Camp des 4 Sans: Des cyclistes font la route entre Montréal et Québec en appui aux sans-abri de la Maison du père



    MONTREAL, le 24 juin /CNW Telbec/ - Une équipe de sept cyclistes
parcourra la distance entre Montréal et Québec, du 24 au 27 juin, afin de
participer à leur façon au Camp des 4 sans (Sans toit, Sans l'sou, Sans droit,
Sans Voix) qui débutera jeudi à Québec. Organisé par le Front d'action
populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) parallèlement aux Fêtes des 400 ans
de la Capitale, ce Camp vise à rappeler l'urgence des problèmes de logement
aux gouvernements provincial et fédéral et se clôturera, le 28 juin, par une
grande manifestation.
    Le départ s'est fait, ce matin, de la Maison du Père à Montréal, où
quelques cyclistes sont bénévoles depuis plus de deux ans. Leur intention est
de faire écho aux revendications des personnes rencontrées à ces occasions.
Ces personnes, qui ont connu la rue ou qui y vivent encore, tiennent à
rappeler que le logement décent pour tous et toutes est une responsabilité qui
doit être assumée collectivement. Christian, un des résidents de la Maison du
père, affirme : "Dans le fond, ce qu'on demande au gouvernement, c'est d'avoir
des logements à prix modique". Quant à Paul, un autre résident, il pense que
"La personne seule, c'est toujours celle qui passe en dernier". Plusieurs
sans-abri fréquentant la Maison du père participent au Camp des 4 Sans.
    Les cyclistes estiment qu'après 400 ans d'histoire, le droit à un
logement décent au Québec n'est toujours pas respecté pour une large partie de
la population qui est sans-abri, mal-logée et discriminée. Dans un contexte où
les prix des logements montent en flèche et où les revenus stagnent, voire
diminuent, la faible volonté politique à l'égard du logement a des impacts
importants sur les personnes vivant avec un faible revenu ou bénéficiant des
prestations d'aide sociale. C'est d'ailleurs ce qu'a observé le Rapporteur
spécial des Nations Unies sur le logement convenable, Miloon Kothari, lors
d'une mission d'observation au Canada en octobre 2007. Sans un soutien de
l'Etat aux différentes formes de logement social, les droits au logement et à
des conditions de vie décentes sont mis en cause.
    Sur leur parcours, les cyclistes s'arrêteront à Repentigny, Joliette,
Louiseville et Trois-Rivières pour échanger avec les acteurs régionaux du
secteur communautaire et prendre note des revendications que ces derniers
désirent porter à Québec. Un film que les cinéastes ont réalisé à la Maison du
père et qui s'intitule "Des voix pour un toit : le logement, une priorité"
sera projeté dans les différentes municipalités où les cyclistes arrêteront
    Comme l'évoque une des cyclistes, Aude Fournier : "Cette fois-ci, nous
faisons le trajet en vélo, mais si la situation du logement continue de se
dégrader, nous le ferons à pieds !"




Renseignements :

Renseignements: Aude Fournier (Pédalothon des 4 sans), (514) 527-9565
#3631 (travail), fournier.aude@hotmail.com; François Saillant, Jean-Claude
Laporte (FRAPRU), (514) 522-1010, (514) 919-2843 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.