Campagne québécoise : Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé! - Le CHUM annonce le début officiel de la plus grande campagne d'amélioration de la prestation sécuritaire des soins de santé



    MONTREAL, le 28 mars /CNW Telbec/ - Le Centre hospitalier de l'Université
de Montréal (CHUM) réitère son engagement à l'amélioration de la prestation
sécuritaire des soins de santé en dirigeant la campagne québécoise : Ensemble,
améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé! Il s'agit d'une
collaboration avec la campagne canadienne : Des soins de santé plus
sécuritaires maintenant ! Les deux campagnes partagent les mêmes buts et
approches. Elles constituent les initiatives les plus importantes en matière
d'amélioration de la prestation sécuritaire de soins jamais vues au Québec et
au Canada.
    Pour souligner les premières réalisations de la campagne canadienne et
effectuer le lancement officiel de la campagne québécoise, le CHUM est l'hôte
de la conférence Célébrer l'apprentissage et le partage qui se déroule en ce
moment à Montréal. Ont participé à l'organisation de cette conférence
l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) et les différents
responsables des campagnes québécoise et canadiennes.

    Des résultats préliminaires de campagnes : des pistes d'amélioration de
    la qualité des soins

    Les résultats préliminaires de la phase I de la campagne canadienne ont
été présentés lors de la conférence et indiquent que des améliorations réelles
en matière de sécurité des patients sont réalisées et que d'autres sont encore
réalisables dans les hôpitaux canadiens et québécois. Ces changements
concernent notamment les infections nosocomiales et la gestion du médicament
dans les établissements. Elles peuvent être évitées par la mise en oeuvre de
pratiques cliniques basées sur les données probantes, une approche
interdisciplinaire coordonnée et l'amélioration continue de la qualité des
soins et services.
    "Autrefois perçus comme isolés et inévitables, les accidents et décès
évitables dans la prestation de soins de santé étaient considérés comme une
fatalité", souligne le Dr Denis R. Roy, directeur général du CHUM. "Davantage
sensibilisées à la prévention de ces événements, plusieurs institutions de
soins de santé, dont le CHUM, considèrent la campagne comme l'un des
principaux moyens d'amélioration de la performance clinique et ont ainsi
inscrit leurs équipes aux campagnes québécoise et canadienne", ajoute le
Dr Roy.

    Le CHUM chef de file en amélioration de la prestation sécuritaire des
    soins de santé au Québec invite les organisations de soins de santé à
    participer à la campagne

    "Toutes les organisations de soins de santé doivent y participer car au
moins une des interventions est applicable à chaque institution, peu importe
la taille ou l'emplacement", souligne Mme Anne Lemay, PhD, directrice de la
Gestion de l'information et de la qualité-performance du CHUM, et
coordonnatrice de la campagne pour l'ensemble du Québec. Le CHUM désire
sensibiliser les établissements de santé à la campagne, faciliter et
promouvoir l'inscription à celle-ci, donner accès à de la formation et du
soutien à l'implantation des stratégies ainsi qu'à l'évaluation des résultats.
    "A l'instar de la campagne canadienne et américaine, la campagne
québécoise vise à atteindre des objectifs réalistes. Actuellement, le CHUM et
les différentes institutions impliquées s'efforçent d'utiliser et de diffuser
les pratiques dans l'ensemble des organisations et de faire des améliorations
notables et durables", ajoute M. Jean-Marie Dumesnil, président du
Regroupement provincial des comités d'usagers et président du Comité des
usagers du CHUM.
    A ce jour, 30 équipes représentant 15 organisations de soins de santé se
sont inscrites au Québec. Elles se sont engagées à répondre aux objectifs
suivants qui mettent en oeuvre une ou plusieurs stratégies :
    
    - Déploiement d'équipes d'intervention rapide - réagir dès les premiers
       signes de détérioration de la santé des patients pour prévenir des
       arrêts cardio-respiratoires;
    - Soins améliorés en cas d'infarctus aigu du myocarde - prévenir les
       décès chez les patients hospitalisés en cas d'infarctus aigu du
       myocarde;
    - Prévention des événements iatrogènes médicamenteux - utiliser le bilan
       comparatif des médicaments pour prévenir des divergences non
       intentionnelles de prescription;
    - Prévention des infections reliées aux cathéters intravasculaires
       centraux - mettre en oeuvre un ensemble d'interventions fondées sur
       l'expérience clinique pour améliorer l'insertion et l'entretien des
       cathéters;
    - Prévention des infections du site opératoire - prendre des mesures
       avant, pendant et après une chirurgie pour protéger les patients
       contre des infections du site opératoire susceptibles de prolonger
       leur séjour à l'hôpital;
    - Prévention de la pneumonie sous ventilation assistée - protéger les
       patients déjà vulnérables dans les unités de soins intensifs contre
       une infection grave.
    
    La phase I de la Campagne Des soins de santé plus sécuritaires
maintenant! ne se termine pas ici. Les équipes continueront à améliorer la
qualité des soins qu'elles fournissent à leurs patients et à diffuser ces
pratiques dans leurs organisations. Au cours des prochains mois, le Comité
directeur national de la campagne examinera d'autres interventions qui
pourraient être mises en oeuvre dans d'autres établissements de soins de
santé, des centres de santé communautaire et des établissements de soins de
longue durée. Ces stratégies seront annoncées en juin. Quant à la phase II de
la Campagne canadienne, elle sera officiellement lancée à l'automne 2007.
    Il importe de souligner la participation des organisations suivantes à
titre de partenaires officiels de la campagne québécoise: l'Association
québécoise d'établissements de santé et de services sociaux, l'Ordre des
pharmaciens du Québec, l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, le
Collège des médecins du Québec, l'Ordre professionnel des inhalothérapeutes du
Québec, le Conseil québécois d'agrément, l'Institut de cardiologie de
Montréal, l'Institut pour l'utilisation sécuritaire des médicaments du Canada
(ISPM Canada), le Réseau universitaire intégré de santé (RUIS) de l'Université
de Montréal, l'Association des victimes d'infections nosocomiales,
l'Association des conseils des médecins, dentistes et pharmaciens du Québec,
le Réseau pour l'Amélioration Continue de la Qualité et nos partenaires privés
Sage Products fournisseur de fournitures médicales et la Société Prudent
experts en gestion des risques.
    Les équipes sont appuyées par les synapses de l'Atlantique, de l'Ontario
et de l'Ouest, de même que par la Campagne québécoise (Ensemble, améliorons la
prestation sécuritaire des soins de santé!). Ces équipes reçoivent également
le soutien clinique de la Collaboration canadienne des soins intensifs, de
l'Institut pour l'utilisation sécuritaire des médicaments du Canada et de
l'Association canadienne des centres de santé pédiatriques.

    A propos du CHUM

    Le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) offre des
services spécialisés et ultraspécialisés à une clientèle régionale et
suprarégionale. Il offre également, pour sa zone de desserte plus immédiate,
des soins et des services hospitaliers généraux et spécialisés. Le CHUM
réalise les cinq volets de sa mission de soins, de recherche, d'enseignement,
d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé et de
promotion de la santé dans une perspective de réseaux intégrés. L'Hôtel-Dieu,
l'Hôpital Notre-Dame et l'Hôpital Saint-Luc forment le CHUM, dont les quelque
10 000 employés, 900 médecins, 270 chercheurs, 5 000 étudiants et stagiaires,
ainsi que 800 bénévoles, accueillent plus d'un demi-million de patients par
année. www.chumontreal.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Nathalie Forgue, Conseillère en communication, Direction
des communications, Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM),
(514) 890-8000, poste 15380, Téléavertisseur : (514) 860-7110; Sources : Anne
Lemay, PhD, Directrice, Gestion de l'information et de la qualité-performance,
Centre hospitalier de l'Université de Montréal; Nicole Beaulieu, M.A., ARP,
Directrice des communications, Centre hospitalier de l'Université de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.