Cabinet du chef de l'opposition officielle - Hébergement des aînés en milieu rural - L'ADQ dénonce l'inaction des libéraux



    JOLY, QC, le 10 sept. /CNW Telbec/ - De passage dans le comté de
Lotbinière, le chef de l'opposition officielle, M. Mario Dumont, est venu en
appui à la députée adéquiste, Mme Sylvie Roy, qui réclame depuis 2003 un
traitement équitable pour les aînés en milieu rural. "Les personnes âgées en
perte d'autonomie dans les petites localités sont souvent obligées de quitter
leur milieu de vie pour être hébergées. Il existe des projets d'hébergement en
région, mais le manque de volonté de réaliser des projets des libéraux est
devenu un obstacle aux citoyens des régions. Au lieu de fournir aux
municipalités le petit coup de pouce qui leur manque souvent pour obtenir un
permis ou pour débloquer du financement, les libéraux prolongent les délais,
bloquent les projets et freinent le développement. Au Québec, on ne peut plus
se permettre un gouvernement qui bloque le développement des régions par sa
négligence."
    Le chef de l'ADQ a également dénoncé les modèles mur à mur imposés par
les libéraux en régions. "En 2003, Jean Charest promettait d'être le
gouvernement des régions. En 2008, les libéraux essaient toujours d'imposer
aux régions leur vieux modèle bureaucratique et centralisé qui ne fonctionne
plus et qui ne répond pas aux besoins spécifiques des régions. La situation
des aînés est exemplaire à ce sujet. Les programmes sont mal adaptés aux
localités rurales. La plupart du temps, les villages sont incapables de
profiter des programmes parce qu'il est impossible pour eux de répondre aux
critères bureaucratiques conçus pour des projets en milieu urbain."
    La députée de Lotbinière a fait la démonstration, par un cas précis, des
conséquences de l'inaction des libéraux dans un village comme Joly. "A Joly,
les aînés n'ont pas la possibilité d'être hébergés, ils doivent quitter leur
famille et leurs proches pour accéder à une place d'hébergement. C'est
pourtant une question de dignité humaine. Comme société, on ne peut pas
contraindre des personnes qui ont contribué au Québec toute leur vie à
s'expatrier et à s'éloigner de leurs proches. Les intervenants de Joly
pourraient offrir de l'hébergement, ils ont démarré un projet de 12 places en
hébergement, mais ils attendent depuis 4 ans que le gouvernement bouge. La
situation est la même à Lyster et à Saint-Antoine-de-Tilly. Le gouvernement
leur met des bâtons dans les roues au lieu de leur souffler du vent dans les
voiles."
    -%SU: SOC
    -%RE: 64




Renseignements :

Renseignements: Stéphanie Desforges, Attachée de presse, Cabinet du chef
de l'opposition officielle, (418) 643-2743

Profil de l'entreprise

Cabinet du chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.