Campagne électorale québécoise : Le débat ne doit pas contourner les Premières Nations



    WENDAKE, QC, le 12 mars /CNW Telbec/ - A la veille du débat, le Chef de
l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL), Ghislain
Picard, prévient les chefs des trois principaux partis que certains enjeux ne
peuvent pas être abordés sans tenir compte des Premières Nations. "Lorsque les
chefs abordent des questions comme la forêt, le développement régional ou la
sécession, ils doivent nécessairement considérer les intérêts particuliers des
Premières Nations. Tout silence à cet égard sera perçu comme un affront",
prévient le Chef Ghislain Picard.
    L'APNQL souhaiterait par ailleurs qu'une question particulière portant
sur les Premières Nations soit posée pendant le débat. Voici deux questions
qui mériteraient une réponse claire des candidats :

    
    1. En 1985, l'Assemblée nationale a reconnu l'existence des Nations
       autochtones et leur droit à l'autonomie. En 1996, la Commission royale
       sur les Peuples autochtones concluait que les peuples autochtones
       possédaient, au Canada, le droit inhérent à l'autonomie
       gouvernementale. En 1995, le gouvernement fédéral a reconnu
       l'existence de ce droit. Est-ce que le Québec, sous votre
       administration, reconnaîtra le droit inhérent des peuples autochtones
       à l'autonomie gouvernementale? Si oui, par quel moyen permettra-t-il
       son exercice?
    2. Sur de vastes territoires québécois, les peuples autochtones possèdent
       des droits ancestraux et un titre aborigène toujours existants. Est-ce
       qu'un gouvernement du Québec, sous votre administration, serait prêt à
       reconnaître ces droits et à convenir de modalités de cogestion, sans
       attendre pour ce faire la signature de traités (ce qui peut prendre
       plusieurs générations)?
    

    Que le sujet soit abordé ou pas pendant le débat, le Chef Ghislain Picard
souhaiterait que chacun des chefs de parti y réponde. Il rappelle aussi qu'un
débat portant sur les Premières Nations aura lieu le 20 mars, à 19 h, à la
Maison Théâtre, à Montréal. A l'heure actuelle, le Parti libéral du Québec
(Geoffrey Kelley), Québec Solidaire (François Saillant) et le Parti Vert
(Scott McKay) ont accepté de participer à ce débat qui sera animé par la
journaliste Anne Panasuk.

    L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador est
l'organisme régional qui représente les Chefs des Premières Nations du Québec
et du Labrador. Il a publié un document intitulé "Appel ultime aux partis
politiques", disponible sur Internet (www.appelultime-finalsummon.com) et qui
contient les principes et les enjeux auxquels les Premières Nations sont
confrontées.




Renseignements :

Renseignements: Alain Garon, agent de communications, (418) 842-5020,
Cellulaire: (418) 956-5720


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.