Cabinet du chef de l'Opposition officielle - Fermeture de deux usines d'AbitibiBowater - "Les retombées de la politique manufacturière libérale" - Mario Dumont



    QUEBEC, le 29 nov. /CNW Telbec/ - Le chef de l'Opposition officielle,
M. Mario Dumont, a dénoncé l'improvisation du gouvernement face à la crise
manufacturière après que deux usines d'AbitibiBowater aient fermé leurs portes
plus tôt aujourd'hui. "Nous demandons depuis deux ans des politiques
manufacturières et forestières concrètes et innovatrices au gouvernement pour
faire face à la crise dans les secteurs manufacturiers et forestiers, mais
c'est plutôt leur immobilisme et leur manque de vision qui se sont manifestés
pendant ce temps. Nous sommes témoins aujourd'hui des premiers résultats de la
politique manufacturière du gouvernement. Le premier ministre doit intervenir
maintenant pour réparer les pots cassés dans les communautés touchées."
    M. Dumont a rappelé que ces fermetures sont le résultat de dizaines
d'années de mauvaises gestions de la forêt. "Les péquistes et les libéraux ont
dilapidé la forêt québécoise et ont laissé les entreprises et les travailleurs
sans soutien. Comment peut-on expliquer que le Québec soit devenu un des
endroits les moins compétitifs du secteur forestier sinon que par la mauvaise
gestion et le manque de vision libéralo-péquistes des quarante dernières
années."
    Le chef adéquiste a demandé au premier ministre un plan concret pour
soutenir les travailleurs de Shawinigan et de Donnacona. "Jean Charest ne peut
plus se permettre d'envoyer son ministre Bachand pour faire couler un autre
bateau. Il a déjà mis fin aux espoirs des travailleurs de Norsk Hydro. Le
premier ministre doit prendre acte de l'ampleur des impacts négatifs sur la
structure industrielle de Shawinigan et de Donnacona."
    Pour le député de Saint-Maurice, M. Robert Deschamps, la fermeture de
l'usine Belgo est une catastrophe pour Shawinigan. "Il y a près de
600 travailleurs qui attendent du premier ministre qu'il s'implique et qu'il
agisse. Shawinigan vit en ce moment des jours économiques extrêmement
difficiles et ne peut pas se permettre une autre fermeture."
    Selon Raymond Francoeur, le député de Portneuf, les travailleurs de
Donnacona déplorent la fermeture de l'usine de Donnacona. "L'usine de papier
est un fleuron de l'économie locale, le premier ministre ne peut pas rester
les bras croisés face à la détresse des régions qui sont frappées tous les
jours par la crise forestière."
    -%SU: LBR,RNT,TAX,CPN,SOC
    -%RE: 37,38




Renseignements :

Renseignements: Jean-Nicolas Gagné, Attachée de presse, Cabinet du chef
de l'Opposition officielle, (418) 643-2743

Profil de l'entreprise

Cabinet du chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.