/C O R R E C T I O N de la Source - Royal LePage Real Estate Services/



    
    Veuillez noter qu'une erreur s'est glissée dans la communiqué c3278
    diffusé aujourd'hui, le 6 oct. à 6 h 30. Le Changement en % d'une année à
    l'autre pour les maisons individuelles de Saint John devrait être 7,4 %
    et pas 54,4 %. Copie corrigée suit.

    Les prix moyens des maisons au Canada montent peu à peu au 3e trimestre,
    et les variations régionales sont plus prononcées que jamais

    - Les prix des maisons continuent de monter dans la plupart des régions,
    mais le taux d'appréciation baisse -
    

    TORONTO, le 6 oct. /CNW/ - Au cours du 3e trimestre, les prix des maisons
sur le marché canadien de la revente ont continué à monter de façon modérée
dans la plupart des grandes villes, selon l'Etude sur le prix des maisons
publiée aujourd'hui par les Services immobiliers Royal LePage. Cette tendance
canadienne est tout à l'opposé des déboires du marché résidentiel américain
qui continuent de ronger les E.-U. Fières de posséder des propriétés encore
abordables, les villes de Regina et de St. John's, riches en ressources, ont
affiché d'importantes hausses dans les deux chiffres, pendant que les prix des
maisons en Alberta ont légèrement baissé après avoir connu une période de
croissance sans précédent.
    L'année 2007 a marqué l'apogée de la plus longue expansion soutenue du
marché résidentiel au Canada. Ce fut une période caractérisée par des ventes
annuelles d'unités plus élevées que la normale, un nombre d'inscriptions
limité et, souvent, de fortes hausses de prix. Il n'est donc pas surprenant
que les régions qui ont enregistré la hausse la plus nette et la plus rapide
de la valeur des propriétés connaissent aujourd'hui une diminution du taux
d'appréciation, leurs marchés tendant à se rééquilibrer.
    Parmi les types de propriétés visés par l'Etude à l'échelle du pays, on
note qu'en moyenne les prix des condominiums standard ont augmenté de 0,2 %
pour atteindre 243 529 $, tandis que les maisons à deux étages ont vu leur
prix monter de 0,1 % pour se vendre 408 927 $, par rapport à l'année dernière.
Le prix des maisons individuelles est resté stable à 240 000 $. C'est le
marché résidentiel de Regina qui a affiché les plus fortes appréciations de
prix, avec des hausses aussi marquées que 49,0 % pour les condominiums
standard, le marché des condominiums de St. John le suivant de près avec une
augmentation de 26,9 %.
    D'un océan à l'autre, les paramètres économiques essentiels, comme des
taux d'emploi favorables, des économies locales solides, ainsi que la
disponibilité constante de crédits hypothécaires abordables ont préservé le
marché résidentiel canadien de la tempête qu'essuient nos voisins du Sud,
permettant au Canada de continuer à tracer sa propre courbe.
    "Le marché résidentiel canadien tient bien le coup avec des acheteurs
déterminés soutenant les prix des maisons, lesquels poursuivent leur hausse
modérée. Tandis que le taux d'appréciation des prix faiblit visiblement au
pays, il est important de souligner que le marché résidentiel canadien est
supporté par des paramètres économiques sensiblement différents et plus
puissants que ceux qui secouent en ce moment les propriétaires américains",
explique Phil Soper, président et chef de la direction des Services
immobiliers Royal LePage. "Pour la plupart, les acheteurs de maisons canadiens
ont été capables d'ignorer les sombres histoires du drame économique se jouant
au sud de la frontière, pour profiter d'un plus grand choix de maisons et de
la disponibilité de prêts hypothécaires. Les courbes d'appréciation du prix
moyen des maisons commencent à s'aplanir, mais c'est une réaction tout à fait
naturelle à l'explosion des prix qui a caractérisé le marché plus tôt cette
année."
    "Le marché résidentiel canadien suit une voie bien différente de celle de
nos voisins américains. Les Canadiens solvables continuent à avoir un large
accès à des prêts hypothécaires bien cotés. Bien que nous ne soyons pas
immunisés contre les graves problèmes qui affectent les marchés mondiaux du
crédit, nos institutions financières se portent bien mieux que les
institutions prêteuses des Etats-Unis. Au Canada, les prêts hypothécaires à
haut risque ou à risques élevés ne représentent qu'une faible part des
portefeuilles de nos banques, et le processus conduisant à l'approbation d'un
prêt hypothécaire comporte beaucoup plus de vérifications et de soldes. Pour
cela, nous devrions assister à une stabilité du marché immobilier au Canada",
ajoute M. Soper.
    Ce qui contribue également à un marché résidentiel stable au Canada,
c'est sa population croissante et la demande fiable. Parmi les pays du G7, le
Canada continue d'afficher le plus haut taux de croissance de la population.
Les acheteurs d'une première maison, également actifs durant le 3e trimestre,
ont été nombreux à profiter d'inventaires plus importants et de taux
hypothécaires abordables.
    Nulle part ailleurs au pays la demande de la part d'acheteurs n'est aussi
évidente que dans les villes qui connaissent une croissance explosive en
raison du développement des ressources. Winnipeg, Regina, Saskatoon et St.
John's connaissent toutes une vague de migration d'entrée et d'immigration,
tandis que les gens affluent vers ces villes en quête d'un emploi.
    Dans les provinces de l'Atlantique, la revitalisation du secteur
pétrolier est restée une lueur d'espoir pour St. John's et elle a continué à
stimuler la demande. Bien que les prix continuent de grimper en de nombreux
endroits sur la côte Est, les prix des maisons là-bas demeurent bien en deçà
de la moyenne nationale.
    Parmi les villes du centre du Canada, dont Montréal, Ottawa et Toronto,
le prix moyen des maisons est monté progressivement au cours du 3e trimestre.
Pendant que les secteurs manufacturiers de Toronto et de Montréal se
resserraient au 3e trimestre, la baisse de la valeur du dollar canadien
compensait certains impacts négatifs par l'amélioration de canaux commerciaux
avec d'autres pays.
    Tandis que les prix des maisons à Toronto demeurent stables et montrent
des hausses modérées, le marché s'est réellement calmé depuis l'embrasement
connu en 2007.
    En dépit de la baisse des prix des maisons en Alberta par rapport à
l'année dernière, la province maintient une croissance équilibrée. L'économie
de l'Alberta, riche en ressources sous-jacentes, est forte, et le taux de
chômage dans cette région figure parmi les plus bas au pays. Dans ce contexte,
le récent déclin des prix est un simple redressement de la flambée des prix
que Edmonton et Calgary ont connue ces dernières années. Ce à quoi on assiste
en Alberta n'est que le résultat inévitable d'une période de vive croissance
non durable.
    "L'élément le plus important à retenir en ce moment est que le marché
immobilier du Canada est stable, et qu'il continue à montrer une appréciation
modeste des prix dans presque toutes les régions du pays. Même si les
propriétaires de maisons ne connaîtront pas les hausses de prix dans les deux
chiffres qui ont marqué les dernières années, leurs biens immobiliers
demeurent sûrs. Et il est évident que les acheteurs qui entrent dans le marché
aujourd'hui ont un bien meilleur choix et plus de latitude de négociation que
ceux qui ont acheté pendant les années de cette décennie où l'offre était
limitée."

    
    3E TRIMESTRE 2008 - PRIX MOYEN DES MAISONS D'UNE ANNEE A L'AUTRE - PAR
    VILLE

    -------------------------------------------------------------------------
                         Maison individuelle      Maison à 2 étages standard
    -------------------------------------------------------------------------
                                       Changement en
                                     % d'une année à
                                        l'autre pour
                                         les maisons
                  Q3 2008      Q3 2007      indivi-  Q3 2008      Q3 2007
    Marché        Moyenne ($)  Moyenne ($)  duelles  Moyenne ($)  Moyenne ($)
    -------------------------------------------------------------------------
    Halifax       211 667      198 000        6,9 %  255 333      238 333
    -------------------------------------------------------------------------
    Charlottetown 156 000      150 000        4,0 %  185 000      177 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Moncton       156 500      157 000       -0,3 %  131 500      135 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Fredericton   162 000      155 000        4,5 %  210 000      197 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Saint John    202 933      189 000        7,4 %  291 788      240 000
    -------------------------------------------------------------------------
    St. John's    190 050      153 667       23,7 %  261 800      213 333
    -------------------------------------------------------------------------
    Maritimes     179 858      167 111        7,6 %  222 570      200 111
    -------------------------------------------------------------------------
    Montréal      236 045      225 214        4,8 %  336 381      334 813
    -------------------------------------------------------------------------
    Ottawa        318 833      305 750        4,3 %  317 500      302 917
    -------------------------------------------------------------------------
    Toronto       433 540      411 736        5,3 %  555 950      547 253
    -------------------------------------------------------------------------
    Winnipeg      228 188      204 950       11,3 %  253 388      231 833
    -------------------------------------------------------------------------
    Regina        278 850      208 000       34,1 %  259 000      185 500
    -------------------------------------------------------------------------
    Saskatoon     321 500      293 750        9,4 %  358 250      323 750
    -------------------------------------------------------------------------
    Calgary       443 156      472 522       -6,2 %  435 211      476 711
    -------------------------------------------------------------------------
    Edmonton      326 429      370 000      -11,8 %  342 857      397 857
    -------------------------------------------------------------------------
    Vancouver     817 500      787 500        3,8 %  926 250      879 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Victoria      439 000      400 000        9,8 %  465 000      440 000
    -------------------------------------------------------------------------

    National      240 000      240 000        0,0 %  408 927      408 447
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------
    Maison à 2 étages standard         Condominium standard
    -------------------------------------------------------------
                Changement
                en % d'une                            Changement
                   année à                            en % d'une
              l'autre pour                               année à
             les maisons à     Q3 2008      Q3 2007 l'autre pour
    Marché       2 étages      Moyenne ($)  Moyenne  les condos
    -------------------------------------------------------------
    Halifax         7,1 %      165 500      150 000      10,3 %
    -------------------------------------------------------------
    Charlottetown   4,5 %      120 000      100 000      20,0 %
    -------------------------------------------------------------
    Moncton        -2,6 %
    -------------------------------------------------------------
    Fredericto      6,6 %      128 000      130 000      -1,5 %
    -------------------------------------------------------------
    Saint John     21,6 %      104 575      129 000      18,9 %
    -------------------------------------------------------------
    St. John's     22,7 %      203 000      160 000      26,9 %
    -------------------------------------------------------------
    Maritimes      11,2 %      144 215      133 800       7,8 %
    -------------------------------------------------------------
    Montréal        0,5 %      204 336      195 786       4,4 %
    -------------------------------------------------------------
    Ottawa          4,8 %      206 417      193 750       6,5 %
    -------------------------------------------------------------
    Toronto         1,6 %      309 711      302 938       2,2 %
    -------------------------------------------------------------
    Winnipeg        9,3 %      134 533      120 032      12,1 %
    -------------------------------------------------------------
    Regina         39,6 %      196 000      131 500      49,0 %
    -------------------------------------------------------------
    Saskatoon      10,7 %      211 250      207 500       1,8 %
    -------------------------------------------------------------
    Calgary        -8,7 %      269 156      293 167      -8,2 %
    -------------------------------------------------------------
    Edmonton     -13,8  %      216 667      266 667     -18,8 %
    -------------------------------------------------------------
    Vancouver       5,4 %      442 250      419 750       5,4 %
    -------------------------------------------------------------
    Victoria        5,7 %      282 000      270 000       4,4 %
    -------------------------------------------------------------

    National        0,1 %      243 529      243 011       0,2 %
    -------------------------------------------------------------

    Les prix moyens des maisons se basent sur une moyenne de tous les sous-
    marchés examinés dans la région, exception faite des marchés plus petits
    de Charlottetown, Moncton, Fredericton, Saint John et Victoria.
    





Renseignements :

Renseignements: Pour connaître les points saillants des marchés
régionaux ou pour communiquer avec une personne-ressource, veuillez
communiquer avec: Tiffany Fisher ou Priya Sen, Whetstone Communications, au
(416) 595-9776, ou par courrier électronique à tiffany@whetsonepr.com, ou
Priya@whetsonepr.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.