Campagne contre la fermeture de 10 centres locaux d'emploi à Montréal: Ne mettez pas la clef dans nos cle!



    MONTREAL, le 3 juin /CNW Telbec/ - La Coalition montréalaise contre la
fermeture des centres locaux d'emploi a tenu aujourd'hui une manifestation
pour s'opposer à l'éventuelle fermeture de 10 Centres locaux d'emploi (CLE)
sur l'île de Montréal et exiger un engagement public clair sur cet enjeu de la
part du Ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Sam Hamad.
    Ce midi, des personnes utilisant les services d'un CLE et des
intervenants communautaires ont manifesté devant les bureaux du CLE
Ste-Marie-Centre-Sud afin de dénoncer cette nouvelle menace contre
l'accessibilité et la qualité des services. En effet, la fusion des services
vers un nombre réduit de bureaux laisse appréhender un accroissement du nombre
de dossiers attribués à chaque agent. "On ne cachera pas que les services dans
les CLE sont loin d'être parfaits. La dernière chose dont on a besoin, c'est
de les éloigner du monde et d'augmenter la charge de travail des employés",
explique Mathieu Robillard, porte-parole de la coalition.
    Ce sont des personnes à faible revenu qui utilisent les services des CLE:
prestataires d'aide sociale, itinérants et itinérantes, chômeurs et chômeuses
ainsi que des immigrants et immigrantes cherchant à intégrer le marché de
l'emploi. "Plusieurs ont déjà du mal à assumer les coûts croissants du
transport en commun et choisissent de se déplacer à pied, sans parler des
personnes qui doivent se faire accompagner d'un interprète, ou dont la
mobilité est réduite," ajoute M.Robillard.
    Dans le cas des personnes itinérantes, les fermetures risquent de
carrément compromettre l'accès à l'aide de dernier recours. Depuis 2002, les
personnes itinérantes peuvent recevoir leur prestation d'aide sociale
directement au bureau local, puisqu'elles n'ont pas d'adresse. "Sur les trois
bureaux les plus fréquentés par les personnes itinérantes, deux sont menacés
de fermeture, ceux de Ste-Marie-Centre-sud et Crémazie. Au moins 300 personnes
itinérantes fréquentent ces deux points de service", indique Marjolaine
Despars, porte-parole de la coalition et adjointe à la coordination au Réseau
d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM).
    La dimension locale des services est également menacée. Malgré leurs
ressources limitées, certains bureaux mettent en place des stratégies pour
s'adapter à la réalité du milieu où ils sont situés.
    Devant les conséquences appréhendées de la fermeture de 10 centres locaux
d'emploi, la coalition montréalaise contre la fermeture des centres locaux
d'emploi demande au ministre Sam Hamad de s'engager publiquement à ce qu'il
n'y ait aucune fermeture de CLE sur l'île de Montréal. A ce jour, plus de 60
organismes ont appuyé les demandes de la coalition.




Renseignements :

Renseignements: Mathieu Robillard, TROVEP, (514) 527-1112, Cellulaire:
(514) 756-1825; English media: May Chiu, Project Genesis, (514) 738-2036
x.406, Cellphone: (514) 581-0566

Profil de l'entreprise

COALITION MONTREALAISE CONTRE LA FERMETURE DES CENTRES LOCAUX D'EMPLOI

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.