/C O R R E C T I O N de la source -- Mouvement Montréal Français/

Dans le communiqué c5217 diffusé à 05 h 00e aujourd'hui, veuillez noter que des informations ont été ajoutées dans la partie Convocation des médias - Remise du Prix Harfang. La copie modifiée est la suivante:

Remise du Prix Autruche - La ministre Saint-Pierre échoue à son devoir de protection de la langue française

MONTRÉAL, le 19 avril /CNW Telbec/ - Le Mouvement Montréal français (MMF) décerne le Prix Autruche à la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, ministre responsable de l'application de la Charte de la langue française, madame Christine Saint-Pierre, pour avoir échoué à son devoir de protection de la langue française au Québec.

Le Prix Autruche est décerné annuellement à une personne ou une organisation s'étant distinguée par son aveuglement volontaire quant à la situation du français au Québec.

Le Prix Autruche 2011 revient à la ministre Saint-Pierre « parce qu'elle a étouffé le débat démocratique sur les écoles passerelles en faisant des consultations de dernière minute et en imposant le bâillon à l'Assemblée nationale dans le but que soit passée la loi 115, un affaiblissement grave à loi 101 » a déclaré le comédien et porte-parole du MMF, monsieur Denis Trudel. Celui-ci dénonce l'attitude de Mme Saint-Pierre lors du débat sur les écoles passerelles comme pour celui sur la loi 101 au cégep.

« L'essentiel de l'argumentation de la ministre Saint-Pierre consiste à accuser les autres de radicalisme et à invoquer la réputation internationale du Québec en vertu de droits qui n'existent pas. Les libertés individuelles et les droits fondamentaux n'impliquent en rien que la société québécoise doive financer des institutions anglaises pour les non-anglophones. Est-ce que le gouvernement des États-Unis bafoue les droits individuels parce qu'il ne finance pas d'écoles publiques en français, en espagnol, en allemand ou en italien pour les nouveaux arrivants ? Dans presque tous les pays du monde, l'enseignement public se donne dans la langue commune et majoritaire. Si une chose entache notre réputation, c'est cette loi 115 qui avalise l'injustice sociale en permettant l'achat du privilège de contourner la Loi et de fréquenter l'école anglaise », d'ajouter le porte-parole Denis Trudel.

La ministre Christine Saint-Pierre a également échoué à son devoir de protection de la langue française en s'évertuant à dresser un portrait rassurant de l'état du français à Montréal, sur la base d'une lecture pour le moins sélective des études et des statistiques disponibles.

C'est sous la gouverne de la ministre Saint-Pierre que l'Office québécois de la langue française (OQLF) a tenu secrets les résultats de plusieurs études dénonçant la dégradation du français à Montréal. Le président du Comité de suivi de la situation linguistique à l'OQLF, le démographe Marc Termote, démontre dans une étude que le français poursuit un déclin rapide à Montréal (42 % en 2051) et que cela se répercute sur l'ensemble des régions du Québec (72 % en 2051). Pourtant, la ministre Saint-Pierre refuse de reconnaître le sérieux de la situation et réaffirme, sans le moindre doute, que la loi 101 fait amplement son travail…

Enfin, rappelons que le Prix Autruche 2010 avait été décerné à madame France Boucher, alors présidente de l'Office québécois de la langue française, en raison du contrôle indu sur l'information qu'elle exerçait. Son attitude avait d'ailleurs été dénoncée par les membres du Comité de suivi de la situation linguistique à l'OQLF.

Convocation des médias
Remise du Prix Harfang

Le Mouvement Montréal français est fier d'accueillir les médias lors de la remise annuelle du Prix Harfang, décerné aux dignes ambassadeurs de la langue française au Québec.

Lors de la cérémonie, le comédien et porte-parole du Mouvement Montréal français, Monsieur Denis Trudel, remettra une attestation de mérite à une personnalité publique qui a fait preuve d'une vigilance éclairée et d'un dévouement exemplaire à l'égard de la protection et la promotion de la langue française au Québec.

Cette personnalité publique, qui succède à l'animatrice de radio Monique Giroux, récipiendaire du Prix Harfang en 2010, sera dévoilée et honorée lors de la cérémonie. Les médias et les organismes partenaires du Mouvement Montréal français sont chaleureusement conviés à assister à la remise de ce prix prestigieux.

le mercredi 20 avril 2011 à 13 h 45
Maison Ludger-Duvernay
82, rue Sherbrooke Ouest
Montréal, Québec

Veuillez SVP confirmer votre présence
JACINTHE BÉLIVEAU - SSJBM
514 843-8851

/AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo accompagnant ce communiqué est disponible à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/

SOURCE MOUVEMENT MONTREAL FRANCAIS

Renseignements :

Information :      Jacinthe Béliveau
514 843-8851
514 839-4140

Profil de l'entreprise

MOUVEMENT MONTREAL FRANCAIS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.