la gestion du capital mis en place par la Société est conçu pour maintenir le capital à un niveau qui : respecte les ratios cibles des filiales réglementées de la Société, fixés par leurs organismes de réglementation respectifs, permet de financer les activités actuelles et futures, permet d'assurer que la Société peut s'acquitter de ses obligations financières à mesure qu'elles viennent à échéance, et qui favorise la création de valeur pour les actionnaires. Les organismes de réglementation auxquels certaines filiales de la Société sont assujetties sont énumérés à la note 14 des états financiers consolidés intermédiaires au 30 juin 2008. INFORMATION ADDITIONNELLE Un rapport détaillé sur nos activités, nos stratégies, nos objectifs et nos risques figure dans la notice annuelle et le rapport de gestion, y compris les états financiers consolidés annuels vérifiés, qui se trouvent dans le rapport annuel de 2008 de Canaccord, et qui sont disponibles sur notre site Web, à l'adresse www.canaccord.com/investor, et sur SEDAR, à l'adresse sedar.com.

Renseignements :

Renseignements: Médias de l'Amérique du Nord: Scott Davidson, Directeur
général, chef du service du marketing et des communications mondial,
Téléphone: (416) 869-3875, courriel: scott_davidson@canaccord.com; Médias de
Londres: Bobby Morse ou Ben Willey, Buchanan Communications (Londres),
Téléphone: +44 (0) 207 466-5000, courriel: bobbym@buchanan.uk.com;
Renseignements sur les relations avec les investisseurs: Katherine Young,
Vice-présidente, Relations avec les investisseurs, Téléphone: (604) 643-7013,
courriel: Katherine_young@canaccord.com; Conseiller et courtier désigné: Tom
Hulme ou Simon Bridges, Landsbanki Securities (UK) Limited, Téléphone:
+44-0-207-426-9000, courriel: tom.hulme@landsbanki.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.