CAA-Québec constate : des parents trop pressés, des façons de faire à repenser - danger aux abords des écoles!

QUÉBEC, le 14 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Selon les résultats de la 3e opération d'observation menée par CAA-Québec aux abords d'une dizaine d'écoles primaires, les parents d'élèves ont commis le tiers des 778 infractions ou comportements à risque constatés entre 7 h et 8 h 30 le lundi 12 septembre. Outre les comportements délinquants qui doivent cesser, une des pistes de solution pourrait bien résider dans un meilleur encadrement de la circulation sur le terrain de l'école et même dans l'environnement immédiat de celles-ci, avance CAA-Québec.

Ouf!

Moins de deux semaines après les activités de sensibilisation de la rentrée, les mauvaises habitudes sont toujours présentes et on doit en définitive s'estimer chanceux qu'aucun accident ne soit survenu. « Mais est-ce vraiment à la seule chance que l'on veut confier la sécurité des écoliers? », s'inquiète Sophie Gagnon, vice-présidente adjointe des relations publiques et gouvernementales de CAA-Québec.

« On peut se demander s'il manque un chef d'orchestre dans le brouhaha matinal de plusieurs écoles », illustre Mme Gagnon. Plusieurs endroits nécessiteraient une ressource assurant la coordination sur place. En effet, CAA-Québec observe que, parmi les écoles visitées, pour celles où il y avait la présence d'un policier ou d'un représentant scolaire en autorité l'arrivée à l'école se déroulait de façon beaucoup plus organisée. D'ailleurs, la seule présence des observateurs de CAA-Québec suffisait même parfois à faire changer les comportements.

C'est pourquoi il recommande au milieu scolaire de poser un diagnostic école par école de sa propre situation de circulation afin d'y apporter le remède approprié ou de faire appel aux autorités compétentes pour corriger certaines lacunes.

Plusieurs classiques, plusieurs horreurs

Dans le palmarès des infractions qui reviennent se trouvent cette année encore le non-respect de la limite de vitesse et de la signalisation, notamment des feux de circulation, le non-port de la ceinture de sécurité, les comportements non sécuritaires tels que le stationnement dans des endroits dangereux, les clignotants des autobus scolaires qu'on néglige, etc. Tout cela est pourtant évitable et s'avère inadmissible.

Au chapitre des horreurs se trouve notamment le cas d'un véhicule transportant cinq enfants non attachés et dont certains étaient même debout, ou encore des automobilistes dépassant des autobus scolaires dont les feux sont activés. On a également vu passer une voiture de police à 63 km/h dans une zone scolaire et un autobus « de ville » ne pas s'immobiliser à un feu rouge également dans une zone scolaire! Sans compter les nombreux feux rouges grillés à quelques pas seulement des écoles et même un transporteur scolaire qui néglige de s'immobiliser afin de laisser traverser un jeune élève dans la cour d'école.

Si, chaque année depuis trois ans, CAA-Québec constate en moins de deux heures un nombre impressionnant d'infractions et de comportements à risque, il n'en demeure pas moins que ceux-ci varient en fonction des écoles observées. Cette année, le choix de plusieurs écoles a été fait avec la collaboration de représentants du milieu scolaire. Ainsi, en 2010, les excès de vitesse représentaient, et de loin, l'infraction la plus fréquente. Cette année, même si la vitesse demeure l'infraction la plus souvent rencontrée à 22 %, le non-respect de la signalisation routière représente 19 % de l'ensemble des infractions et le non-port de la ceinture de sécurité et des dispositifs de retenue atteint 17 %. Soulignons par ailleurs que les comportements non sécuritaires lorsque les élèves débarquent des véhicules comptent pour 14 % des constats effectués.

Une école, une réalité

« En conclusion, ce qui nous a frappés cette année et qui justifie notre recommandation, c'est la disparité des situations d'une école à l'autre », ajoute Mme Gagnon. Mis à part les mauvais comportements des automobilistes, la localisation de l'école et la densité de la circulation avoisinante varient d'une institution à l'autre. Pour CAA-Québec, c'est là le cœur du problème. Chaque école devrait faire l'objet d'un plan de gestion de la circulation adapté à sa situation, à ses besoins. Si on réussit à mieux encadrer ces activités, tous sauront mieux s'y retrouver, en toute sécurité.

Rappelons que CAA-Québec, un organisme à but non lucratif fondé en 1904, offre à son 1,1 million de membres des services et privilèges dans les domaines de l'automobile, du voyage, de l'habitation et des services financiers.

Rentrée scolaire 2011 - Rapport d'observation de CAA-Québec

Auteurs des infractions ou comportements
dangereux observés
Nombre de
constats relevés
%
Les parents (ou accompagnateurs d'écoliers) 253 33%
Les autres usagers de la route 525 67%
Total 778 100%



Type d'infractions ou de comportements
dangereux observés *
Nombre de
constats relevés
%
Vitesse excessive     172 22,1%
Non-respect de la signalisation routière, des directives du brigadier adulte et des priorités de passage 150 19,3%
Sécurité déficiente du conducteur et des passagers (ceinture, dispositifs de retenue) 136 17,5%
Comportements non sécuritaires au moment où les élèves débarquent des véhicules 112 14,4%
Comportements non sécuritaires (en général) 100 12,8%
Non-utilisation des clignotants (parents, conducteurs d'autobus, autres usagers) 83 10,7%
Utilisation illégale du cellulaire et textos au volant 16 2%
Non-respect des clignotants rouges des autobus scolaires et arrêt trop près de l'autobus 9 1,2%
Total 778 100%

* Ces observations ont été effectuées le 12 septembre 2011 entre 7 h et 8 h 30 par 11 spécialistes en sécurité routière aux abords de 11 écoles primaires situées dans les villes de Donnaconna, Drummondville, Lévis, Longueuil, Montréal, Québec, Saguenay (La Baie), Sainte-Marie de Beauce, St-Georges de Beauce, Sherbrooke et Trois-Rivières.

SOURCE CAA-QUEBEC

Renseignements :

Montréal 
Cédric Essiminy 
Relationniste 
514 861-7111, poste 3210 
Cell. : 514 717-4040
cessiminy@caaquebec.com





 
Québec
Philippe St-Pierre
Conseiller en communication
418 624-2424, poste 2418

pstpierre@caaquebec.com

Profil de l'entreprise

CAA-QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.