Cabinet du chef de l'opposition officielle - Bilan de la session parlementaire - Une série d'occasions ratées pour le Québec



    QUEBEC, le 20 juin /CNW Telbec/ - Le chef de l'opposition officielle,
M. Mario Dumont, a tracé aujourd'hui le bilan de la dernière session
parlementaire. Le chef adéquiste s'est montré déçu du gouvernement libéral qui
a raté une série d'occasions d'agir pour l'avenir du Québec. "Les libéraux
appliquent la loi du moindre effort depuis un an, ils tablettent les rapports
les uns après les autres. Nous avons proposé des solutions pour relever les
défis du Québec, mais le premier ministre a repoussé notre main tendue à
chaque occasion. Chaque fois où l'opposition officielle, un expert ou un
groupe dans la société ont proposé du changement, nous nous sommes butés à un
gouvernement paresseux, fatigué, qui n'a plus le goût de livrer bataille pour
le Québec."

    Une opposition officielle de terrain, centrée sur les idées et les
    solutions

    Au cours de la session parlementaire, Mario Dumont a procédé à certains
changements au sein de son caucus et de son entourage afin de consolider les
forces et recentrer les actions de l'opposition officielle. "Après un an en
tant qu'opposition officielle, nous avons fait les choix nécessaires pour
ramener l'ADQ sur les idées et les valeurs qui ont fait sa force. Dans les
derniers mois, nous avons été plus présents sur le terrain, à la rencontre des
citoyens pour leur faire part de nos idées et de nos solutions. Nous nous
sommes portés à la défense des Québécois découragés par la paresse libérale."
    A ce propos, Mario Dumont s'est notamment porté à la défense des
familles, des couples infertiles abandonnés, des investisseurs floués dans le
scandale Norbourg et des entrepreneurs boudés par les libéraux. Il a également
multiplié les interventions sur le terrain pour proposer des solutions pour la
santé, l'éducation, le soutien aux familles, l'achat local et la contrebande
de cigarettes.

    
    La main tendue par l'ADQ : des solutions concrètes pour le Québec

    - Projet de loi 392 sur la mixité de la pratique médicale
    - Projet de loi 393 sur la création de l'Agence sur le cancer
    - Projet de loi 390 sur les médecins résidents
    - Projet de loi 396 sur les nominations politiques
    - Projet de loi 397 sur les personnes adoptées
    - L'élaboration d'une Constitution québécoise
    - Enquête publique sur Norbourg
    - Commission parlementaire sur le fiasco de l'UQAM
    - Politique d'achat local pour le gouvernement et ses organismes
    - Reconnaissance de l'infertilité comme condition médicale couverte
      par la RAMQ
    - Rapport sur la délinquance sexuelle
    - Nouvelle école québécoise autonome pour lutter contre le décrochage
      scolaire
    

    "A bien des reprises, nous nous sommes élevés au-dessus de la
partisanerie pour proposer des solutions, pour donner suite aux nombreux
rapports du gouvernement, pour répondre aux besoins des Québécois, mais chaque
fois, les libéraux ont choisi l'immobilisme, ils ont refusé de collaborer avec
l'ADQ pour provoquer du changement", a indiqué Mario Dumont.
    Ce refus de collaborer a forcé le leader de l'opposition officielle,
M. Sébastien Proulx, à utiliser à de multiples reprises le règlement de
l'Assemblée nationale pour ramener le gouvernement à l'ordre et forcer les
libéraux à mettre un terme aux esquives afin qu'ils répondent aux questions de
l'opposition et qu'ils rendent des comptes aux Québécois.

    Entêtement, fatigue et paresse du gouvernement : le Québec de retour à la
    case départ

    "Les libéraux ont le pouvoir depuis plus de cinq ans, ils ont renié leurs
promesses, ont abandonné le mince agenda de changements qu'ils avaient en 2003
et les problèmes sont toujours aussi criants. Malgré les constats inquiétants
contenus dans les rapports qu'ils ont eux-mêmes commandés, les libéraux
veulent à tout prix ne rien faire", a affirmé le chef adéquiste en faisant le
bilan de l'inaction libérale sur les grands enjeux du Québec.
    "Le temps d'attente moyen dans les urgences est de 16h30, c'est pire
qu'il y a cinq ans. Le décrochage scolaire atteint des sommets historiques
dans les écoles secondaires. Les cas d'agressions sexuelles ont augmenté de
moitié depuis 10 ans. Le niveau de vie des Québécois est tombé en deçà du
niveau des provinces maritimes. La paresse libérale a ramené le Québec à la
case départ économiquement, en matière de santé, d'éducation, de sécurité
publique et le premier ministre a annoncé la semaine dernière vouloir
replonger les contribuables dans la spirale de l'endettement en reniant la Loi
sur le déficit zéro. Les campagnes d'image de Jean Charest peuvent bien
occulter les problèmes pendant un temps, mais la réalité finit toujours par
réapparaître pour frapper encore plus durement et les Québécois commencent à
s'en rendre compte", a indiqué Mario Dumont.

    Mauvaise gestion libérale : 5,8 milliards de déficit, fiasco de l'UQAM
    ...

    Enfin, Mario Dumont s'est montré inquiet des derniers fiascos du
gouvernement qui risquent de mettre en péril les finances du Québec. "Je
croyais que les fiascos comme la Gaspésia faisait partie du passé. Que, face à
une telle catastrophe, aucun gouvernement ne laisserait, de nouveau, l'argent
des contribuables être gaspillé avec aussi peu de scrupules. Force est de
constater que les libéraux foncent dans le même mur avec le fiasco de l'UQAM
et le déficit caché de 5,8 milliards de dollars divulgué par le Vérificateur
général. Le silence autour de la réalisation du CHUM est tout aussi
inquiétant. Les retards s'accumulent et qui dit retard, dit dépassement de
coût et qui dit cachette, dit catastrophe à prévoir. Les Québécois sont
inquiets devant ce mutisme et l'automne n'annonce rien de bon si le
gouvernement poursuit sur la voie du moindre effort."
    -%SU: CPN
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Cabinet du chef de l'opposition officielle: Stéphanie
Desforges, Attachée de presse, (418) 643-2743

Profil de l'entreprise

Cabinet du chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.